Accueil » Comics/BD/Manga » Craoman- De Boules
Craoman De boules

Craoman- De Boules

De Boule est un manuel scout psychique rapportant le voyage en solitaire de Craoman dans les Alpes-de-Haute-Provence, de Digne-les-Bains au refuge De Boules soit 30 kilomètres de randonnée sauvage, de dénivelés et de sentiers de chamois.
Craoman se fixe une durée de 3 jours, 4 max pour effectuer ce mini-voyage en solitaire et part équipé d’un sac rudimentaire comportant réchaud bricolé, nécessaire pour bivouaquer et surtout une paire de chaussons en laine car on est en quand même fin janvier et il fait plutôt très froid sur les sommets.

Craoman De boules

Au début le chemin est connu et facile, cette pente douce amicale débouche sur un refuge douillet, mais l’aventurier en herbe préfère prendre le risque de pousser plus loin pour pouvoir passer la nuit sur un point culminant en compagnie des étoiles. L’effort en vaut la peine car la chapelle de Saint-Michel se dresse, isolée, sur un gros rocher à bord de flanc rocheux, et il va pouvoir admirer le lever de lune, l’aurore, et même se retrouver au beau milieu des nuages, ce qui aura pour effet de détremper à peu prés toutes ses affaires. Il reprend la route et croise sur son chemin des crânes customisés, des refuges douillets et d’autres au passé sombre, tente du hors-piste pour se frayer un raccourci, se retrouve sur des sentiers de chamois abruptes et glissants et mange des champignons hallucinogènes pour faire de son road trip un trip pur et dur.
Les choix de Craoman au cour de ce voyage vont être parfois judicieux et d’autres coups totalement inconscients, mais une chose est sûre, c’est qu’il plonge dans la réalité des montagnes. Les affres météorologiques et les sentiers trop rudes vont être autant d’étapes qui lui demanderont de l’adaptation et de la jugeote et surtout une écoute attentive de la nature et de ses propres limites.

Craoman De boules

Craoman De boules

On a tous un Craoman dans sa famille ou dans son cercle d’amis, une personne qui prend son sac à dos et part crapahuter en solo pour une durée plus ou moins déterminée et une destination plus ou moins lointaine. Ce besoin d’isolement et de retour au source, de dépassement de sois et de désencombrement matériel est le cri de toute une génération qui tend de plus en plus à se désolidariser du surplus inutile accumulé au court de l’avancé humaine.
Dans cette histoire illustrée l’expérience est à deux niveaux, émotionnelle et graphique; la bichromie utilisée par Craoman apporte une dimension totalement psychédélique à son carnet de route qui s’articule entre sa narration brève, concise et son dessin sans cadre. Le rouge et le vert qu’il emploie aussi bien dans son trait que sur les photographies volées ça et là, allié à son style graphique unique fait de De Boules une ode à la nature d’un genre nouveau. En effet, ce livre est hors des sentiers battus au propre comme au figuré, s’articulant autour du rapport entre l’homme et la nature, la nature sans l’homme et l’homme se dépassant lui-même. On y retrouve également le lien fort du refuge: ce toit aussi rustique et primaire soit-il n’en reste pas moins la source même de la civilisation primitive.

De Boules est une autobiographique culminante, où Craoman parvient avec juste ce qu’il faut de moyens à retranscrire un chamboulement des neurones aussi bien dû à une fatigue extrême qu’à une montée hallucinogène face à la majestueuse et indomptable montagne.

Craoman De boules

Editions Même pas mal
64 pages
Caroline

À propos Caroline

Caroline
Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Yoon-Sun Park En Corée

Yoon-sun Park- En Corée

Yoon-sun Park commence ce journal illustré par le souvenir du décès de son cousin S., …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money