Accueil » Actualité » Amitiés, requin et pâte à pizza !
Amitiés, requins et pâte à pizza.

Amitiés, requin et pâte à pizza !

C’est l’heure de prendre la clé des champs aux côtés de quatre amies qui vont se confronter à leurs pires peurs, et de savourer les bonheurs tout simples du quotidien en compagnie d’un ami aussi improbable qu’attachant !

Dans le joli et paisible village de Huit-Poissons (Yauo), on peut déguster de délicieux ananas, faire la randonnée du Mont Boulette de riz et… croiser la route de Petit Requin ! Jamais sans son baluchon où il glisse tous ses trésors, il s’amuse avec ses ami·es lors d’une partie de bowling et profite de la nuit pour admirer les étoiles. 

Dans ce premier tome signé Penguin Box, on découvre ce héros attachant toujours prêt à s’émerveiller. Sa bouille mignonne et sa naïveté sont si irrésistibles que toutes et tous se prêtent au jeu et l’accompagnent dans son exploration du monde !

Petit Requin Penguin Box Image
Petit Requin Penguin Box

Mais Petit Requin est bien loin de sa mer natale, et parfois une nostalgie inexpliquée s’empare de lui… Comment ses ami·es pourraient lui remonter le moral, et même s’amuser à parcourir les fonds océaniques à ses côtés ?
Ce manga aux couleurs chatoyantes et à la farandole de personnages aussi expressifs qu’adorables se passe quasiment de texte. Ainsi, la tendresse se dégageant de chaque histoire courte est accessible aux plus jeunes lecteurs et lectrices, qui ne manqueront pas de se laisser emporter au creux de cette petite bulle de bonheur hors du temps !

Petit Requin Penguin Box CouverturePetit requin
De Penguin Box
Traduit du japonais par Diane Durocher
128 pages
Éditions Rue de Sèvres 

 

 

 

Jess, Bell, Petra et Andy décident de fêter le début des vacances d’été en se rendant à vélo dans une maisonnette isolée de tout, cachée au fond d’une forêt. Dans leurs sacs à dos, bien emballés, elles ont glissé des légumes pleins de soleil, tout ce qu’il faut de condiments ainsi qu’une pâte à pizza réalisée par leur soin, qui lève tranquillement pendant le trajet.
Mais les angoisses qui les envahissent parfois sont à l’image d’un clou dans une chambre à air : imprévues, pénibles et tenaces.
Heureusement qu’elles ont inventé Cœur.Peur, un jeu durant lequel chacune imagine la forme que pourrait adopter sa crainte la plus coriace, afin de l’appréhender et de parvenir à l’apprivoiser.
Alors Jess, Bell, Petra et Andy mettent des mots et des textures sur l’inquiétude du temps qui passe et de la perte d’un·e proche, le rapport avec la maladie ou encore le manque de confiance en soi. Telle une métaphore amusante, les pensées des quatre jeunes femmes grandissent, prennent forment et s’épanouissent… à l’image de leur précieuse pâte à pizza qui lève à son rythme !
Ensemble, elles s’écoutent et se confient sans honte, s’épaulent avec bienveillance et amour. En échangeant sur leurs peurs, elles les apprivoisent et en sortent plus fortes.

Cœur Peur Aurélie Guerinet Marine Duchet Image
Cœur Peur Aurélie Guerinet Marine Duchet
Dans une explosion de couleurs vitaminées, Cœur.Peur saisit une foule de notions et de situations auxquelles les femmes, adultes ou non, sont confrontées. Lucide, Bell lance « Si on me prend toujours les outils de la main, si on pense que je ne vais pas y arriver, alors je n’y arrive pas ».
L’existence des quatre amies est assez semblable aux routes qu’elles empruntent à bicyclette : tout semble facile au premier abord, sécurisé par des panneaux indicateurs et des pistes cyclables jumelées par des lignes de conduite toutes tracées…

Enfin (et surtout) impossible de ne pas célébrer la sororité solaire émanant du texte et des illustrations de Marine Duchet et Aurélie Guérinet ! La dynamique présente est en effet contagieuse et donne envie de repousser les murs, ensemble.
Le chemin est sinueux et semé d’embûches, mais comme les héroïnes de Cœur.Peur, on pourrait prendre le temps de s’écouter et de panser nos plaies, afin de s’épauler de faire corps et de surmonter les obstacles. Un livre qui met littéralement du baume au cœur en célébrant aussi bien les différences que la volonté d’émancipation, l’entraide ou encore l’amitié solide-solide.

Cœur Peur Aurélie Guerinet Marine Duchet CouvertureCœur.peur
D’Aurélie Guerrinet, illustré par Marine Duchet
56 pages
Éditions Møtus
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Fanny Wobmann Les Arbres quand ils tombent couverture

Fanny Wobmann – Les Arbres quand ils tombent

Comment capturer les vibrations d’un monde en perpétuel mouvement tout en se débarrassant des lianes étouffantes qui nous collent la peau, parvenir à déconstruire et pardonner ? Et surtout, que soulève la chute des arbres, l’abattage des branches qui, jusqu’ici, obscurcissaient la mémoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money