Accueil » Littérature Étrangère

Littérature Étrangère

Nick Kent – The Unstable Boys

Londres, 1968. The Unstable Boys est LE groupe anglais du moment, concurrent direct des Stones et des Beatles, mené par The Boy, chanteur aussi dépravé qu’allumé, aux frasques légendaires. Le groupe est à la merci de son leader détraqué, et subissant hauts et bas, finira par disparaître totalement de la circulation au bout de quelques courtes années, laissant derrière lui …

Lire la suite »

Weronika Gogola – Par petits bouts

Par petits bouts Weronika Gogola

En douze temps, douze heures et douze chapitres, elle rassemble les trésors qui ponctuaient son quotidien de petite fille et de préadolescente avec beaucoup de douceur, parvenant à parfaitement retranscrire les réflexions à la fois candides et marquées d’une grande gravité qui éclosent dans le cœur des enfants. 

Lire la suite »

Fumiko Hayashi – Vagabonde

Fumiko Hayashi Vagabonde

S’articule autour d’elle et à travers elle l’ambiance du monde nocturne, des cabarets et des établissements aux nuits blanches. Entre deux services laborieux ou après une dure journée à l’usine, elle étend ses jambes, laisse aller ses larmes et fait courir ses mots. 

Lire la suite »

Camila Sosa Villada – Les Vilaines

Córdoba, Argentine. Au cours d’une nuit de passe, une bande d’amies tombent sur un bébé abandonné dans le parc de Sarmiento. Suite à cette découverte, elles décideront de l’adopter clandestinement et de l’appeler Éclats des yeux. L’enfant ira vivre chez Tante Encarna, la pension qui est le paradis des tantouzes. Le développement de l’enfant servira de repère temporel au récit, …

Lire la suite »

Ursula Timea Rossel – Prenez de l’ail et de l’argent, du sel et de la terre

Prenez de l'ail et de l'argent, du sel et de la terre Ursula Timea Rossel

Au cours de Prenez de l’ail et de l’argent, du sel et de la terre se trouve un chœur de personnalités évoluant au sein d’une architecture littéraire dédaléenne. On y croise le chat de Schrödinger devenu figure léonine, Attila en lui-même assorti d’un marin danois, tous deux éperdus de Sainte Ursule à plusieurs siècles d’écarts. Y progressent également un cartographe à peau de mappemonde et caractère vaporeux et son amoureuse Sybille, être polyforme changeant de sexe, de métier et d’histoire sans crier gare.

Lire la suite »

Zeyn Joukhadar – Les Trente noms de la nuit

hudhud

Chaque année à l’automne, des oiseaux migrateurs venus du Canada affluent par milliards dans la ville de New York. Chaque année, des milliers d’entre eux meurent de collision avec les façades de gratte-ciels. C’est sur la chute de quarante-huit bruants à gorge blanche que s’ouvre Les Trente Noms de la nuit de l’auteur américano-syrien Zeyn Joukhadar : une scène qui …

Lire la suite »

Nasim Vahabi – Je ne suis pas un roman

Je ne suis pas un roman Nasim Vahabi

D’une plume incisive teintée d’humour, Nasim Vahabi met en abîme le destin des auteurs et autrices disparaissant en même temps que leurs œuvres censurées, nous plonge dans des paysages sans aspérités où l’on se débat pour préserver une étincelle de vie, un peu de couleur et de liberté de pensée.

Lire la suite »

Brian Catling – Vorrh

Brian Catling était un artiste complet. Ayant vécu pour et par ses œuvres, il aura sû incarner, à sa manière, l’engagement que peut représenter la création. Il fut sculpteur, peintre, performer, mais aussi réalisateur, poète et romancier. Un Anglais touche-à-tout, talentueux, construisant un univers aussi singulier que jusqu’au boutitste, allant même jusqu’à co-créer en 2001 le « the international performance …

Lire la suite »

Sue Rainsford – Jusque dans la terre

Comment se construire et s’affirmer quand l’on vit dans l’ombre de son père ? Et plus largement dans l’ombre des hommes ? Cela pourrait résumer le roman de Sue Rainsford. Et cela serait en soit déjà la promesse d’un bon roman. Mais si je vous disais que cela se déroule vraisemblablement dans une zone marécageuse en Irlande, ou dans n’importe …

Lire la suite »

Jo Walton – Ou ce que vous voudrez

Alors que « Morwenna » avait été un vrai coup de cœur, récompensé du Hugo et du Nebula, Jo Walton revient avec son nouveau roman. Elle arrive régulièrement à créer la surprise, sortie après sortie. Mais avec son dernier roman en date, l’autrice risque de marquer les esprits et certainement d’en dérouter plus d’un. L’énigmatique « Ou ce que vous voudrez »,commence comme une référence à la Nuit des …

Lire la suite »

Sonia Ristić – Triptyque en ré mineur

Sonia Ristić Triptyque en Ré mineur couverture

Triptyque en ré mineur est découpé en trois : trois timbres qui se répondent, trois morceaux de musique classique puissants, trois récits exaltés par l’écriture pénétrante et envoûtante de l’autrice.

Lire la suite »

Anne Carson – Autobiographie du rouge

autobiographie du rouge Anne Carson

Autobiographie du rouge d’Anne Carson est un roman en vers d’une rare intensité, traitant de l’amour et de l’éveil à la vie de manière inédite et envoûtante. Il ne faut pas se fier à l’aspect érudit de la proposition littéraire de cette écrivaine canadienne. C’est une relecture totale du mythe de Géryon, personnage mineur de la mythologie grecque. Héraclès doit …

Lire la suite »

Betonon Noël Ndjékéry – Il n’y a pas d’arc-en-ciel au paradis

Il n'y a pas d'arc-en-ciel au paradis Betonon Noël Ndjékéry couverture

Ses mots racontent les flots infatigables du racisme et de l’extrémisme qui l’assaillent sans relâche, les guerres et les meurtres qui déciment femmes, hommes et enfants. L’Afrique noire est éventrée et déchirée, son peuple est sans cesse malmené et rabaissé. Il passe de mains en mains, avili au rythme de la traite négrière transsaharienne. 

Lire la suite »

César Aira – Le président

Le dernier livre de César Aira traduit en français sous le titre Le président commence ainsi : « Cela n’arrivait pas que dans les contes orientaux. En plein occident, dans un pays aussi peu féru de magie et de mysticisme que l’Argentine, le Président sortait, la nuit, incognito, pour se mêler au peuple et palper en personne ses heurs et …

Lire la suite »

Fernanda Melchor – Paradaïze

Paradaïze Fernanda Melchor

Nous avions pu lire de Fernanda Melchor La saison des ouragans, un sombre et envoûtant roman sur la violence systémique envers les femmes au Mexique. Cette fois-ci, dans Paradaïze, nous sommes plongés dans la tête d’un adolescent, comme si l’écrivaine voulait montrer comment se forme la violence et la haine. Polo travaille dans un complexe résidentiel pour ultra riche près …

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money