Accueil » Littérature Étrangère

Littérature Étrangère

Gôzô Yoshimasu – Draps d’Ishikari

À l’automne 2019, les éditions de l’Ogre avaient publié un texte d’Ariane Jousse intitulé La fabrique du rouge ainsi sous-titré : “un roman un poème une forêt”. Draps d’Ishikari, récit poème fleuve : oui, ce serait possible. 9400 kilomètres séparent le fleuve Ishikari de la traduction du poème Ishikari, publiée à Caen par les éditions Impeccables. Cette chronique voudrait expliquer …

Lire la suite »

Arelis Uribe – Les bâtardes

Arelis Uribe Les bâtardes couverture

On se souvient des manifestations sociales de 2019 au Chili, s’insurgeant contre le système économique et social d’un régime politique encore marqué par la dictature. Aujourd’hui, une femme mapuche est à la tête des membres chargé·es d’écrire la nouvelle Constitution chilienne. Les voix se soulèvent, les oublié·es et les méprisé·es s’insurgent et font entendre leur clameur. C’est dans la lignée …

Lire la suite »

Olumide Popoola & Annie Holmes – Brèches

Oluminde Popoola Annie Holmes Brèches couverture

Dans cette jungle, pas de canopée ou de chants d’oiseaux, mais des tentes à perte de vue. Une forêt bidonville, qui a poussé aux débuts des années 2010 suite à la crise migratoire et où des milliers de personnes déracinées attendent. Surnommé la Jungle de Calais, ce bout de lande est devenu un camp précaire pour ces femmes, hommes et enfants …

Lire la suite »

Bakhtiar Ali – Le dernier grenadier du monde

Détail de la couverture (édition originale soranie, 2002)

Je sus dès l’aube du premier jour qu’il avait fait de moi son prisonnier. Dans un palais, au milieu d’une forêt cachée. Il me dit qu’au-dehors s’était propagée une épidémie aussi mortelle que la peste. Lorsqu’il mentait, tous les oiseaux s’envolaient. C’était comme ça depuis l’enfance. Chaque fois qu’il mentait, une chose différente se produisait. Soit il pleuvait, soit les …

Lire la suite »

Luisa Carnés – Tea Rooms

Tea rooms Luisa Carnés couverture

Contrairement à celle de ses contemporains hommes, la voix de Luisa Carnés est restée longtemps dans l’ombre. Cette journaliste et autrice autodidacte est née dans une famille pauvre et a dû commencer à travailler très jeune. Elle s’est notamment engagée pour le Parti communiste et a été exilée au Mexique, où elle finira sa vie. Sa condition de femme, ajoutée …

Lire la suite »

Anita Pittoni – Journal 1944-1945

Anita Pittoni Journal 1944-1945 image

  Les éditions de Baconnière continuent leur épopée triestine en publiant une partie du journal intime qu’écrira Anita Pittoni, entre 1944 et 1945. Ses pensées jetées sur le papier s’accordent autour de ses amitiés, sa solitude et son travail de création. On y observe notamment l’évolution de son recueil Les Saisons (Confessions téméraires), dont l’écriture s’apparente à une danse tout …

Lire la suite »

Anna Burns – Milkman

Milkman, couverture (détail)

Milkman avance comme un nuage. Sa silhouette apparait au fond des premières lignes et gagne le récit avec rapidité, par une journée qu’il faut avouer couverte, chargée, dépressionnaire. Au-dessus des villes d’Irlande du Nord évolue un ciel plein de plomb et cette journée, ça fait longtemps qu’elle dure. Années 70 : les Troubles. Des fils, des frères, s’engagent et meurent, …

Lire la suite »

Nicoleta Esinencu – L’évangile selon Marie

Nicoleta Esinencu L'évangile selon Marie couverture

Je vais vous parler d’une lecture qui m’a coupé le souffle. Par la puissance de son message, par l’insoumission et la révolte qui y explosent. Il s’agit de L’évangile selon Marie, suivi de L’apocalypse selon Lilith et L’arche de Noréa : une trilogie où l’autrice moldave Nicoleta Esinencu libère la parole des femmes, opprimées et écrasées par le patriarcat.  « Par exemple, …

Lire la suite »

Nikos Kazantzaki – L’ascension

Nikos Kazantzaki L'ascension couverture

Les éditions Cambourakis publient en inédit mondial L’ascension de Nikos Kazantzaki, un roman mêlant fiction et autobiographie. Au travers de sa lecture, on retrouve les prémices d’idées que l’auteur développera dans ces futurs ouvrages, tels que Le Christ recrucifié ou La liberté ou la mort. On y retrouve les concepts maillant son oeuvre, tels que la dualité de l’esprit et de la chair, ou encore la volonté de l’élévation autant spirituelle qu’intellectuelle.

Lire la suite »

Mircea Cărtărescu – Solénoïde

Odilon Redon - L'oeuf

” La doctoresse me mettait ensuite sur la balance blanche, elle bougeait les contrepoids jusqu’à l’alignement des becs, pour déterminer l’ampleur de l’attraction magnétique que la terre exerçait sur moi. J’y étais collé comme les pièces de monnaie l’étaient à l’aimant de ma tante. Chaque année mes os étaient un peu plus écrasés par la terre qui les tassait contre …

Lire la suite »

Gabriel Josipovici – Hotel Andromeda

Gabriel Josipovici n’a eu de cesse, comme une ritournelle, de tourner et retourner ses obsessions, l’art et l’écriture essentiellement, mais aussi la transmission. Véritable explorateur du récit, il a toujours privilégié les digressions, les variations et les nuances, pour construire un univers singulier reposant autant sur la forme que le fond sur cette nécessité de servir un propos et une histoire. Sorti  en 2021 “Hotel Andromeda”, …

Lire la suite »

Raluca Antonescu – Inflorescence

Raluca Antonescu Inflorescence couverture

« Elle ressentit alors une nécessité. Quelque chose qui se nourrissait de tant d’éléments disparates, qu’elle ne put les démêler tous distinctement. Elle pensa à une inflorescence, un petit élément indissociable d’un tout, et nécessaire à l’enchevêtrement de l’ensemble. » Tout commence en plein cœur du Jura, au début du siècle dernier. Une bouche ouverte donne sur les entrailles de la Terre, …

Lire la suite »

Futhi Ntshingila – Enrage contre la mort de la lumière

Futhi Ntshingila Enrage contre la mort de la lumière couverture

À tout juste quatorze ans, Mvelo a déjà été confrontée à bien des épreuves. Bien que sa mère, Zola, et elle-même aient connu des périodes heureuses, elles vivent à présent au milieu d’un bidonville situé aux abords de Mkhumbane, le ventre souvent tordu par la faim et la peur. Alors que Zola s’accroche à la vie depuis des années, rongée …

Lire la suite »

Tudor Ganea — La femme qui a mangé les lèvres de mon père

La Femme qui a mangé les lèvres de mon père, Tudor Ganea, Florica Courriol, Tom de Pékin, Nouvel Attila

« Le jeune homme aux yeux verts sauta du tétrapode. Ses pieds fendirent l’eau et il s’enfonça dans les profondeurs. Vidant ses poumons, il descendit dans la position d’un crucifié. Les yeux fermés, il sentait la pression de l’eau comprimer ses sinus et ses oreilles. La plante de ses pieds appuya doucement sur la couche supérieure des coquillages, puis il pressa …

Lire la suite »

Hiroko Oyamada – L’Usine

L’Usine est le premier roman de l’autrice Hiroko Oyamada. Autrice s’intéressant à l’étrange dans le quotidien et au surgissement de ce dernier, elle offre un univers à la croisée des chemins de plusieurs courant littéraires. Nous pourrions citer Kafka pour son évidente parenté, mais également des auteurs plus contemporain tel de David Foster Wallace. « Concernant le temps, ce n’es …

Lire la suite »

Zahra Abdi – La complainte de la limace

Zahra Abdi La complainte de la limace couverture

Parfois, on ressent une tristesse tellement profonde qu’elle peut paralyser et même tuer à petit feu. Lentement, la mélancolie et les regrets remontent le cours des veines pour emprisonner le cœur d’une froideur poisseuse : le corps devient lourd, paresseux, puis la pensée s’effiloche et divague, pour ne se raccrocher qu’à des lambeaux de souvenirs.  Pour Shirine, trentenaire passionnée de …

Lire la suite »

La Microédition à l’honneur 2/2

Ventres, sons creux Les chats noirs meurent de chagrin

Elsa Bordier est autrice et scénariste de bande dessinée (notamment pour Midnight Tales) . Aujourd’hui, elle lance son tout premier livre en auto-éditions : Les chats noirs meurent de chagrin. Un recueil de nouvelles qu’elle a rédigées ces six dernières années . Ici, elles sont regroupées en un joli livre divisé en cinq thématiques (Bitume, Lichen, Peau, Porcelaine, Brume), chacune illustrée …

Lire la suite »

Mariam Petrosyan – La maison dans laquelle

Mariam Petrosyan La maison dans laquelle couverture

” Salut à vous les avortons, les prématurés et les attardés. Salut les laissés-pour-compte, les cabossés et ceux qui n’ont pas réussi à s’envoler, salut à vous les enfants – chiendent “. La Maison se dresse dans une ville qui souhaiterait la voir disparaitre, au cœur d’un Extérieur qui préfère oublier les habitants qui déambulent entre ses murs. Des Roulants, des …

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money