Accueil » Littérature Américaine

Littérature Américaine

Paula Fox – Personnages désespérés

paula fox personnages désespérés folio udl

Ça commence comme une nouvelle de Raymond Carver. Sophie et Otto, un couple bourgeois new-yorkais, sans futur ni postérité, se préparent pour une réception chez des amis. En choisissant leur tenue, ils discutent de la transformation de leur quartier, des poubelles qui débordent sur les trottoirs et des insignifiantes nuances du quotidien. Il ne se passe pas encore grand chose, …

Lire la suite »

John Steinbeck – Rue de la Sardine

En 1945 sort aux Etats-Unis « Cannery Row », situant son histoire dans la ville côtière de Monterey, John Steinbeck s’intéresse à la communauté vivant dans cette rue, la fameuse « Rue de la Sardine » une fois la traduction faite pour l’édition française. Monterey, est une ville côtière de l’ouest des États-Unis, ancienne capitale de l’état de Californie entre …

Lire la suite »

Paul Beatty – Tuff

Après le très remarqué: American Prophet ( Passage du Nord-Ouest,2013, Trad. Nathalie Bru) et le très justement récompensé par le Man Booker Prize en 2016, l’indispensable: Moi contre les Etats-Unis d’Amérique ( Cambourakis, 2015, trad. Nathalie Bru) puis la redécouverte de son premier roman traduit en français : Slumberland (Cambourakis, 2017, trad. Nicolas Richard), Nous finissons le tour de l’œuvre …

Lire la suite »

Richard Krawiec – Vulnérables

Richard Krawiec Vulnérables Tusitala

« Le personnage principal de Vulnérables, Billy Pike, est de ceux qui sont tombés avant de découvrir qu’il n’y avait personne pour les relever. » Extrait de la préface de Vulnérables, de Richard Krawiec A vrai dire, je n’ai jamais compris l’intérêt des préfaces. Généralement, un professeur plus ou moins érudit décrit par le menu tout ce qui va se passer dans …

Lire la suite »

Norman Maclean – Et au milieu coule une rivière

« Dans notre famille, nous ne faisions pas clairement la distinction entre la religion et la pêche à la mouche. Nous habitions dans l’ouest du Montana, au confluent des grandes rivières à truites, et notre père, qui était pasteur presbytérien, était aussi un pêcheur à la mouche qui montait lui-même ses mouches et apprenait aux autres à monter les leurs. …

Lire la suite »

Christopher Moore – Fou !

Fou de christopher Moore. Illustration d'Etienne Garnier

« Buveurs très illustres, et vous vérolés très précieux, car c’est à vous, non aux autres, que je dédie mes écrits […] » c’est ainsi qu’auraient pu commencer les premières lignes de Fou ! de Christopher Moore empruntant, pour l’occasion et de manière tout à fait exceptionnelle, non pas à Shakespeare mais à un autre illustre homme de lettres, fier représentant du …

Lire la suite »

Emily Fridlund – Une histoire des loups

Une histoire des loups, Emily Fridlund, Gallmeister, couverture Ekaterina Borner

Il suffit de fermer les yeux un court instant, de laisser tomber tout ce que vous êtes en train de faire. Oublier ce sur quoi vous vous affairez et ce sur quoi vous vous acharnez. Imaginez-vous confortablement installé devant votre fenêtre, assis dans un fauteuil soyeux, sous une couverture chaleureuse. Dans vos mains, pour les réchauffer, une tasse de café. …

Lire la suite »

Jack Black- Personne ne gagne

Jack Black Personne ne gagne chez Monsieur Toussaint l'Ouverture

Jack Black, de son véritable nom Thomas Callaghan vécu de 1871 à 1932, époque révolue dont les échos de rêves américains et de soif de liberté se font entendre à travers Personne ne gagne. Cet homme embrassa très jeune une carrière haletante de voleur qui s’étendra sur presque trente ans et dont il raconte l’épopée avec humilité, compassion et sagesse. …

Lire la suite »

Michael Winter – Au Nord-Est de tout

Les errances de Rockwell Kent, le célèbre peintre, tel est le propos du roman de Michael Winter, publié en 2004 au Canada et enfin disponible cette année grâce aux éditions du Sous-sol, avec la superbe traduction d’Emmanuelle et Philippe Aronson en prime ! Rockwell Kent, était un auteur, illustrateur et peintre américain, il a entre autre illustré le Moby Dick …

Lire la suite »

Tom Drury – Pacifique

Retour au Comté de Grouse ! Troisième volet de l’histoire de ce comté et de ses habitants, ceux-là même que nous découvrions avec une grande admiration dans « La fin du vandalisme » et suivions avec un plaisir non feint dans « Les fantômes voyageurs ». Un plaisir toujours au rendez-vous pour le troisième volet de l’histoire de Dan, Louise, …

Lire la suite »

Ouvrir la valise.

GEnove, Benoît Vincent. Litanies pour une amante funèbre, Gabrielle Wittkop. Supernormal, Robert Mayer. La Meute des honnêtes gens, Laurence Biberfeld.

Août s’achève, et dans la valise restent quelques unes des lectures de l’été…   GEnove, Benoît Vincent. « Labyrinthe ? Mais cette ville n’est pas à ce point labyrinthe. Ce qui étonne, effraye, mais fascine, ce n’est pas qu’on se retrouve prisonnier entre les murs, c’est plutôt que les murs ont un double fond. Que ces murs dissimulent des niches, des trouées, …

Lire la suite »

Pete Fromm et Valerio Varesi — l’été indolent.

été 2017 - LOU DARSAN

Prendre le temps d’emporter dans ses bagages ou sous le bras quelques livres que l’on voudrait lire à l’ombre, des livres qui nous font entrer dans un rythme autre — celui de la marche, de l’attente, le corps détendu et l’œil aux aguets. La pêche dans les barrages de castors, les filatures le long de rues sinueuses et de quais …

Lire la suite »

Conrad Aiken – Neige silencieuse, neige secrète

Regard d'enfant - photo pour illustrer Neige silencieuse, neige secrète de Conrad Aiken

Paul Hasleman, 12 ans, constate un matin que les sons de son quotidien sont étouffés par la neige. Il s’en aperçoit car les pas du facteur, qu’il a l’habitude d’entendre depuis son lit, lui parviennent comme en sourdine. Paul est heureux. Des semaines qu’il l’attendait cette première neige d’hiver. Mais quand il se lève et lance un regard par la …

Lire la suite »

Cookie Mueller – Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir

Trop tôt pour se lever, mais j’ai décidé qu’il était hors de question que je partage une minute de plus le lit de ce mec qui m’avait pourtant bien plu la veille : on avait fauché deux T-Bones dans les rayons d’un Safeway pour les cuisiner et s’empiffrer, au grand dégoût de mes végétariens de colocs. Après les steaks, on s’était …

Lire la suite »

Edward Abbey – Désert solitaire

« Seul dans le silence, je comprends, un instant, l’effroi que beaucoup éprouvent en présence du désert primordial, la peur inconsciente qui les pousse à domestiquer, altérer ou détruire ce qu’ils ne peuvent pas comprendre, à réduire le sauvage et le préhumain à des dimensions humaines. Tout plutôt que d’affronter directement le préhumain, l’autre monde qui n’effraie pas par le danger …

Lire la suite »

The Marble Faun – Nathaniel Hawthorne

The Marble Faun: Or, The Romance of Monte Beni (Le Faune de Marbre) est un roman de Nathaniel Hawthorne, publié en 1860. Il s’agit du dernier roman qu’Hawthorne ait achevé.Le roman suit quatre personnages : Miriam, Donatello, Hilda et Kenyon, qui se sont rencontrés à Rome et visitent ensemble plusieurs galleries d’art, admirant peintures et sculptures.  Le roman s’ouvre sur …

Lire la suite »

John Feffer – Zones de divergence

Tout commença par un article, pour TomDispatch. Le regard d’un homme vivant en 2050, sur le passé immédiat de l’humanité, les années Trump en particulier. Un article que se voulait une réflexion spéculative sur notre avenir, sur le chemin que nous prenions. Cet article, suite à son succès, donna naissance au roman de John Feffer, le bien nommé « Zones …

Lire la suite »

The Yellow Wallpaper – Charlotte Perkins Gilman

“The Yellow Wallpaper. A Story” (traduit par “La Séquestrée” en français) est une nouvelle de Charlotte Perkins Gilman, publiée en 1892 dans The New England Magazine.Pour vous remettre dans le contexte, L’Etrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde a été publié en 1886 et Dracula en 1897. Bien que Charlotte Perkins Gilman n’ait jamais qualifié aucune de ses …

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money