Accueil » Littérature Américaine

Littérature Américaine

Jeremy Robert Johnson, Apprendre à se noyer

Jeremy Robert Johnson, Apprendre à se noyer

Au cœur de l’Amazonie, au bord d’un fleuve peuplé de caïmans noirs et de mystérieux poissons géants, un père apprend à son fils à pêcher. Ils empoisonnent le courant avec des feuilles de paraja aux propriétés paralysantes, façonnent des bassins avec les pierres de la rive et l’enfant s’applique et se concentre. Le père transmet un savoir-faire ancestral et les …

Lire la suite »

Tommy Orange, Ici n’est plus ici

Pow-wow Rassemblement festif, coloré, étincelant. La musique et les chants aux harmonies envoûtantes, jubilatoires et puissantes accompagnent les concours de danses. Les costumes s’animent au son du tambour et au rythme des danseurs. Broderies, perles assemblées en d’impressionnants motifs multicolores, coiffes majestueuses ornées de plumes d’aigles et plastrons d’os. Gastronomie et artisanat, c’est une magnifique célébration pour que la tradition …

Lire la suite »

Don Delillo – Joueurs

En 1977, et après un “Étoile de Ratner” qui lui valut des comparaisons avec un certains Thomas Pynchon et marquant une rupture avec ça première période (à savoir American, End Zone, Great Jones Street), sort un roman plus court, plus vif, et d’aspect moins labyrinthique. Un roman qui continue de marquer la rupture d’affirmer la signature et le style Delillo. …

Lire la suite »

Don Delillo – L’étoile de Ratner

Après l’intimisme halluciné et désespéré de Great Jones Street, l’auteur revient en Juin 1976 avec un roman remplis d’angoisses et de bruit, un bouillonement de spéculations et la rudesse du dialogue. Ainsi naît l’Étoile de Ratner, qui ne sortira qu’en 1996 chez nous avec la magnifique traduction de Marianne Véron. L’Étoile de Ratner parle d’un surdoué en mathématique, Billy, qui se retrouve embarqué dans un projet sciencitique, et des sciences, immense où se croise le prodigieux et l’absurde. Suite à …

Lire la suite »

Hettie Jones — Drive

Daniel Mennerich Greenwich Village

Un peu plus de six mois après la parution de la nouvelle édition augmentée du fascinant Beat Attitude, Femmes poètes de la Beat Generation qui regroupait les écrits inédits en France d’une dizaine de poétesses américaines, les éditions Bruno Doucey prolongent leur geste d’exhumation des autrices beat en traduisant Drive, un recueil bilingue de poèmes d’Hettie Jones paru en 1998 …

Lire la suite »

Don Delillo – Great Jones Street

Après un premier roman audacieux, parlant de l’auteur en filigrane, et montrant une construction de l’identité littéraire au travers de la déconstruction de la vie de son personnage, nous retrouvons Don Delillo avec son troisième roman. Troisième, car il existe une second, End Zone, inédit en France. Great Jones Street fut publié en 1973 en Amérique du nord, mais ne sortit qu’en 2011 chez nous.Venant conclure sa trilogie de «jeunesse», de l’aveu de l’auteur, …

Lire la suite »

Jonathan Miles – Tu ne désireras pas

Jonathan Miles Tu ne désireras pas couverture

Au fil des décennies, l’humanité s’est construite sur les déchets des sociétés précédentes. Si aujourd’hui on s’émerveille de débris de poteries antiques ou d’outils préhistoriques, qu’en sera-t-il des générations futures face aux îles de plastiques qui éclosent au cœur des océans ? Quand aux décharges et à leurs allures de montagnes buboniques, que vont-elles véhiculer de nous ? ” Le trafic …

Lire la suite »

Don Delillo – Americana

En 1971, Don Delillo alors âgé de 35 ans sort son premier roman : Americana. Ce fils d’immigré italien, extrêmement marqué par son éducation catholique, ayant grandi à onze sous le même toit et à l’imagination fertile, ne s’orientait pas, initialement du moins, vers une carrière d’auteur. L’écriture ne l’intéressait pas, ce fut un processus lent chez l’auteur. Adolescent, lors d’un …

Lire la suite »

Philip K Dick – Loterie Solaire

Poussé par sa femme, au début des années cinquante, et après s’être employé à écrire une soixantaine de nouvelles de 1952 à fin 1954, Philip K Dick se lance dans l’écriture de son premier roman : Loterie Solaire. L’auteur alors âgé de 26 ans, déjà très prolifique en histoires, cherche à développer une histoire politique basé sur la théorie des jeux. Philip K Dick …

Lire la suite »

Anne Carson — Norma Jeane Baker de Troie

Marilyn Monroe Norma Jean Baker de Troie

« Leçons sur l’Histoire de la guerre » : d’abord, créez une idole, une illusion d’optique, une version alternative des faits, transformez une pin-up quelconque en sex-symbol. Après l’idole, enchaînez trauma, rapt, esclavage, concubine, ruse, barbares, opportunités et trouvez un prétexte : « En période de guerre, les choses tournent mal. Blâmez la femme. » Hélène, femme de Ménélas, roi de Sparte, est enlevée …

Lire la suite »

Sabrina Orah Mark – Lait Sauvage

Il va être difficile de parler de ce livre. Un exercice que j’appréhende énormément en commençant cet article. D’emblée et histoire de ne pas vous perdre dans une potentielle logorrhée sans queue ni tête : il faut lire « Lait Sauvage », il faut découvrir l’univers de Sabrina Orah Mark et saluer l’excellente traduction de Stéphane Vanderhaeghe. Sabrina Orah Mark …

Lire la suite »

Raven Leilani – Affamée

Deuxième publication de la toute jeune collection « Vice Caché », après un premier titre « Femme intérieure »  d’Helen Phillips, obsédant et réussi ( lisez-le, il mérite toute votre attention!) (lisez aussi les livres de la précédente collection « LOT49 » que des pépites!), voici Affamée. Écrit par Raven Leilani, Affamée a reçu un succès critique lors de sa …

Lire la suite »

Kathy Acker – Sang et stupre au lycée

sang et stupre au lycée kathy acker

On ne peut entrer dans l’œuvre de Kathy Acker en fonçant tête baissée. Ce serait l’assurance de se prendre un mur solide et indestructible en pleine face. Ce serait se retrouver la cervelle éparpillée, le cœur éclaté et le reste en berne. Pour appréhender les romans de Kathy Acker, il faut savoir, au préalable, où on met les pieds. Pour …

Lire la suite »

Double Duce – Aaron Cometbus

Aaron Cometbus

Après le retour à la terre et Un bestiaire de bouquinistes, Aaron Cometbus est de retour sur Un dernier livre avant la fin du monde avec Double Duce & autres histoires du Paradis De Willey. Écrivain infatigable, et pourtant toujours surprenant, il est sûrement l’écrivain inconnu le plus connu d’Amérique du nord. Auteur et éditeur de fanzine, il publie chaque …

Lire la suite »

Douglas Coupland – Génération X

Douglas Coupland est un touche-à-tout, plasticien, designer et auteur, ce canadien a façonné son œuvre par bien des prismes. Auteur d’une dizaine de romans et d’un essai, il ne cesse d’ausculter et décortiquer notre société. Offrant un regard autant tendre que cynique sur ce monde et ses ambivalences. Pour les vingt ans du Diable Vauvert, l’éditeur offre une nouvelle publication …

Lire la suite »

Aaron Cometbus – Un bestiaire de bouquinistes

Un bestiaire de bouquinistes Aaron Cometbus couverture

Ce texte farfelu est d’abord paru dans le fanzine d’Aaron Cometbus sobrement intitulé du nom de l’auteur. Les éditions Tahin Party ont la bonne idée de le faire paraitre dans une traduction signée Emmanuel Parzy. Un bestiaire de bouquinistes est constitué comme un abécédaire décrivant la faune des bouquinistes, peuple parallèle d’un New York inexploré par les écrivains mainstreams. Aaron …

Lire la suite »

Le retour à la terre – Aaron Cometbus

Aaron Cometbus est sûrement l’écrivain inconnu le plus connu d’Amérique du nord. Auteur et éditeur de fanzine, il publie chaque année un numéro de Cometbus, son fanzine édité depuis 1981 et distribué aujourd’hui à plus de 10 000 exemplaires dans le monde entier. Son œuvre protéiforme est pour l’instant relativement inconnu en France, cantonné à la mouvance punk et Do …

Lire la suite »

Rivers Solomon – Les abysses

Les abysses

Au fond des abysses vivent d’étranges créatures, mi humaines mi poissons. Elles se nomment les Wajinrus et sont des descendantes très particulières des esclaves vendus lors du commerce triangulaire. Qui aurait cru que, par un phénomène mystérieux, lorsqu’une femme enceinte était jetée par dessus bord, elle accouchait parfois d’un enfant vivant et pouvant respirer sous l’eau. Ces enfants, se regroupant, …

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money