Accueil » Littérature Française » Eric Vuillard – Tristesse de la terre

Eric Vuillard – Tristesse de la terre

« Nous sommes le public. C’est nous qui regardons le Wild West Show. Nous le regardons même depuis toujours. Méfions-nous de notre intelligence, méfions-nous de toute notre vie sauve et du grand spectacle de nos émois. Le maître est là. En nous. Près de nous. Invisible et visible. Avec ses vraies-fausses idées, ses rhétoriques accommodante. »

Le grand falsificateur de l’Histoire au service du spectateur.
Buffalo Bill Cody incarne le Cow-Boy blanc américain, le visage de l’Amérique parfaite, s’appropriant à travers son « Wild West Show » l’Histoire de son pays et n’hésitant pas à retransformer cette même Histoire pour en faire un spectacle épique, plein de bons sentiments et entièrement dédié au divertissement.
N’hésitant pas à embaucher des rescapés indiens, ou de glorieux chef de tribus pour leur faire revivre – à sa sauce – leurs histoires, leurs défaites, leurs pertes. Le Wild West Show incarne également la naissance du mythe américain à travers le divertissement, la naissance de la nation spectacle, qui se crée son image grâce à son plus puissant représentant Buffalo Bill Cody.
Comment cette Amérique va partir à la conquête du monde pour se donner une image à la gloire de l’homme blanc conquérant battant le sauvage indien. Comment ces reconstitutions – surtout fictives – vont-elles montrer un show représentant une nation idyllique.

Depuis « Conquistadore » Eric Vuillard entreprend un travail inédit et méticuleux de l’Histoire, la conquête de l’européen sur le monde. De la conquête du Pérou à la première Guerre Mondiale, de la colonisation du Congo au Wild West Show de Buffalo Bill Cody, l’auteur, inlassablement, propose une vision unique et sans concession des défaillances de cet homme blanc ; de son appétit destructeur et dominant.
« Tristesse de la terre » est à lire, il interroge sur ce patrimoine qui nous a été légué, ce train appelé « Humanité » qui n’a de cesse de défaillir mais qui ne ralentit jamais pour apprendre de ses erreurs passées.

Court et efficace, avec une écriture à la fois précise, simple et lumineuse Eric Vuillard offre un roman/essai passionnant. Un feuilleton historique saisissant. Et dire que tout a commencé à cause d’une simple photo (celle de la couverture du livre).

9782330035990_1_75Actes Sud
Un endroit où aller
176 pages

Ted

À propos Ted

Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Arno Calleja - La rivière draguée

Arno Calleja – La rivière draguée

Le dernier livre d’Arno Calleja intitulé La rivière draguée n’est pas un polar, ni de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money