Accueil » Littérature Étrangère » Fred Uhlman – Sous la lune et les étoiles

Fred Uhlman – Sous la lune et les étoiles

Avec “Sous la lune et les étoilesFred Uhlman nous propose ici une variation au thème de la solitude tant appréciée notamment par Jules Verne avec “L’oncle Robinson” ou Daniel Defoe avec “Robinson Crusoé“. Et c’est à travers le style qu’on connaît de l’auteur, fluide, poétique et concis, que quatre personnalités bien distinctes vont devoir survivre, après leur crash d’avion, sur une île déserte du pacifique.
Ruth, bloquée dans ses délires mystiques, Van Thal, savant fou et incapable du moindre mal, Bullock, milliardaire et névrosé et Richards, débrouillard et violent vont devoir cohabiter ensemble en attendant, en vain, l’hypothétique arrivée des secours.
Plus le temps passe et plus les personnalités, misent à nue par la faim, le désespoir et la violence, vont s’éveiller.
Plus sombre et plus alerte que “l’Oncle Robinson” et plus pessimiste et poétique que “Robinson Crusoé“, “Sous la lune et les étoiles” amène son lot de questions. La solitude pousse-t-elle à l’égoïsme ? Y’a-t-il de la place pour quatre sur une île fertile et abandonnée ? L’expérience humaine de chaque personne influe-t-elle sur leurs motivations, leurs buts ? Un milliardaire riche serait-il plus égoïste qu’un savant honnête ?
L’île déserte servant de toile de fond, l’auteur développe ici une parfaite analyse sur les motivations des hommes. Cette analyse poussée et pas moins dénuée de sens trouvera sa réponse à la dernière page…

Jouant à la perfection avec les sentiments, les peurs et les angoisses des protagonistes l’auteur dépeint le reflet d’une société en pleine évolution économique et industrielle où le « personnal-achievement » tend à se développer. Choisissant des personnages aux caractères opposés “Sous la lune et les étoiles” se veut être le prisme des pensées de l’auteur qu’on retrouvera notamment dans “La lettre de Conrad” ou encore “L’ami retrouvé”. C’est avec son œil d’artiste que Fred Uhlman saisit l’instantané de l’époque pour la catalyser au milieu du pacifique et y ajouter une dimension plus violente qu’à l’accoutumée.

Et c’est quand même pas facile de se dire que vous venez de lire l’ultime livre de votre auteur préféré, que c’est tout un monde qui vous échappe et que celui-ci ne vous reviendra jamais. Mais ce qui compte finalement c’est que cet auteur, pourtant décédé depuis longtemps, a réussi le paris de laisser son empreinte poétique dans l’air du temps.

Merci Mr.Uhlman.

1023857_3003428150 Pages
Éditions Stock
Ludo

À propos Ludo

Fondateur, Webmaster

Vous aimerez aussi

Anna Kavan – Neige

Anna Kavan est une énigme dans le monde à littérature. Une autrice qui marqua certains aficionados, mais ne connut jamais …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money