Accueil » Littérature Étrangère » Gilbert Keith Chesterton – Le poète et les fous

Gilbert Keith Chesterton – Le poète et les fous

le-poete-arbre-vengeurEt si on commençait l’année avec une pointe de légèreté, un grain de folie, un je-ne-sais-quoi d’absurde et beaucoup d’imaginaire?

Gabriel Gale est peintre, poète, rêveur, fin observateur. Il parcourt la campagne anglaise, tantôt seul, tantôt accompagné, avec l’idée première de redonner une nouvelle jeunesse aux enseignes de pub et autres auberges. Comme tout artiste qui se respecte, Gale est atteint d’une folie douce prisée autant que crainte par la bonne société britannique. Car après tout, les artistes sont des gens particuliers, et leur talent n’a souvent d’égal que leur incapacité à s’attacher dans le réel. Au cours de ses voyages, Gabriel Gale va régulièrement être confronté à des situations mystérieuses et énigmatiques. Disparitions, morts, comportements étranges… le banal devient insolite, l’ordinaire intrigant et les méthodes d’enquêtes plus que particulières!
Barré, étonnant, détonnant, brillant, lunaire, fantasque, Gabriel Gale est bien tout ce que vous voulez, mais fou, rien n’est moins sûr, car le fou est rarement celui que l’on croit. Et s’il semble se promener, vagabonder au fil de ses pensées brouillonnes et volantes, il garde au fond de lui quelque trésor de douleur et de peine qu’il se refuse à partager, à confier pour s’en soulager un peu.

Au fil des pages le lecteur découvre ce personnage azimuté, pour le moins phénoménal, qui court sous la plume de Chesterton. Sorte de Sherlock Holmes sous LSD, Gabriel Gale prend les problèmes par un bout qui n’existe que dans sa tête et parvient à résoudre les crimes les plus étranges en démontant ce que la logique voudrait construire, en déraisonnant avec brio, car à force d’être pris pour fou il en a acquis la pensée et peut remonter le courant brisé des esprits malades pour trouver une solution improbable et inaccessible à quiconque incapable de regarder avec l’œil poète. Et d’enquêtes en rencontres, Gabriel va peu à peu nous laisser voir la peine qu’il porte, et, peu à peu avancer vers la plus grande folie qui existe et qui nous lie tous, celle qui remet au même niveau le plus rigide, le plus fermé, le plus décalé, le plus libre des humains, et qui lui permettra peut-être, enfin, de vivre et d’exister.

C’est avec beaucoup d’humour et de poésie que G.K. Chesterton nous conte ces quelques épisodes de la vie de Gabriel Gale. Alors pour entamer l’année avec un peu de beauté, d’extravagance, de philosophie et de folie, il suffit de flâner avec Gabriel et de regarder le monde la tête en bas, histoire de voir s’il n’a pas plus de sens comme ça.

L’arbre Vengeur
296 pages
Marcelline

Réservez-le!

À propos Marcelline

Chroniqueuse/Co-Fondatrice

Vous aimerez aussi

Bernard Fischli Mandragore couverture

Bernard Fischli – Mandragore

De ce trio bancal, où chacun cache un passé trouble et lourd de secrets, vont germer aussi bien l’amitié que la trahison, le doute que la solidarité. Alors qu’ils s’enfoncent toujours plus profondément dans des paysages étranges et inconnus où ne chante aucun oiseau ni ne bruisse aucune vie autre que végétale ou humaine, le climat se fait de plus en plus hostile et de nombreux dangers se dessinent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money