Accueil » Actualité » Jillian Tamaki & Mariko Tamaki – New York, New York
Jillian Tamaki Mariko Tamaki New York New York Couverture

Jillian Tamaki & Mariko Tamaki – New York, New York

Un quadrillage de rues interminables, des quartiers grouillants de vie, une statue portant diadème et brandissant flambeau et des parts de pizza de la taille d’une assiette… Pas de doute, il s’agit bien de New York, la célèbre Grosse Pomme !
C’est dans cette ville qui fait tourner bien des têtes que se retrouvent Zoe et Dani, deux amies de lycée bien déterminées à profiter des musées et à explorer les lieux et monuments incontournables. Fiona les accompagne, sous l’invitation de Dani avec qui elle est en première année des Beaux-Arts, en habituée de la métropole et de ses méandres.

 Le trio savoure la liberté d’arpenter les trottoirs de New York, chacune des jeunes femmes portant son propre regard sur ce qui l’entoure. Pour « Dee », qui compte bien profiter de la moindre seconde passée, chaque moment est synonyme d’émerveillement, alors que Fiona se montre beaucoup plus critique et parfois même totalement désabusée. Quant à « Zee », elle se retrouve partagée entre le souci de préserver son amitié en suivant Dani dans toutes ses visites, et celle de goûter à un coup de foudre qui lui donne plus envie de se lover dans les bras de Fiona…

Jillian Tamaki Mariko Tamaki New York New York Image
Jillian Tamaki Mariko Tamaki New York New York Image

Marino Tamaki (scénariste) et Jillian Tamaki (illustratrice) explorent les synergies mouvantes des liens qui se tissent et se fragilisent entre les trois protagonistes, plongées dans l’immensité de la ville. Par le biais d’une trinité de caractères très différents, allant jusqu’à s’opposer lorsqu’ils ne parviennent pas à se compléter, New York, New York observe avec délicatesse la complexité des relations, qu’elles soient amicales ou amoureuses.
La douceur du trait de Jillian Tamaki, jumelé à une trichromie pastel, crée une ambiance qui nous emporte en plein cœur du bouillonnement new-yorkais, comme dans celui des émulations sentimentales. Les fous rires et les moments de complicité s’égrainent de maladresses et de gueules de bois, tandis que l’enthousiasme de Dani est mis à rude épreuve, que la réserve de Zoe fond peu à peu et que l’exubérante assurance de Fiona laisse entrevoir des failles. Si trois paraît souvent être une équation vacillante, les jeunes femmes vont prouver que la parole et la bienveillance peuvent imaginer une autre dynamique menant, peut-être, vers de nouveaux chemins. 

BD aboutie, possédant une découpe créative dont l’énergie laisse la belle part aux décors tout en captant les émotions qui traversent ces trois héroïnes sortant tout juste de l’adolescence, New York, New York offre un voyage graphique qui sonne juste. 

Jillian Tamaki Mariko Tamaki image New York New YorkRue de Sèvres
Traduit de l’anglais (État-Unis) par Alice Delarbre
448 pages
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Fanny Wobmann Les Arbres quand ils tombent couverture

Fanny Wobmann – Les Arbres quand ils tombent

Comment capturer les vibrations d’un monde en perpétuel mouvement tout en se débarrassant des lianes étouffantes qui nous collent la peau, parvenir à déconstruire et pardonner ? Et surtout, que soulève la chute des arbres, l’abattage des branches qui, jusqu’ici, obscurcissaient la mémoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money