Accueil » Littérature Française » Madeleine Project – Clara Beaudoux
Madeleine

Madeleine Project – Clara Beaudoux

Madeleine, un prénom ancien pour un projet de notre temps. A l’heure d’internet, des réseaux sociaux et de la surconsommation des images, la valeur du livre est parfois remise en cause. Madeleine Project est bien plus qu’un livre, c’est un projet plus global qui montre comment le livre peut s’insérer dans un démarche multi-supports. A l’origine, Madeleine. A la seconde origine, Clara Beaudoux, jeune journaliste qui découvre, lors de son emménagement, que la cave de son appartement a été oubliée par les déménageurs et que les affaires de la précédente locataire emplissent l’espace. Qui n’a jamais rêvé de découvrir un trésor dans son sous-sol ou un Picasso dans son grenier ? Clara décide alors d’entamer une récession du contenu de la cave …

Sous la forme de deux « saisons » de cinq jours, Clara va tweeter au monde sa découverte des affaires de la vieille dame, et à travers elles, de Madeleine tout court. Celle-ci nous attendrit, nous amuse et interroge nos rapports au temps, au quotidien, aux autres et à la brièveté de la vie. Née en 1915, elle a connu dans sa jeunesse la guerre, le droit de vote accordé aux femmes et tant d’autres révolutions. Tout cela est raconté entre deux trèfles à quatre feuilles, une boîte d’étiquettes pour cahier d’écolier, d’innombrables cartes postales et un étonnant dentier en or avec une unique petite dent. On découvre la joliesse de la nostalgie, des souvenirs oubliés mais également la dureté des vies inachevées.

Madeleine_photo

Alors, pourquoi un livre sur un projet en libre accès sur internet ? Une capture d’un instantané amené à évoluer ? Une conservation plus simple d’accès ? Peut-être. Certainement aussi car le livre nous « contraint » à une monotache. Sur Twitter, nous serions vite tentés de lire les commentaires, de chercher tel lieu ou l’utilité de tel objet. Avec ce livre, on se concentre uniquement sur Madeleine et sur la résonance qu’elle trouve en chacun de nous. Si la lecture est rapide, l’histoire s’ancre pourtant dans nos esprits et donne le sentiment de connaître une Madeleine. En effet, Clara Beaudoux a tenu a préservé l’anonymat de Madeleine, racontant une vie générique, bien que ponctuée de détails signifiants.

Madeleine_dent

Un livre-tweet intelligent qui soulève de façon moderne la question de notre intérêt pour les personnes âgées et la « petite histoire » dont elles témoignent. Et pour ceux – qui ne le sera pas ? – tentés par une suite, une troisième saison est en ligne, Clara Beaudoux y rencontre des écoliers qui ont continué leur propre Madeleine Project, on découvre la vérité sur Loulou mais également Montceaux, la ville de la famille de Madeleine. L’occasion rêvée d’éclaircir (ou d’épaissir) encore un peu le mystère Madeleine !

Madeleine_project

Editions du sous-sol,
284 pages,
Aurore

À propos Aurore

Vous aimerez aussi

Luc Blanvillain Sur les roses image

Luc Blanvillain – Sur les roses

Voilà que par un effet boule de neige, tout vole en éclat. Le bonheur, la stabilité, les habitudes et la complicité d’une vie sont remis en perspectives alors que des projets fous montent en graine. Et la rose, toujours présente, motif qui revient sans cesse pour dessiner la trame des relations qui se font et se délient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money