Accueil » Actualité » Melek Zertal – Baby Fesse
Melek Zertal Baby Fesse couverture

Melek Zertal – Baby Fesse

Les risographies de Melek Zertal sont peuplées de femmes aux cheveux arc-en-ciel, aux morphologies diverses et aux styles vestimentaires pointus. Leurs corps se croisent, se mélangent et parfois se déchirent. Elles bullent ou jouissent, discutent ou mangent, bref vivent sans se soucier des mecs. D’ailleurs, on n’en croise jamais un seul dans les illustrations pastels et sensuelles de la jeune illustratrice, qui préfère de loin dessiner des courbes féminines que des mâles tout en aplats.

Après avoir passé sa petite enfance en Algérie et son adolescence en France, Melek Zertal s’est envolée pour les États-Unis, direction Los Angeles. C’est donc la Cité des anges (dépravé·es) qui est le décor de Baby Fesse, une bande dessinée chaude et humide qui lui ouvre les portes du panthéon de la fameuse collection BD Cul des Requins Marteaux.

Melek Zertal Baby Fesse image

Fraichement débarquée en Californie, Nejma compte bien oublier son ex-copain et vite passer à autre chose. Ça tombe bien, ses deux nouvelles colocs Aya et Misato détestent autant les hommes qu’elles adorent s’amuser ! Virée shopping dans les boutiques les plus hypes avec option sauterie en cabine, dégustation et doigtage dans le dernier café à la mode, amuse-gueule virant à une mise en bouche prometteuse… C’est l’enfilade des sorties cul-turelles dans les hauts lieux de la Californication !

Fidèle à elle-même, Melek Zertal dessine principalement des filles libres et effrontées, qui s’éclatent et s’assument ! Les rares mecs croisés servent uniquement à assouvir fantasmes et jeux, faisant de Baby Fesse une ode jubilatoire à l’empowerment. Les excès et les tentations sont partout, et les protagonistes s’y plongent avec délice, sans hésiter. Oui, elles flirtent, se moquent des convenances et sont impudiques. Oui elles abusent parfois. Mais après tout, ni la sexualité débridée ni l’exubérance n’ont de genre.

Melek Zertal image Baby Fesse

Temple des fringues de luxe et bling-bling, haut lieu des gourmandises gustatives mais aussi charnelles, terrain parfait pour les virées entre copines et esprit de sonorité… Le Los Angeles visité par Nejma respire le plaisir, mais surtout l’émancipation féminine. 

En plus de remporter le test de Bechdel haut la main, Baby Fesse est une gourmandise à la fois indécente et délicieuse.

image Melek Zertal Baby Fesse

Les Requins marteaux
Collection BD Cul
184 pages
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

image Delphine Panique Orlando

Delphine Panique – Orlando

Paru en 1928, Orlando est l’un des romans les plus célèbres de Virginia Woolf. Il …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money