Accueil » Actualité » Promenons-nous dans les bois, avec les éditions Alice jeunesse
Élise Gravel Sebastiaan Van Doninck

Promenons-nous dans les bois, avec les éditions Alice jeunesse

Tout le monde le sait, une innocente promenade en forêt peut déboucher sur d’incroyables aventures, preuve en est avec les héros et héroïnes des contes des frères Grimm par exemple. Aujourd’hui ce sont les éditions Alice jeunesse qui nous emmènent en balade, pour une cueillette aux champignons avec Élise Gravel et une quête qui donne des frissons avec Sebastiaan Van Doninck.

 

Élise Gravel le fan club des champignons couverturePetit guide rigolo à destination des mycologues amateurs, Le fan club des champignons nous invite à découvrir le monde insolite des champignons, l’une des passions d’Élise Gravel et de ses filles.
Avec beaucoup d’humour, elle présente quelques-uns de ses favoris et donne plein d’informations et d’anecdotes amusantes sur les champignons, dont chaque variété présente ses propres caractéristiques et propriétés.

Il faut dire que de tout ce petit monde, représentant un règne vivant à lui tout seul au même titre que les animaux et les végétaux, il y a beaucoup à dire ! Par exemple, le polypore soufré a le goût du poulet frit, il existe au moins une trentaine de champignons phosphorescents (sans compter tous ceux qu’on n’a pas encore découverts ! ) et on trouve différentes utilités aux champignons, dans des domaines très variés allant de l’alimentaire au bâtiment ! Elle met également en garde contre la toxicité dangereuse et même mortelle de certains d’entre eux, tout en rappelant l’importance de respecter la nature, en prenant soin de leurs habitats et en les cueillant avec prudence et parcimonie. 

Les dessins d’Élise Gravel sont un vrai coup de cœur ! Très mignonnes et colorées, ses illustrations sont aussi pétillantes et rigolotes que ses textes. J’ai vraiment adoré les têtes de tous ces champignons, qui nous fixent de leurs gros yeux tout ronds. La mise en page est très dynamique, ludique et variée, s’éloignant au possible du livre documentaire ennuyeux et trop sérieux, et ce pour notre plus grand plaisir.

Le fan club des champignons est un manuel qui ne se prend pas la tête, où l’on sent bien que la volonté première de l’autrice est de partager sa passion avec humilité, et non pas se prétendre experte. Après l’avoir lu, seul ou en compagnie des plus petits, je parie que vous n’aurez plus qu’une envie : vous balader en forêt ou dénicher un bout de nature pour observer ces champignons qui poussent de-ci de-là, aussi silencieux que mystérieux.

Élise Gravel le fan club des champignons image

Le fan club des champignons
Élise Gravel
64 pages

Le sortilège des enfants squelettes Sebastiaan Van Doninck couvertureAu cœur d’une forêt aux confins du monde, une petite fille vit aux côtés de sa grand-mère dans une frêle bicoque. Un jour où elle glane comme à l’accoutumée, une étrange sorcière toute cabossée croise son chemin et lui lance un sort. Voilà que la peau de la fillette s’amenuise et  que ses couleurs palissent jusqu’à ce qu’il ne reste d’elle plus qu’un squelette. Un merle a assisté à la scène. Il lui propose de l’accompagner voir dame chouette, qui pourra peut-être l’aider à lever ce maléfice. 

La voilà qui se lance à travers les bois avec son nouvel ami. Dans sa quête pour retrouver son apparence,  elle va croiser le chemin d’animaux en détresse. En aidant grenouille, élan et lynx, elle se verra récompensée par d’étranges petits objets, composés d’un matériau dur et brillant, blanc comme le lait : les os d’un enfant, victime du même sort qu’elle.

Le sortilège des enfants squelettes est un conte abordant l’importance de l’entraide avec une esthétique un brin horrifique, qui fera frissonner lecteurs et lectrices ! Sebastiaan Van Doninck crée tout un univers fantastique et brumeux, qui m’a évoqué à la fois le folklore mexicain et les fables russes de Baba Yaga. Lors de la lecture, on sent la forêt prendre vie autour de sois, on sent le parfum de la mousse et on entend le craquement des branches (ou peut-être serait-ce celui d’os ? )…

Ses illustrations retranscrivent très bien les émotions des personnages, comme l’oppression menaçante de la sorcière ressentie par la petite fille, son appréhension face au long périple qui l’attend, ou encore la détresse de l’élan prisonnier. On est tenu en haleine tout le long de cette histoire, qui met par ailleurs en scène une petite fille très courageuse et débrouillarde, qui ne se laisse pas submerger par la peur ! Le sortilège des enfants squelettes est un délicieux conte qui colle un peu la chair de poule tout en restant onirique, à la manière de Coraline de Neil Gaiman, mais pour les plus petits !

Le sortilège des enfants squelettes Sebastian Van Doninck image

Le sortilège des enfants squelettes, une histoire un peu effrayante
Sebastiaan Van Doninck
Traduit du néerlandais par Souslik
32 pages
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Julien Gracq – Nœuds de vie

Un inédit de Julien Gracq ne laisse jamais insensible toutes les personnes amoureuses de littérature. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money