Accueil » Actualité » Sara Hébert- Douleur sentimentale puante
Sara Hébert Douleur sentimentale puante couverture

Sara Hébert- Douleur sentimentale puante

Douleur sentimentale puante est une sacrée bonne définition de la jalousie, proposée par l’autrice et artiste collagiste Sara Hébert et étoffée par les textes de huit comparses.
On y lit également les aventures amoureuses de Jimmy Beaulieu, Julie Delporte, Jonathan Duguay, Alexandre Fontaine-Rousseau (L’énigme de l’objet mystérieux), Géraldine, Pascale Gorry Bérubé, Sandrine Galand et Chloé Savoie-Bernard.

Fidèle à son univers parodiant les vieux magazines féminins en en détournant les pub, grâce à des découpages et des collages astucieux, Sara Hébert (aka Bijou de Banlieue) aborde cette fois ce sentiment aussi universel qu’honteux et bien souvent irrationnel. 

Sara Hébert Douleur sentimentale puante image

Cet ouvrage collectif aux allures de fanzine explore la jalousie avec poésie, haine, sincérité et surtout beaucoup, beaucoup de second degré. Les auteurs livrent leurs souvenirs encore très cuisants de cette douleur qui leur fait perdre les pédales, qui les bouffe, les consume. On y trouve des relations toxiques, des tromperies réelles ou imaginées, des cartes de tarot et une «mixtape à l’intention des individus souffrants de jalousie»; tous les méandres de l’amour passionnel peu reluisant sont là.

Défini par Sara Hébert elle-même comme étant «un pot-pourri sur la jalousie», ce livre ressemble à une sorte de thérapie 2.0, décalée et farfelue, aidant aussi bien les artistes qui y livrent leurs témoignages que les lecteurs qui trouvent enfin un ouvrage qui aborde ce sujet sans fanfreluches niaises. Alternant publicités vintage détournées appuyant sur des approches genrées absurdes et textes coupés-collés, Douleur sentimentale puante est étrangement fascinant. Les rapports hommes-femmes, ceux aux corps, à la possession et au débordement amoureux sont décortiqués ironiquement et franchement, loin des analyses bidons que l’on peut trouver dans certains magazines féminins écervelés. 

image Douleur sentimentale puante Sara Hébert

Douleur sentimentale puante Sara Hébert image

Etant donné que les témoignages découlent aussi bien de femmes que d’hommes et d’homosexuels que d’hétérosexuels, l’ensemble est contrasté et englobe d’autant plus la variété complexe de ce vaste sujet qu’est la jalousie. On voit son aspect toxique et vicieux évidemment, mais aussi l’abandon de sois dans lequel elle peut retrancher, les piedestals intouchables qu’elle dresse.

Douleur sentimentale puante est une sorte d’auto-analyse dont on ne saurait dire si elle a été réalisée dans une démarche de guérison, d’abdication ou bien de complaisance. Cela doit d’ailleurs varier tout aussi bien selon ses auteurs que ses lecteurs, mais le résultat est acide, absurde, bordélique et surtout excellent.

image Sara Hébert Douleur sentimentale puante

Editions Somme Toute
128 pages
Caroline

À propos Caroline

Caroline
Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Appel à textes – Concours de nouvelles Étonnants Voyageurs 2020

En voilà une chronique bien particulière ! L’an dernier déjà, nous faisions la même (à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money