Accueil » Littérature Américaine » Scott McClanahan – Le livre de Sarah

Scott McClanahan – Le livre de Sarah

« Je n’ai qu’une certitude dans la vie. En vivant assez longtemps on se met à perdre des choses. On finit par se les faire voler : d’abord on perd sa jeunesse, et puis ses parents, et puis on perd ses amis, et puis finalement on se perd soi-même. »

En 2018, Scott McClanahan faisait une entrée fracassante avec son roman Crapalachia ( éditions Cambourakis) dans l’univers littéraire en France. Quasiment deux ans plus tard, il nous revient avec « Le livre de Sarah ». Cette fois-ci  le texte est publié par les éditions de l’Olivier en association avec Cambourakis et toujours avec l’excellent Théophile Sersiron à la traduction.

Le livre de Sarah, c’est le livre de la vie, du temps, des joies, des souffrances, du chemin que l’on prend et des naufrages qui s’installent. Nous suivons Scott, l’auteur et narrateur du roman, dans sa famille, des prémices de son histoire d’amour avec Sarah, jusqu’au divorce, deux enfants plus tard.

« La première fois que j’ai rencontré Sarah Johnson elle m’a dit que j’allais me rétrécir la queue. »

Scott est alcoolique, pathétique, paranoïaque et auto-destructeur, Il a un sens prononcé pour le grandiloquent et le théâtral. Il ne l’a pas toujours été, il était plein d’espoir plus jeune, plein de rêves. Puis le temps a fait naître en lui ses petits travers, qui sont devenus ses occupations et qui a fini par le caractériser.
Mais Scott est aussi d’une sincérité bouleversante, et l’on traverse sa vie à ses cotés tout en ayant énormément de sympathie pour lui.

« j’étais le vomisseur le plus bruyant du monde. Putain, ouais. J’étais le champion de la gerbe. Et donc j’ai recommencé et d’un seul coup tout est arrivé. J’ai vomi tous les souvenirs et j ‘ai vomi toutes les choses qui me passaient par la tête. J’ai vomi des baisers et de l’amour. J’ai vomi son odeur de cigarette et de chewing-gum goût tropical. J’ai vomi des listes de trucs à la con qu’on se disait quand on sortait ensemble et avec lesquels on se taquinait… »

Scott McClanahan est grand, immense, puissant, il frappe souvent fort et toujours juste, sa prose est au service des sensations, au service des ressentis, au service de ce qui prend aux tripes et nous secoue dans tous les sens. On aime le détester, on aime ce qu’il écrit et l’on en veut toujours plus. Il est un peu l’oncle au repas de famille qui met mal à l’aise de part son vécu et ce qu’il dégage. Il est cette personne pour qui on a énormément de sympathie dans le fond, et que l’on est toujours prêt à écouter nous raconter sa vie.

Le livre de Sarah est une pépite, un texte incroyable et qui n’a que très peu d’équivalent. On le rapprochera forcément de Bukowski, qui est très probablement l’auteur le plus proche du style de Scott McClanahan, mais ce ne serait pas lui rendre service.
Évidemment que le parallèle est facile, mais Scott McClanahan fait du Scott McClanahan et il n’a pas d’équivalence.

Un roman autant jouissif que poignant, drôle et triste à la fois, amer et doux par moment, il est ce qui fait se dire que la littérature est multiple et qu’elle est la plus belle lorsqu’elle s’affranchit de ses propres codes.

Scott McClanahan, retenez ce nom, on a pas fini d’entendre parler de lui. Le livre de Sarah, foncez vous procurer ce chef d’oeuvre, très certainement la grosse claque de cette rentrée hivernale.

« La fin approche. Il y a un monstre à la fin de ce livre et ce monstre c’est vous et moi. C’est la manière dont tout change. »

Éditions de l’Olivier,
trad, Théophile Sersiron,
240 pages.
Ted.

À propos Ted

Ted
Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Joseph Mitchell – Old M.Flood / Arrêtez de me casser les oreilles

A ma gauche le vieux M.Flood, à ma droite l’injonction au silence. A n’en pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money