Accueil » Littérature Américaine » Shannon Burke – 911

Shannon Burke – 911

-Burke-Larue-New1-JauneOllie Cross, après avoir raté son examen d’entrée en médecine décide de devenir ambulancier à Harlem, en attendant de repasser l’examen l’année suivante. Enchainant sa vie professionnelle, ses révisions et son idylle avec sa petite amie cela semble être la vie rêvée pour ce futur docteur.
À New York, Harlem fait figure de cour des miracles, et le 911 le numéro que l’on aime bien appeler pour passer le temps comme pour des choses beaucoup plus graves. C’est ainsi que se déroule le quotidien du jeune ambulancier Cross, entre des simulations de blessures pour pouvoir avoir de la morphine, des blessés par balles, des junkies, des alcooliques, des citoyens insultants envers les ambulanciers, passant leur temps à se plaindre sans pour autant faire quoi que ce soit pour améliorer leur quotidien ; le tout forcément dans un univers sale, crasseux, jalonné d’immeubles à l’abandon , la misère à chaque coin de rue et la promesse d’un avenir encore plus sombre.
Mais quand on est idéaliste et que l’on veut bien faire sa mission peut-on réellement y arriver sans compromettre ses opinions et ses envies ? Peut-on aider les gens sans abandonner une part de soi ou du moins une part des nos convictions ?

Ce roman est poignant, même s’il s’agit d’une œuvre de fiction on sent que l’auteur a mis ses tripes dans ce récit, qu’il a délivré une part de lui, un souvenir de son passé. Car Shannon Burke fut ambulancier avant de devenir écrivain, et c’est cette expérience qui donne corps au récit. La tension qui s’en dégage, la vie de la brigade, les coups durs, les situations racontées : tout sonne tellement vrai, tellement juste que l’on se demande si « 911 » n’est pas tout simplement autobiographique.
L’auteur se caractérise par une simplicité d’écriture qui rappellera très certainement aux amateurs les auteurs signés chez 13e note édition. Cette simplicité qui prend aux tripes, ces mots judicieusement choisis qui font mouche à chaque fois, cette tension, désolé j’insiste là-dessus, mais c’est vraiment ce qui m’a marqué, donc cette tension qui fait que fiévreusement on enchaine les pages, presque en espérant une éclaircie, un peu de répit pour ces ambulanciers.

Sonatine nous offre ponctuellement des livres coup de poing, des romans qui ont une aura et surtout une histoire. 911 en fait partie, à classer à coté d’un certain « A propos de courage » de Tim O’Brien.

Sonatine éditions
208 pages

Ted

À propos Ted

Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Ben Lerner – L’école de Topeka

Ben Lerner est un nom à retenir. Ayant souvent été second couteau des sorties d’auteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money