Accueil » Fantasy/SF » Aucun souvenir assez solide – Alain Damasio
aucun souvenir assez solide

Aucun souvenir assez solide – Alain Damasio

La lutte contre la libéralisation des mots ; un père prêt à tout pour retrouver sa fille décédée ; un monde technologique qui semble dévorer les gens ; des amoureux qui tentent de se rejoindre de phare en phare, en traversant une mer de bitume et de gaz ; El Levir le Scribe doit écrire Le Livre ; un chasseur chasse des hybres ; un père et son fils survivent dans une ville abandonnée mais dangereuse ; une compétition de vol aux cimes d’Alticcio en vélivélo ; aucun souvenir assez solide. Voici une partie du programme d’Alain Damasio, proposé par La Volte, éditeur survolté créé spécialement pour le grand auteur, cet affable fabulateur, haut-conteur voltigeur qui jongle avec les phonèmes, les idées et la réalité. Après le grand succès de La Horde du Contrevent, conte philosophique majesteux et onirique, chef d’oeuvre qui suit le Pack de Golgoth à la recherche de l’extrême-amont sur une terre battue par des vents d’une force et d’une profondeur sans fin ; après La zone du dehors, premier roman ressorti chez La Volte en 2007, qui présentait là une SF très politique, dérangeante et brillante sur la démocratie et les libertés (et tant plus, mais il faut le lire!), on retrouve ici la plume virevoltante de Damasio dans une compilation de nouvelles, dont une inédite (Une stupéfiante salve d’escarbilles de houille écarlate).

On retrouve dans ce recueil la langue chantante, déconstruite et fine de Damasio, qui joue avec les mots pour mieux montrer leur force et leur pouvoir, dans des histoires souvent sombres, toutes bouleversantes à leur manière, et toujours recouvertes de cette incroyable beauté dont il a le secret. Toujours engagé, le propos de Damasio n’est jamais vide de sens, ni facile. Il attaque les gouvernements autoritaires qui donnent un semblant de liberté (demandée ainsi), les peuples de Panurge qui se laisse mener sans chercher à comprendre ce qui se passe autour d’eux, il appelle, il crie à la réflexion, à la compréhension et l’altérité, à la lutte s’il le faut, avec des mots tranchants, qui contrôlent et qui tuent, la poésie étant la plus belle et dangereuse arme qui soit.

«  Nous sommes l’élite déchue, bidon, perchée à l’écart des flux pour ne pas gêner la Croissance. La ville se fait sans nous. Quand les réfugiés de l’horizon ont débarqué, la Gouvernance a empilé les cubes des villas et elle a laisser faire l’asphalte. La Ville a poussé vers le ciel et de plus en plus haut. Les nouvelles tours des cités-dortoirs lorgnent notre nappe du dessus, elles ne comprennent absolument rien de se qui s’y dit (s’en portent pas plus mal!). »

So phare away

Ce recueil peut-être une entrée intéressante pour les néophytes (heureux toi qui peut encore lire pour la première fois la Horde ou La Zone!), afin de découvrir ce style si propre à Damasio, cette facilité dans le maniement des mots, des lettres, cette inventivité dans la langue et la narration, ce jeu dans la construction et cette profondeur dans les thèmes, cette rage, cette révolte. Il permet aux autres de patienter un peu avant le prochain roman, Les furtifs, dont dire qu’il est attendu avec impatience est encore trop doux !

On y retrouvera donc les thèmes politiques chers à l’auteur, dans Les Hauts® Parleurs® , C@ptch@ ,mais aussi de belles et surprenantes nouvelles, comme Annah à travers la harpe ou encore la sublime El Levir et le Livre et So phare away.

Mais attention, lectrice, lecteur, car qui entre dans la volution n’en ressort jamais. Une fois l’œil sur un mot de Damasio, c’est comme être pris par surprise dans un furvent, il nous emporte corps et âme.

aucun souvenir assez solideLa Volte

242 pages

Marcelline

À propos Marcelline

Marcelline
Chroniqueuse/Co-Fondatrice

Vous aimerez aussi

Serge Kliaving Hôtel Atlantide

Serge Kliaving- Hôtel Atlantide

Avez-vous déjà entendu parlé de l’ Hôtel Atlantide? Passé une nuit entre ses murs ou encore …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money