Accueil » Comics » Valérie Vernay, Émilie Alibert & Denis Lapière – Rose

Valérie Vernay, Émilie Alibert & Denis Lapière – Rose

Rose est un peu comme un engourdissement difficile à dissiper, un rêve éveillé, un mélange de légèreté et de tension dans lequel on se replongerait bien, rien que pour la singularité de ces sensations.

Rose est énigmatique. Alors que meurtres non élucidés, fantômes et sorcellerie s’immiscent dans le quotidien de la jeune femme, le semblant de tranquillité qu’avait pris le court de sa vie se craquèle. Car sous la surface en apparence lisse et paisible de son existence, de sombres secrets semblent se cacher.

*

Rose a tout le temps l’air perdue dans ses pensées, absente, plus vraiment là, comme si son corps n’était plus qu’une enveloppe vide… et on ne pense pas si bien dire. Rose a tendance à laisser son esprit vagabonder hors de son corps.
S’assoir sur un banc dehors, sur une chaise au musée où elle travaille, rester debout sur le seuil d’une porte, immobile, hors de portée, lui arrive régulièrement sans qu’elle ne puisse rien y faire. Et dans ces cas là, il est difficile de la sortir de sa torpeur.
On pourrait penser qu’elle est en état de choc, depuis la mort de son père, mais ce phénomène n’est pas nouveau… Depuis toute petite déjà Rose a la capacité de se dédoubler.
Cela lui permet bien malgré elle d’assister à des scènes et d’écouter des conversations, qu’elle ne devrait ni voir ni entendre.

Enfant, elle croyait que tout le monde en était capable, plus grande elle a essayer de comprendre ce qui lui arrivait puis s’est résignée. Jusqu’à ce qu’elle rencontre les anciens locataires dans l’immeuble de son père, où lui-même vivait et exerçait le métier de détective privée… car eux seuls semblent capable de voir son double. Comme si elle abritait déjà son propre fantôme…

Au début, Rose, plutôt discrète, n’avait nullement l’intention de s’immiscer dans l’enquête de la police. Mais des impressions de déjà-vu et des bribes de conversations l’interpellent. Elle commence alors à fouiller dans les affaires de son père et à se renseigner au sujet d’une certaine malédiction dont l’immeuble serait victime…
Quand Rose tombe sur ses dossiers secrets, elle est bien décidée à élucidé le mystère qui entoure sa mort et ses activités mais aussi le don qu’elle possède depuis toujours.

*

Bon scénario où trame policière et ésotérisme s’entremêlent avec naturel, troublant l’apparente inertie de Rose. Le scénario et les illustrations s’allient harmonieusement tandis que la sobriété du graphisme et le ton pastel des couleurs corrèlent avec le tempérament posé mais obstiné de Rose. Cette alchimie crée une atmosphère ouatée qui donnent toute sa particularité à l’album et participe aux mystères de l’histoire.

Série en trois tomes. Prochains tomes respectivement prévus en septembre 2017 et courant 2018.

Dupuis, 2017
48 pages
Pauline

À propos Pauline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Celui que tu aimes dans les ténèbres Skottie Young Jorge Corona couverture

Skottie Young & Jorge Corona – Celui que tu aimes dans les ténèbres

Comics en one-shot oppressant et poétique, Celui que tu aimes dans les ténèbres revisite un classique du genre horrifique en nous plongeant dans une ambiance digne d’une nouvelle de Stephen King. Loin de la chasse aux fantômes ou d’une banale traque proie/victime, l’histoire adopte une dimension plus fouillée et complexe au travers de l’étrange relation se renforçant entre Rowen et la créature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money