Accueil » Comics/BD/Manga » Yusei Matsui – Assassination classroom

Yusei Matsui – Assassination classroom

Assassination Classroom - Yosei Matsui
Assassination Classroom – Yosei Matsui

Oui ça y est je le concède: j’ai craqué! J’ai cédé aux sirènes des shônen! Ce sont les manga les plus courants et les plus connus du grand public! On y trouve Dragon Ball, Les Chevaliers du Zodiaque, Naruto, Bleach, One Piece et autres Fairy Tail, pour ne citer que les plus connus et les plus représentatifs du genre.

Alors bien sur je ne vais pas parler de ces séries-là (bien que j’en lise une grosse partie) car de nombreux articles en ont déjà parlé et il n’y a pas tant de choses à dire que ça sur ces séries. Alors quand j’ai essayé Assassination Classroom pour tester une nouvelle série, je ne m’attendais pas à grand chose de plus (ni de moins d’ailleurs). Grand bien m’en fit!

Le scénario est déjà un peu plus original que dans la plupart des autres productions du style. En effet un monstre (d’apparence en tout cas) fait un jour exploser la Lune! Il pose ensuite une condition étrange: il accepte d’enseigner à une classe d’élèves et leur laisse un an pour l’éliminer, sans quoi il détruira la Terre! La seule difficulté: il se déplace à Mach 20 et possède un odorat et une ouïe sur-développés. Ce qui amène toute une série de scènes loufoques, comme le voyage en Chine durant la récréation pour prendre le thé, ou l’épilation de sourcils d’un agent du gouvernement pendant que celui-ci tente de le poignarder!

Alors oui on ne lui trouvera pas la profondeur d’un Scumbag Loser ou d’un Seraphim. Oui l’humour pourra paraître lourd à certains. Bien sûr certains sujets sont traités de manière plus ou moins profonde (l’ostracisme dont sont victimes les mauvais élèves au Japon est très proche de celui que subit la classe dans laquelle enseigne le monstre), mais ce n’est pas le point fort du livre.

Non, le principal est ailleurs: on se divertit! Oui j’ai pris un grand plaisir à lire ce manga, comme on pourrait en prendre devant un blockbuster. Ce n’est pas très recherché, ça ne remettra pas en cause des choses que vous pensiez acquises mais vous passerez un moment très agréable à découvrir les plans échafaudés par les élèves afin de tromper la vigilance de leur professeur, à voir comment celui-ci va les déjouer.

Un manga rafraîchissant, qui apporte une touche d’originalité bienvenue dans le petit monde des shônen sans pour autant le bouleverser complètement.

2 tomes parus (tome 3 le 7 février)
Éditions Kana

Réservez-le

Jérémy

À propos Jérémy

Chronique/Co-Fondateur

Vous aimerez aussi

Jiro Taniguchi L'homme qui marche couverture

Jirô Taniguchi – L’homme qui marche

Regretté conteur des temps modernes, Jirô Taniguchi (Les rêveries d’un gourmet solitaire, La forêt millénaire…) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money