Accueil » Actualité » Cultiver nos différences
Cultiver nos différences

Cultiver nos différences

Un peu de bonnes ondes, une pointe d’extravagance et beaucoup de douceur avec cette sélection jeunesse célébrant les différences et la bienveillance.

Rose Robbins Parler c'est difficile pour moiUne petite chatte raconte avec simplicité les difficultés de langage qu’elle rencontre au quotidien. Atteinte de trouble autistique, elle n’arrive pas à former les mots comme son grand frère, mais parvient pourtant tout aussi bien à se faire comprendre ! Grâce à des cartes illustrées, des signes ou des expressions, elle crée en effet son propre moyen de communication selon les circonstances.
Grâce à sa débrouillardise et à l’attention portée par ses proches, la petite fille surmonte sa différence et profite de chaque instant du quotidien.

En employant un vocabulaire à la portée des lecteur·rices les plus jeunes, Rose Robbins aborde avec beaucoup de délicatesse et de justesse la question de l’autisme chez les enfants. Ses personnages anthropomorphiques tout en rondeur et ses illustrations lumineuses et pétillantes forment un univers tout doux, où la complicité entre l’héroïne et son frère rayonne à chaque page.
Parler, c’est difficile pour moi est un livre parfait pour les petit·es qui ont dû mal à s’exprimer à l’oral ou encore qui ont un·e proche (frère ou sœur, camarade d’école…) autiste.

Rose Robbins Parler c'est difficile pour moi couvertureParler c’est difficile pour moi
De Rose Robbins
Bayard jeunesse
32 pages

 

 

 

Mon herbier des gens Rémi CourgeonInspiré par un séjour en classe verte dans la Creuse, un garçon décide de se lancer dans l’élaboration d’un herbier des gens. Et qui de mieux pour son recueil que les personnes qui s’affairent sous les balcons de son immeuble, grattant et bêchant la terre de leurs jardins familiaux ? Page après page, le jeune collectionneur dresse les portraits d’hommes et de femmes très différent·es les un·es des autres, mais toutes et tous habité·es par une passion commune : la nature. Il y a notamment Céleste, aka Démonia, qui fait pousser des citrouilles et sécher des herbes médicinales, le très procédurier Docteur Compost ou encore la super connectée Smart Girl qui découvre le nom des plantes et les prévisions météorologiques via les applications de son téléphone.
Tout ce petit monde forme un écosystème à part entière, où chacun et chacune cultive et s’occupe de son bout de terrain à sa manière dans le respect du vivant et d’autrui. 

Au fil de cet herbier bien singulier, Rémi Courgeon s’amuse à répertorier ces différentes typologies fictives, y mêlant anecdotes farfelues et astuces concrètes. En embrassant ainsi cette flopée de caractères et de particularités, il ne juge ni ne cloisonne, mais ouvre au contraire le dialogue. Dans ce livre humaniste et écologique bourré d’humour, il invite à observer notre environnement, à l’écouter selon ses affinités, sa culture ou encore sa sensibilité. L’Ingénieur peut fabriquer une ruche connectée tandis que monsieur Grelinette adore mettre les mains dans la terre, un certain Bad Seed prône la nature en friche, qui pousse où elle veut et comme elle veut alors que la famille Tanaka préfère sculpter les arbres et les fleurs avec patience et rigueur.
Chacun·e cultive, taille et bichonne sa parcelle à sa manière et toutes et tous forment une petite communauté joyeuse et colorée, apportant un paradis de verdure au cœur de la ville.

Au rythme des saisons et des visages, l’auteur propose une approche intelligente du vivant agrémentée d’informations variées allant du fonctionnement d’un lombricomposteur à l’élaboration de techniques de culture ancestrale. Entre documentaire, guide et fiction, Mon imagier des gens porte un regard positif et généreux sur notre société en invitant au partage et à l’union.

Mon herbier des gens Rémi Courgeon couverture Mon herbier des gens
De Rémi Courgeon
La cabane bleue, collection Les herbes folles
32 pages

 

 

 

DYS & célèbres Guillemette Faure MikankleyL’appellation DYS englobe les troubles de l’apprentissage (dyslexie, dysphasie, dyspraxie, dysorthographie, dyscalculie ou encore dysgraphie). Aujourd’hui reconnus et souvent détectés assez tôt, ils peuvent se montrer handicapants pour celles et ceux qui en présentent les symptômes. Dans un album préfacé par Thomas Legrand (journaliste et dyslexique décomplexé) et joliment illustré par les dessins plein de peps de Mikankey, Guillemette Faure retrace le parcours inspirant de vingt-quatre personnalités DYS à travers les époques. 

Sur chaque double page, on découvre la vie d’un homme ou d’une femme qui a fait de ses différences une véritable force. Acteur·rices, auteur·rices ou encore chercheur·ses et chanteur·euses, DYS & célèbres propose une multitude d’exemples tous plus fascinants les uns des autres : de Léonard de Vinci à Mohamed Ali, les courtes biographies enrichies de citations encourageantes et percutantes démontrent à quel point celles et ceux atteints par ces troubles font preuve d’une incroyable capacité d’adaptation pour aller de l’avant.

Déculpabilisant et dédramatisant, ce livre explique qu’il n’existe pas une seule et unique façon d’appréhender le monde qui nous entoure, et que les normes d’apprentissages sont très figées, obligeant les personnes DYS à trouver leurs propres moyens de mémorisation à grand renfort de gymnastique intellectuelle.  De plus, les DYS possèdent souvent une grande sensibilité qui leur permet de faire un pas de côté et d’envisager leur environnement en dehors des sentiers battus. 

Sans pour autant pousser les lecteur·rices à devenir entrepreneur·se milliardaire comme Richard Branson ou animatrice télé à la manière de Whoopi Goldberg, cet album peut provoquer un déclic, rassurer sur ses capacités, mais aussi s’avérer utile pour les proches de personnes DYS. Afin de mieux comprendre les difficultés qu’iels peuvent rencontrer au quotidien et pouvoir leur apporter du support pour qu’iles puissent se lancer dans leurs rêves et peut-être réaliser des choses incroyables ! 

DYS & célèbres Guillemette Faure Mikankley couverture DYS et célèbres
De Guillemette Faure, illustré par Mikankey
Casterman
64 pages

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Fentanyl Flowers Émilien Chesnot

Émilien Chesnot – Fentanyl Flowers

On place trop souvent la pratique de la poésie en dehors de la réalité des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money