Accueil » Jeunesse » Deux contes aux Editions des Eléphants
Editions des éléphants

Deux contes aux Editions des Eléphants

La période des fêtes est on ne peut plus propice à la découverte de nouveaux albums jeunesse pour sensibiliser les enfants à la lecture et développer leur imagination. Les éditions des éléphants, fidèles à leurs valeurs inspirées de celles du pachyderme à longue trompe (force, intelligence et mémoire) ajoutent deux nouveaux livres à leur jolie collection: La soupe aux cailloux moelleux et L’éléphant.

 

Alain Serge Dzotap Irène Schoch La soupe aux cailloux moelleux couvertureLa soupe aux cailloux moelleux, écrit par Alain Serge Dzotap et illustré par Irène Schoch est un conte espiègle et coloré mettant en scène un lièvre bien futé du nom de Leuk.

Alors que la famine fait rage, il parcourt les chemins et les villages à la recherche de nourriture, son ventre aussi vide que sa tête n’est pleine. Il finit par toquer à la porte de Bouki-l’hyène et la persuade de détenir une mystérieuse et savoureuse recette de soupe aux cailloux moelleux.

Chacun à leur tour, les différents habitants du village vont spontanément apporter des ingrédients à cette mixture au premier abord bien insipide. Huile, pâte d’arachide, farine de baobab… Tous partage avec bon coeur les maigres provisions dont il dispose et qui n’ont pas grand intérêt si elles restent isolées les unes des autres.

Les couleurs chatoyantes nous plongent dans la savane africaine, autour d’un belle histoire sur l’esprit du partage. Le texte rigolo et rythmé permet une compréhension simple voir même évidente de l’importance de la solidarité, quelque soit ses capacités. A laisser mijoter et à déguster sans modération pour ne pas oublier que tout seul, la vie peut avoir le goût fade d’une soupe à l’eau mais qu’à plusieurs elle prend les notes épicées et vives du bonheur!

Alain Serge Dzotap Irène Schoch La soupe aux cailloux moelleux image

Alain Serge Dzotap image Irène Schoch La soupe aux cailloux moelleux

 

L'éléphant Les contes du chat perché Marcel Aymé May Angeli couvertureQui n’a jamais été bercé par Les contes du chat perché, écrits il y plus de 80 ans par Marcel Aymé? Encore étudiée de nos jours, cette série d’histoires tendres et cocasses met en scène deux jeunes soeurs: Delphine et Marinette.
Vivant aux côtés de leurs parents et des animaux de la ferme, elles sont sensibles aux états d’âme des bêtes et y sont très attachées. Elles discutent avec les vaches, les poules et le cheval, le chat est leur confident et ami, et tout ce petit monde évolue dans un milieu plein de rebondissements. L’éléphant est une histoire extraite des Contes bleus du chat perché, illustrée par la talentueuse May Angeli.

Alors qu’il pleut des cordes, les parents vont voir l’oncle Alfred en laissant les deux fillettes à la maison. Leur faisant promettre d’être sages et de ne laisser rentrer personne, ils partent affronter la pluie en les laissant au chaud.
Une fois seules, Delphine et Marinette ne tardent pas à se lancer dans un nouveau jeu: faire comme si c’était réellement le déluge et qu’il fallait embarquer les animaux dans leur maison-arche. Le cochon, la vache, le cheval, le mouton, le chat et les poules se prêtent au jeu, croyant même dur comme fer aux eaux qui montent et engloutissent leur ferme. Cependant, il manque un éléphant dans cette ménagerie, et c’est la petite poule blanche qui accepte de bon coeur d’endosser ce rôle.
Mais voilà qu’elle se convainc si fort qu’elle se transforme bel et bien en immense éléphant!

Le pouvoir de l’imagination est au coeur de l’oeuvre jeunesse de Marcel Aymé. Il n’y a pas de frontière entre le rêve, le jeu et la réalité, les uns prenant le pas sur les autres. En effet, Delphine et Marinette possèdent cette liberté d’inventivité sans limite propre à l’enfance. 

image L'éléphant Les contes du chat perché Marcel Aymé May Angeli

L'éléphant Les contes du chat perché Marcel Aymé May AngeliC’est un réel bonheur de redécouvrir cet univers, sublimé par les images tendres et délicates de May Angeli. Cette autrice et illustratrice travaille également pour le cinéma et le théâtre, et est reconnue pour sa grande maitrise de gravure sur panneaux de bois. Le rendu s’accorde à merveille avec l’ambiance rustique, chaleureuse et nostalgique des Contes du chat perché, évoquant un peu le design naïf si célèbre de Gérard Laplau.
Une madeleine de Proust délicieuse, venant s’ajouter aux boites de peinture, également illustré par May Angeli.

Les Edtions des éléphants
32 et 48 pages

Caroline

À propos Caroline

Caroline
Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Appel à textes – Concours de nouvelles Étonnants Voyageurs 2020

En voilà une chronique bien particulière ! L’an dernier déjà, nous faisions la même (à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money