Accueil » Actualité » Enrique Fernández – Hammerdam
Enrique Fernández Hammerdam

Enrique Fernández – Hammerdam

Dans Hammerdam, une série épique en deux tomes mêlant fantastique, character design pointu et voyage initiatique, Enrique Fernández revisite avec brio la célèbre légende d’Excalibur.
Ici, pas de Roi Arthur, mais une fillette nommée Meilna et pas d’épée enchantée, mais un marteau magique qui exaucerait tous les souhaits de celui ou celle parvenant à l’extraire de son rocher.

Alors que tout le village d’Hammerdam fête le retour de l’objet prophétique et que des gens arrivent dru bout du monde pour tenter leur chance, Melina se sent incomprise et délaissée par ses parents, submergés par leur petit dernier en bas âge. Mais c’est elle, jeune fille de 7 ans sans prétention, qui est choisie par le marteau et désignée comme l’élue. Une longue quête initiatique débute donc pour Melna et la bande hétéroclite qui va se former naturellement autour d’elle. Gara, une chasseuse de monstre solitaire un brin revêche, ainsi qu’une fée aux larmes convoitées et un loup possédant un pouvoir de multiplicité sont entre autres de la partie.

image Enrique Fernández Hammerdam
Enrique Fernández Hammerdam image

Les obstacles jalonnant leur route (monstres, piège de cristal ou encore farfadet mal attentionné) vont les pousser dans leurs retranchements et les placer face à leurs craintes les plus enfouies. Le voyage leur permet de développer une solide cohésion de groupe, respectueuse des personnalités de chacun·e et où la différence devient une force. Au fil de l’histoire, une amitié sincère et bienveillante évolue, qu’Enrique Fernández explore par petites touches humoristiques et toujours un peu poétiques.
De plus, tous les personnages sont aussi développés et percutants que l’héroïne et lecteurs et lectrices trouveront à coup sûr leur chouchou parmi eux ! En évitant le piège de ne centrer le récit uniquement sur Melina, l’auteur développe ainsi une histoire cadencée autour de destins croisés aboutis.

L’univers s’inspire des codes du féérique et du médiéval classique, mais également du cartoon, et le rendu final est une explosion de teintes pétantes, d’une découpe du scénario rythmée au possible et de protagonistes haut·es en couleur. Les scènes débordent des cases, se superposent, les péripéties s’enchainent comme un feu d’artifice et on en prend plein les yeux à chaque page ! 

Hammerdam brille par son côté déjanté, ses dessins splendides et l’intensité d’une action condensée qui ne s’essouffle pas un instant. 

Enrique Fernández image Hammerdam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ankama éditions, collection Étincelle 

80 pages/ tome
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Pierre Barrault – Protag

Quand on connaît les livres de Pierre Barrault, on sait que la littérature est pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money