Accueil » Littérature Étrangère » Evgueni Vodolazkine – Histoire de l’ile

Evgueni Vodolazkine – Histoire de l’ile

Evgueni Vodolazkine est de retour. Après ” Les quatre vies d’Arseni”,’ ‘l’ Aviateur” et’ ‘Brisbane’ ‘, cet auteur originaire de Kiev, spécialiste du moyen-âge, nous propose de plonger dans trois cents ans de l’histoire d’une île.

Géographiquement cette île est difficilement situable, proche de l’Europe, ennemi de la France, avec qui elle serait en guerre. Ainsi, par le biais de différents narrateurs, et les commentaires du couple princier, nous parcourons l’île du nord au sud, de ses origines à nos jours. Et c’est non sans humour que nous découvrons le portrait de l’île et de ses habitants.

« Histoire de l’île » de par sa narration et son propos questionne en filigrane le lecteur sur ce qu’il est en train de lire. Par le biais d’informations, de propos, de regards des différents auteurs et les interventions récurrentes du prince et de la princesse, à chaque instant le texte nous impose la question suivante : quelle part de vérité nous est racontée ? Quelle part de « roman national » nous imposons-nous ?

Ainsi, petit à petit, au fils des chapitres, une hypothèse vient à naître, celle de l’histoire du trône de l’île et de la haine du peuple. Car, force est de constater, que tout du long le peuple est incarné en une seule entité, souvent inférieur, voir sauvage, et qui ne se distingue jamais par son intelligence, ses individus ou par des actes remarquables.

Dès lors, de quoi nous parle « Histoire de l’île ». Une hypothèse se construit au fur et à mesure, ce roman fonctionne comme une critique de l’Histoire de l’Europe et de la Russie, de celle des Rois, des Empereurs, des Tsars, des Monarques etc… Celle qui se veut comme étant la « Grande Histoire » et qui s’épargne généralement tout ambivalence, pour finir par n’être plus qu’une « Fiction » loin du factuel, du vécu, et invisibilisant les masses aux profits du Divin, du Glorieux et du prestige royal. Une critique sous-jacente qui n’est pas sans rappeler le travail d’un certain Léon Tolstoï.

Ce qui a pour résultat de proposer un livre foisonnant et passionnant, une alternance de tableaux et de situations oscillant entre l’humour, l’absurde et le dramatique. Nous sommes face à une construction fantasque d’une île qui n’a sans commune mesure d’équivalence réel avec notre monde, si ce n’est les romans nationaux à la gloire des maîtres et possesseurs.

” Histoire de l’île ” est une réussite, aussi bien stylistique que dans l’histoire proposée. Un roman qui mêle habilement les situations et un regard amusé de son auteur tout au saupoudrant le tout de quelques touches de magie par-ci par-là, afin d’offrir une vraisemblance avec l’histoire des peuples d’occident. Une petite merveille à lire sans modération, tant vous trouverez des détails qui vous amuserons tout en prenant la pleine mesure du travail apporté par l’auteur pour offrir une immense cohérence au tout. Passionnant.

Éditions Syrtres,
Trad. Anne-Marie Tatsis-Botton,
308 pages,
Ted.

À propos Ted

Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Sue Rainsford – Jours de Sang

Voici le tant attendu retour de Sue Rainsford. Autrice dublinoise, Diplômée du Trinity College et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money