Accueil » Littérature Américaine » La fille dans le verre – Jeffrey Ford

La fille dans le verre – Jeffrey Ford

La fille dans le verre

Que faire lorsque l’on est un homme brillant, intelligent charismatique et ingénieux aux États-Unis dans le début des années 30? Et pourquoi pas arnaquer les riches propriétaires et autres grandes familles en leur promettant un contact avec leurs défunts. C’est ce que fait Thomas Schell en compagnie d’Antony Cleopatra, ex-homme fort et maintenant homme à tout faire (entre autre), et de Diego, plus connu dans les salons mondains sous l’exotique nom d’Ondou. Entre Houdini, Holmes et Madoff, Schell déploie tout son talent de déduction, son ingéniosité et son manque de scrupules pour éblouir les clients et leur apporter ce qu’ils veulent, tout en remplissant ses poches au passage.
Mais un jour lors d’une séance, Schell aperçoit le reflet d’une petite fille dans une vitre. En poussant plus avant ses recherches, il découvre que cette enfant est morte peu de temps auparavant. Schell, Diego et Antony partent donc enquêter sur la mort mystérieuse, puis de plus en plus mystérieuse de cette fillette, et soulèveront bientôt le voile crasse de l’Amérique des années 30.

Auteur trop peu connu en France, Jeffrey Ford a exercé ses grands talents de conteur notamment en science-fiction, avec la trilogie Physiognomy, et dans l’imaginaire en général avec deux romans et plusieurs nouvelles que l’on peut lire dans les revues Fiction et Galaxies (que l’on peut et que l’on DOIT lire!). La fille dans le verre est sans doute un peu à part dans sa bibliographie. On y trouve une trame de roman policier d’apparence assez classique (un trio de marginaux enquêtent sur un meurtre dans l’Amérique de la Prohibition), relevée d’une pointe de fantastique. L’enquête, narrée du point de vue de Diego qui couche ses souvenirs sur le papier des années après les faits, nous emmènera de surprises en surprises, des frontières du spiritisme au machiavélisme du Ku Klux Klan. Nous sommes plongés dans l’atmosphère des années noires américaines suivant la crise de 29, et les relents des montées brunes européennes commencent à bien se faire sentir.
Les pérégrinations de nos héros les feront aller de manoirs luxueux en rencontres mafieuses, nous suivrons Diego sur le chemin de la séduction, croiserons certaines figures historiques qu’on aurait préféré ne pas connaître, le tout sur fond de science malsaine et de papillons.

On trouvera ici tous les classiques du genre polar, le tout avec un trio d’enquêteurs on ne peut plus attachant, un narrateur piquant et drôle et une enquête pleine de rebondissements qui ne nous emmène jamais là où l’on croit aller. Touchant et surprenant, sombre, La fille dans le verre est un roman passionnant, et en abandonner les protagonistes en fin d’ouvrage est presque un crève-cœur!

375 pages
Folio Policier

Marcelline

À propos Marcelline

Chroniqueuse/Co-Fondatrice

Vous aimerez aussi

Tom Drury – Le Ruisseau Noir

Au rayon de la littérature américaine contemporaine, et à l’instar d’un Paul Beatty dans un registre différent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money