Accueil » Actualité » Grégory Elbaz- Bix
Couverture Grégory Elbaz Bix

Grégory Elbaz- Bix

Bix est une biographie à contre courant, flirtant avec le fantasmagorique et l’étrange. Grégory Elbaz y pose sa propre vision de la courte vie du cornettiste Bix Beiderbecke, jazzman autodidacte de génie qui a menée une existence rythmée par la musique mais également l’alcoolisme, qui finira par lui coûte la vie à seulement 28 ans.

Image Grégory Elbaz Bix

Son histoire défile dans de grandes cases toute en longueur, rappelant une fresque fantomatique, un travelling long, sans pose, qui appuie l’aspect délibérément onirique de cette biographie librement interprétée. L’illustrateur emploie le fusain avec une dextérité impressionnante et façonne ses personnages et son atmosphère à partir d’ombres et de lumières très lunaires, douces et cireuses. Par ailleurs, il a tout d’abord réalisé des modelage des protagonistes de son livre afin de retranscrire au mieux leurs silhouettes étranges, grosses têtes sur petits corps, ainsi qu’un éclairage à la fois réaliste et bizarre.

Pour cette bande-dessinée esthétique, Grégory Elbaz a puisé son inspiration dans deux citations, mais aussi dans l’état d’ébriété et les terribles crises de delirium tremens qui touchait le cornettiste, provoquant des hallucinations ou encore des douleurs:
– «La beauté du jeu de Bix nous semble trop précieuse, trop fragile pour être de notre monde. Nous retenons notre souffle, comme si nous découvrions un faon s’abattant en liberté dans les rues de New York.» (Randy Sandke, Observing a Genius at Work)
– «Il y a une tendresse bixienne qui ne s’imite point, un or lunaire dont on ne reproduit pas la lueur.» (Lucien Malson, Des musiques de jazz)

Bix image Grégory Elbaz Grégory Elbaz image Bix

En effet des sélénites, habitants de la Lune, touchés et attirés par la mélodie des pionniers du Jazz qui fait danser les foules et retenti jusque dans l’espace, vont rencontrer le chemin du cornettiste de talent et changer le cours de sa vie. Que se passe-t’il au sein de ce vaisseau lunaire,  sur le sol de cette planète grise et pâle? Une chose est sûre, des métamorphoses s’opèrent et donnent corps à la vraie nature du musicien, à sa fragilité, son don.

Pour parfaire cette bande-dessinée fantasmée, les Editions de la Cerise l’enveloppe d’une préface poétique de Thierry Smolderen en symbiose avec le caractère du livre et d’une postface riche et précise sur la vie de Bix de Jean-Pierre Lion.
C’est ainsi grâce à son soucis du détail et de la perfection, l’originalité de sa narration et la beauté de son dessin que Bix de Grégory Elbaz s’adresse à tous: Si, comme moi, l’on est totalement novice en la matière, ce livre donne envie de découvrir la musique du jazzman. Si l’on est amateur ou connaisseur de celui-ci, cette nouvelle approche fantastique permet d’aborder un nouveau regard sur son parcours, à travers la sensibilité de l’illustrateur.
Mais quoi qu’il en soit, la musique de Bix est belle et bien présente entre ces pages, comme un résonance venue d’ailleurs.

Grégory Elbaz Bix image

Editions de la Cerise
48 pages
Caroline

À propos Caroline

Caroline
Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

sigrid nunez l'ami stock couverture

Sigrid Nunez – L’ami

C’est un fait : certains romans rendent leurs lecteurs plus intelligent. Le chemin que vous parcourez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money