Accueil » Comics/BD/Manga » Jade Sarson- Pour l’amour de Dieu, Marie!
Jade Sarson Pour l’amour De Dieu, Marie

Jade Sarson- Pour l’amour de Dieu, Marie!

Jade Sarson est une jeune artiste neo-zélandaise engagée dans les thématiques contemporaines touchant au genre, au féminisme ou encore à la libération de la sexualité. Son  premier roman graphique traduit Pour l’amour de Dieu, Marie! en est la révélation, l’incarnation qu’elle en fait avec un style aux inspirations manga et comics.

On y suit le quotidien de Marie Lovitt, tout d’abord petite fille, pré-adolescente, jeune femme et enfin adulte. Issue d’une famille très croyante et attachée aux valeurs traditionnelles et religieuses, elle suit un enseignement strict au sein d’une école catholique, va à la messe et suit ses communions. On lui enseigne la parole de Dieu évidemment, dont l’injonction célèbre «aime ton prochain». Et Marie l’aime! Avec beaucoup d’innocence et d’empathie, mais d’une manière que ses parents ne cautionnent absolument pas: car pour la jeune fille, aimer signifie un don de sois aussi bien psychologique que physique et elle découvrira le sexe très jeune, avec un naturel on ne peut plus sain qui déstabilise et hérisse ses tuteurs au plus haut point. 

Jade Sarson Pour l’amour De Dieu, Marie

Malgré le décalage avec les autres jeunes de sa classe, les insultes qui fusent sans l’atteindre, les remontrances acides de son père et les lamentations de sa mère, Marie ne se laisse pas pour autant enfermée dans le carcan des bonnes mœurs étriquées et des préjugées étouffants. De plus, elle constate l’incohérence des propos et des réprimandes qui lui sont adressés puisque son frère ramène des filles différentes sans cesse sans pour autant être jugé, contrairement à elle. Cette différence marquée et acquise entrer les genres fait que les relations sexuelles identiques sont perçues comme normales et même saines pour lui et rabaissante et dégradante pour elle.

Cette soit-disant pureté incarnée par l’hymen intact et toute la montagne de symboles cristallisés autour de le femme, Marie ne les comprends tout simplement pas.
Elle ne comprend pas pourquoi les différences des gens les éloignent, en quoi untel est meilleur qu’un autre, pourquoi on doit suivre des règles préétablies même si celles-ci nous font souffrir. Elle est d’une innocence rayonnante et généreuse qui lui permet d’être à l’écoute, de pardonner et bien sûr d’aimer sans borne. 

Jade Sarson Pour l’amour De Dieu, Marie

Jade Sarson Pour l’amour De Dieu, Marie

Jade Sarson découpe cet album en différents chapitres dédiés chacun à une relation marquante pour Marie, entre 1960 et 1980: il y a Agnès, son premier amour; Prannath, son professeur de fac avec qui elle aura une idylle parfaite jusqu’au jour où une attaque l’emporte; et enfin Annie, sa fille issue de cette relation.
Cummins, le meilleur ami de Marie est également présent tout le long de ce récit de vie. Confident, collocataire, amant pour elle et père de cœur pour Annie, ce personnage relève également de nombreux tabous. Transsexuel et bisexuel, il aime autant porter de jolies robes qu’enfiler des gants de boxe, et grâce à sa partenaire de toujours il parvient à accepter et vivre avec ces deux facettes pourtant considérées comme incompatibles par la société. 

Le contexte historique choisit par l’autrice permet d’appuyer le parcours à contre courant de ses protagonistes. En effet, la libération sexuelle n’était clairement pas la même en 1960 qu’en 1970, 1980 ou encore de nos jours, et en se servant de cette chronologie elle marque le fait qu’il y a encore bien trop d’anciens préjugés incohérents qui subsistent toujours.
La palette chromatique évolue également au fil de l’histoire, commençant avec des teintes mauve et miel, puis s’habillant d’ocre, de carmin et enfin de bleu-gris. Ces couleurs fluctuent en fonction de la temporalité, des personnages et surtout de leurs ressentis, rendant ce roman graphique luxuriant et chatoyant aussi bien esthétiquement que narrativement parlant. 

Marie. Cela signifie aussi bien «goutte de mer», «aimer» qu’ «océan d’amertume». C’est aussi celui de la Sainte Mère de Dieu. Il s’agit donc d’un prénom fort de références selon les religions, et Jade Sarson l’a incarné à sa manière avec ce personnage qui aime les gens pour ce qu’ils sont et comme ils le sont. Cette Marie là, pansexuelle, spontanée, figure l’altruisme et la générosité, élève les gens autour d’elle et les aide, malgré le climat d’amertume qui peut l’entourer.

Pour l’amour de Dieu, Marie! N’est donc pas seulement une histoire de sexe libératrice, c’est une ode à l’acceptation d’autrui abordant une multitude de thématiques actuelles avec énormément d’humour et surtout beaucoup, beaucoup de tendresse.

Jade Sarson Pour l’amour De Dieu, Marie

Editions Cambourakis
235 pages
Caroline

À propos Caroline

Caroline
Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Ankama Midnight Tales 4 couverture

Ankama- Midnight Tales v.4

Le quatrième tome de Midnight Tales, sorti à point nommé pour la période d’Halloween, annonce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money