Accueil » Jeunesse » Les enfants de Noé – Jean Joubert

Les enfants de Noé – Jean Joubert

Les enfants de Noé, c’est d’abord un roman d’anticipation, la prédiction d’un avenir catastrophe pas si fantasque. Années 2000, changement de millénaire, pas de station Mir à la dérive, mais des chutes de neiges colossales. Tout est alors recouvert de blanc. Les routes deviennent impraticables, les portes des maisons mêmes, sont alors condamnées. Très vite, il s’agit d’accepter que ces neiges sont le cri d’une nature en colère qui déverse partout sur la terre ce déluge mérité.

Le récit est intérieur, porté par le « je » de Simon, l’ainé de la famille. Le récit s’instaure, tel un journal intime révélant ce quotidien, ce cloisonnement. La famille est contrainte de vivre au creux de cet huis clos étouffant, d’apprendre à survivre ensemble. Robinsonnade moderne et froide, le jeune lecteur est jeté au cœur de cette cellule familiale qui lutte contre l’ombre de sa folie. Les jours défilent et se ressemblent douloureusement. L’espoir est alors la seule lueur possible mais le chemin est émaillé de douleurs et d’angoisses. Il s’agit de réapprendre à vivre, réorganiser les jours, pour apprivoiser ses peurs. La maladie, la mort, l’ennui, autant de nouveaux ennemis en ces terres étrangères auxquels il faudra se heurter.

Un grand roman jeunesse à la hauteur de nos enfants, une langue délicieuse, habile et soignée, riche d’images et de mots qui (ré)inventent le post-apocalyptique adolescent. Une histoire d’immersion, intensément menée par un talentueux Jean Joubert, au plaisir de la plume. On y plonge, on s’y perd, on s’y ennuie, on y essuie ses nerfs, ses soupirs, ses attentes. On vit ce que ces réfugiés climatiques vivent, seuls éperdus dans ce recoin de monde. Tout ce qui est ressenti, exprimé, est décuplé, les pensées ricochent sur les murs étroits de ce chalet qui se ressert. L’air se gonfle de cris étouffés, les relations chancèlent mais pour finalement ne jamais se briser. Une écriture pure et poétique, entièrement dévouée à la grandeur de sa Jeunesse.

les enfants de noé Collection Médium, L’école des Loisirs

Prix de la Fondation de France, 1988

1987

À propos Lucie

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Couverture L’énigme de l’objet mystérieux Elodie Shanta Alexandre Fontaine-Rousseau

Élodie Shasta & Alexandre Fontaine-Rousseau- L’énigme de l’objet mystérieux

Elodie Shanta et Alexandre Fontaine-Rousseau mêlent leurs talents dans une bande-dessinée jeunesse aux accents historiques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money