Accueil » Comics » Lisa Zordan- Pieds Nus dans les Ronces

Lisa Zordan- Pieds Nus dans les Ronces

C’est une histoire qui débute par l’annonce d’un décès. Dont le commencement est engendré par la fin d’une vie. Terry apprend la disparition de sa mère, qu’il n’a pas vue depuis de très, trop longues années. Il saute dans le premier car à destination de ce village qu’il a quitté brusquement et dont il a presque effacé tout souvenir, le village de son enfance habité par de vieux fantômes qui s’y nichent.

planche lisa zordan pieds nus dans les ronces

Obligé de regarder son passé en face, il se rend compte de tout ce qu’il a abandonné derrière lui, oublié volontairement par tristesse, rancœur et lâcheté. A présent orphelin, sa mère arrachée par la vieillesse et son père parti sans laisser de trace il y a bien longtemps, il se voit alors contraint de replonger tête la première au cœur de cette vie qu’il a fui, quitte à délaisser lui-même les personnes qui lui étaient chères.

  planche pieds nus dans les ronces lisa zordan

   pieds nus dans les ronces lisa zordan planche

Ce roman graphique retrace une errance qui se conjugue aussi bien au passé qu’au présent. C’est un livre nappé d’une ambiance mélancolique, où les aquarelles sont nimbées de brumes et où la narration soulève de nombreux questionnements intimes et laisse éclater des sentiments très poignants en seulement quelques phrases concises et tranchantes. Les planches sont sobres, les cases bien alignées créent une répétition presque mathématique, une sorte de mélodie entêtante faisant écho au vagabondages mémoriel et sensoriel de Terry.

On déterre avec lui de nombreux souvenirs poussiéreux et des secrets inavouables, tout en étant dans une sorte de somnolence littéraire où le fantasmagorique et le réel se mêlent imperceptiblement. Parfois le protagoniste se perd entre son vécu et ce qu’il voit présentement, et les scènes se superposent, créant de magnifiques illustrations très douces et très tristes.

Difficile, voire même impossible, de ne pas être envouté par l’ambiance qui émane de chaque page. Rien qu’en feuilletant ce livre on est comme aspiré par cet univers aux teintes froides et évanescentes qui épousent à la perfection le récit d’une jeunesse dure où les moments de bonheurs ont vite été remplacés par des actes marquants par leur dureté.

pieds nus dans les ronces illustration lisa zordan

Lisa Zordan nous livre un récit délibérément crépusculaire et réussit à parler de traumatismes violents d’une manière audacieuse par sa simplicité. Quand on sait qu’il s’agit là d’un premier ouvrage, on ne peut qu’être admiratif par la justesse de cette histoire douce-amère, aux consonances résolument minérales et brutes.

«Quelque part parmi les hautes herbes, nous errons seuls, tels des enfants, les pieds nus dans les ronces.»

lisa zordan pieds nu dans les ronces illustration

Michel Lagarde 
96 pages 
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Sorcières

Sorcières !

Il existe toutes formes de sorcières. Certaines possèdent d’immenses pouvoirs alors que d’autres ne maitrisent pas les arts occultes. Il y en a des amusantes, des énigmatiques ou encore des inquiétantes. Mais, quelle que soit leur spécialité ou leur histoire, elles ne finiront jamais de nous étonner !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money