Accueil » Littérature Américaine » L’obsession – James Renner

L’obsession – James Renner

David Neff est journaliste et écrivain. Tout du moins il l’était, jusqu’au suicide de sa femme. Depuis il vit reclus chez lui, sous antidépresseur, et s’occupe de leur seul et unique enfant, Tanner, né quelques jours avant la mort de sa compagne. Lorsqu’il reçoit la visite de son éditeur, venu lui soumettre une nouvelle enquête possible, l’histoire qu’il lui présente le fait un peu réagir. La mort de l’homme de Primrose Lane est en effet un cas tout indiqué pour lui. Ce meurtre non résolu d’un marginal portant des moufles hiver comme été comporte trop de zones d’ombre : fausse identité, absence d’empreintes… De plus on lui aurait mixé les doigts après lui avoir tiré dessus au pistolet. Bref tout ce qu’il faut pour attirer son attention. Mais cette enquête semble bien plus proche de lui qu’il ne le voudrait, bien trop proche.
Il apparaît rapidement durant la lecture de L’obsession que l’intrigue est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Et pourtant rien ne laisse présager de l’inquiétante et subtile histoire que James Renner va dévoiler à nos yeux de lecteurs ébahis. Rarement livre n’aura si bien porté son titre tant l’affaire semble étouffer en David la moindre prudence, la plus infime trace d’instinct de survie. On va ainsi en apprendre plus sur ce personnage, sur son passé qui a conduit sa femme à mettre fin à ses jours. Le style est direct et incisif, la concision du récit permettant ainsi de profiter pleinement de l’étrange aura de mystère et de trouble qui s’empare de nous comme du journaliste, ballotté d’étranges événements en intrigants retournements jusqu’au dénouement de l’affaire.
Ce livre est tout bonnement captivant ! Il y a fort longtemps que je n’avais pas dû me forcer à poser un roman. Alors vous aussi découvrez ce bijou mêlant intrigue policière et bien d’autres choses dont je ne dois pas vous parler ici, sous peine de vous priver de l’un des rebondissements les plus inattendus et surprenants que j’ai eu l’occasion de lire.

L'obsessionEditions Pocket
Traduction: Caroline NICOLAS
574 pages

Jérémy

À propos Jérémy

Chronique/Co-Fondateur

Vous aimerez aussi

sang et stupre au lycée kathy acker

Kathy Acker – Sang et stupre au lycée

On ne peut entrer dans l’œuvre de Kathy Acker en fonçant tête baissée. Ce serait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money