Accueil » Comics » Olivier Pont – DesSeins

Olivier Pont – DesSeins

Après le succès d’Où le regard ne porte pas…, Olivier Pont a fait un long détour par le monde de l’audiovisuel. Scénariste et illustrateur de bandes dessinées, il revient en cette fin d’année 2015 avec un nouvel album : DesSeins, dans lequel il dresse le portrait de sept femmes. Une belle BD qui, en quelques pages et parfois peu de mots, fait l’éloge des femmes et de la féminité, que chacune des protagonistes vit, affronte, accepte, exprime, à sa manière.

Chloé, lycéenne plutôt réservée, affronte sans rien dire mais pas sans réagir les quolibets de ses camarades, sûres d’elles, de leur féminité, et du regard que les garçons leur portent derrière les taquineries. Enfin pas tous…

Mathilde, qui écrit à son mari “je pars pour être ce que je suis, tout simplement, et qui n’est pas ce que vous souhaitiez que je sois…” et s’en va vivre la vie qui lui correspond, fuyant sa petite vie bien rangée pour une autre…

Alison, qui voudrait bien qu’on cesse de lui renvoyer son passé à la figure et qu’on la laisse être celle qu’elle est devenue.

Sylvia, qui n’accepte pas d’être transparente aux yeux de son mari et qui voudrait retrouver dans son regard ce qu’il aimait tant chez elle auparavant.

Fanny, qui décide de poser nue, pour des raisons qui lui appartiennent et ainsi garder des traces de sa féminité, sur papier, dans le regard des autres aussi, pour ne pas oublier celle qu’elle était, ce qu’elle est. Une femme.

Elikya, qui refuse d’être un objet que l’on convoite, que l’on achète. Qui veut être libre et faire pleuvoir si ça lui chante.

Fleur, gérante d’un magasin de lingerie féminine, qui écoute, observe, conseille, échange avec les femmes qui poussent la porte de sa boutique. Bien décidée aussi à ne pas se laisser déloger…

Olivier Pont raconte donc le moment où quelque chose a changé dans la vie de ces femmes. Comment un choix, une décision, une réaction a modifié le cours de leur existence. Comment le rapport à leur féminité, leur corps et notamment leurs seins, qui sont ici le fil conducteur, a influencé leur trajectoire professionnelle, amoureuse… leur dessein quoi. Il raconte comment ces femmes, de générations et d’époques différentes, tentent de se libérer des entraves de la vie.

Olivier Pont signe ainsi des histoires courtes et efficaces à la chute parfois inattendue, et des illustrations de qualité, comme toujours. Laurence Croix l’accompagne avec des couleurs sobres et apaisantes qui soulignent la sensibilité et la subtilité de ces portraits de femmes.

Desseinséd. Dargaud, 2015
116 pages
Scénario et illustration : Olivier Pont
Couleurs : Laurence Croix

Pauline

À propos Pauline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Núria Tamarit Des éclats de diamant couverture

Núria Tamarit – Des éclats de diamants

Poussée par sa mère qui souhaite que sa fille s’intègre plus et soit moins plongée dans les livres, Mar rejoint un club féminin de basketball un peu à contrecœur. Les premiers temps, malgré la présence de sa meilleure amie Xuls, elle ne se sent pas vraiment à sa place au milieu de ce groupe déjà très soudé et a autant de mal à se joindre à leurs discussions animées qu’à rattraper leurs puissantes passes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money