Accueil » Littérature Étrangère » Paulo Lins – Depuis que la samba est samba

Paulo Lins – Depuis que la samba est samba

« Dieu t’a donné le don de la musique. Tu peux pas laisser ce don prendre la poussière, là où la lumière faiblit pour recevoir l’obscurité. Il doit circuler en toi, pour que tu deviennes éternel, que tu sois la lumière qui s’éteint pas. C’est comme ça pour tous les dons. Le don de la musique, il est divin, il parle directement à la spiritualité. »

Rio de Janeiro, dans les années 20, dans le quartier d’Estàcio, quartier de malfrats, de prostituées et de musiciens. La vie est rythmée par les musiques dans les bars et les beuveries interminables. Les poètes et les musiciens s’acoquinent avec les joueurs de bonneteau et les souteneurs. Les prostituées tapinent à moitié nues dans la rue. Mais l’Histoire est en marche et un certain Ismael Silva a un rythme en tête, un rythme qui pourrait tout changer.

Hautement marqué par la symbolique et sa résonnance historique, A travers son roman et sa galerie de personnages Paulo Lins nous raconte l’histoire de Rio De Janeiro, de la fin de l’esclavagisme, de l’évolution des noirs et de la naissance d’une nation à travers cette musique nouvelle et tellement enivrante. Faisant revivre Ismael Silva en grand créateur de la Samba, retraçant le parcours qu’a dû subir la première école de Samba, mais également à travers la vie du quartier Estàcio, cette fresque historique nous plonge dans un bouillon de culture et de spiritualité comme il m’a rarement été permis de l’être. La musicalité transcende chaque page et l’auteur nous régale avec une histoire prenante.
Nous assistons aux luttes des races entre le noir fraichement affranchi de toutes formes d’esclavagisme mais considéré encore par ses pairs comme un habitant de seconde zone et le riche blanc issu de l’immigration portugaise. D’ailleurs le triangle amoureux qui se crée, hautement chargé en symbolique, entre la belle Valdirène, le noir Brancura et le portugais Sodré est habilement distillé tout le long du texte et crée une tension des plus intéressante et rythme une seconde histoire dans l’histoire permettant de dépeindre la vie du quartier Estàcio, avec les joueurs de Bonneteau, les prostituées, les souteneurs, les homosexuels mais également les minorités religieuses, les musiciens et les poètes.

« Depuis que la Samba est Samba » est une fresque grandiose à la gloire d’un pays qui fit un pas de géant le jour où la Samba explosa, devenant plus qu’une musique mais le symbole d’une nation.
Paulo Lins avait marqué les esprits avec « La cité de dieu », son précédent roman qui fut adapté au cinéma et par la suite en série. Mais avec cette histoire de Samba, l’auteur nous dévoile toute l’étendue de sa palette et confirme qu’il est bel et bien un auteur talentueux et généreux. Un grand roman.

livre_samba_l99Asphalte éditions
304 pages

Ted

À propos Ted

Ted
Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Tabish Khair, Filles du Djihad, MEA

Tabish Khair – Filles du djihad

Jamilla et Ameena se sont rencontrées dans leur collège de banlieue du Nord de l’Angleterre. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money