Accueil » Actualité » Sombres histoires

Sombres histoires

Parce que la peur peut être délicieuse, que les chimères et les monstres peuplant nos rêves ne doivent pas tomber dans l’oubli et que l’imaginaire fait parti de la vie, voici deux albums diamétralement opposés graphiquement, mais qui promettent, chacun à sa façon, un instant magique et immersif, au petit goût de reviens-y.

Cristián Robles Mauvais œil, Mythologie galicienne

Originaire de la Galice, Cristián Robles célèbre les mythes et légendes de cette région verdoyante dans un livre décalé et atypique où l’absurde se mêle joyeusement à une frousse éclatante.
Dans Mauvais œil, sorcières, ogres, loups-garous et sirènes forment une parade chamarrée de croque-mitaines en tout genre prêts à jouer des tours aux enfants un peu trop téméraires (ou inconscients, c’est selon).

Sous forme d’une suite de courts strips d’une double page chacun, on fait entre autres la connaissance d’une Moura coquette, d’une Xagia en quête d’amitié très à cheval sur les règles et d’un Diable moqueur à l’humour pour le moins… étrange.
Avec son trait vif et expressif et sa palette de couleurs acidulées, l’auteur nous emmène à la découverte d’un folklore riche, où l’extraordinaire s’immisce naturellement dans des paysages du quotidien, créant alors un décalage assumé dont on se régale à chaque histoire.

Si les monstres sont franchement affreux, les humains qui rencontrent leurs routes restent néanmoins désabusés, peu impressionnés par ces créatures souvent gauches et peu dégourdies.
Cette acceptation tranquille du merveilleux vient peut-être du fait que les habitants de la Galice sont friands des fables issues de leur communauté, conscients de l’importance des légendes millénaires et de contes populaires.

Mauvais œil offre une lecture originale à la croisée entre Adventure Time et les récits des frères Grimm et saura faire frissonner d’effroi et de rire les lecteurs de tout âge. Une bande dessinée où Cristián Robles rend hommage à la richesse de son patrimoine culturel avec humour et décalage !

Cristián Robles Mauvais œil, Mythologie galicienne CouvertureMauvais œil, Mythologie galicienne 
De Cristián Robles
Traduit par Léa Jaillard
Bang éditions, collection Mamut Comics
64 pages

 

 

 

Les Royaumes muets Séverine Gauthier Jérémie AlmanzaLors de la veillée funèbre de son voisin Mr Columbia, la jeune Perséphone fait une rencontre qui va changer sa façon de percevoir le monde qui l’entoure. En effet, à 23 h 52 précisément, elle tombe nez à nez avec le fantôme du défunt même qui repose dans son cercueil quelques mètres à côté ! Elle n’est pas au bout de ses surprises, car voilà que deux squelettes collecteurs de soupirs font également leur apparition ! Leur métier consiste à recueillir les derniers souffles, afin de permettre aux trépassés d’accéder à la vie après la mort. Le problème, c’est que les deux compères ont deux jours de retard et que ce malheureux oubli condamne la pauvre âme de Victor Columbia à la solitude et à l’errance éternelles…

Le seul moyen d’éviter cette destinée plutôt macabre ? Partir à la recherche de l’ultime soupir échappé. Et pour cela, Perséphone n’hésite pas à accompagner ses deux nouveaux acolytes squelettiques dans le royaume des morts, défiant les lois élémentaires établies par la Grande Faucheuse jusqu’à risquer son propre salut…

Très librement inspiré du mythe de Perséphone aux enfers, Les Royaumes muets nous plonge dans une ambiance victorienne mêlant savamment le gothique à l’absurde, qui n’est pas sans rappeler l’univers de Tim Burton.
Entraînée malgré elle dans une intrigue qui la mènera jusqu’un lieu qu’aucun vivant n’a jamais foulé, la petite fille ne recul jamais devant l’inconnu et fait preuve de courage et de solidarité. Accompagnée par ses deux nouveaux acolytes Charles et Théophile, les collecteurs de soupirs pas vraiment dégourdis, et par le fantôme bienveillant de son ancien voisin, Perséphone mérite de devenir l’héroïne d’une série en plusieurs tomes où son mystérieux don de médium l’amènerait à se jeter dans des aventures peuplées de chimères.

Riche en détails, Les Royaumes muets possèdent de très belles planches immersives et une galerie de personnages auxquels on s’attache immédiatement. Une BD gothique et léchée, sur la vie après la mort et sur l’amitié qui se moque bien des écarts d’âge ou de condition ectoplasmique !

Les Royaumes muets Séverine Gauthier Jérémie Almanza couverture

Les Royaumes muets
De Séverine Gauthier, illustré par Jérémie Almanza
Collection Métamorphose, éditions Oxymore
80 pages
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Couverture Michael McDowell Katie

Michael McDowell – Katie

Il s'agit d'une véritable cavale gothique, où les heureux concours de circonstances et les hasards sinistres se succèdent avec une frénésie qui nous happe, tandis que la roue du destin entraine les personnages dans sa ronde infernale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money