Accueil » Actualité » Sophie Coiffier – Le poète du futur

Sophie Coiffier – Le poète du futur

Le nouveau livre de Sophie Coiffier est une prouesse : réussir à concentrer dans un court recueil plusieurs genres littéraires. Certes, on a affaire à un livre de poésie qui se déroule comme un décompte. Mais au-delà, il y a aussi un aspect roman post-apocalyptique avec des teintes de langue s’approchant du théâtre de Racine. La poète fait aussi appel au cinéma, celui de Rohmer et de Kubrick. Comment faire rentrer tout ça dans un recueil d’à peine 60 pages ? Sophie Coiffier déploie une poésie très souvent drôle et puissamment évocatrice. Elle interroge la langue du futur, celle qu’on imagine et ses effets sur l’écriture.

On suit un poète vivant seul dans un monde où tous les humains ont disparu. Le poète est accompagné par un (ou plutôt une) drone à la langue versifiée. Elle (le drone) ressemble à un moustique, un petit insecte avec le même genre d’aile figurant sur la couverture. Elle voudrait revoir les films de Rohmer. Ri Fifi, c’est son nom est une femme mélancolique qui converse avec ce poète désolé. Tous deux sont bien différents l’un de l’autre.  Sophie Coiffier anime ces personnages dans une écriture naviguant entre lyrisme et humour.

Le poète du futur est un livre multiforme. Sophie Coiffier y dévoile son regard sur des interrogations bien humaines. Ce n’est pas une poésie terre à terre ou même  tête en l’air. Ce poète qui écrit depuis le futur incite à une réflexion sur ce que peut devenir la création littéraire dans un monde éteint. Dans un grand élan d’optimisme, nous pourrions nous dire après avoir refermé le livre que oui même la littérature et la poésie survivront à l’apocalypse. On peut aussi se demander avec Le poète du futur ce que le capitalisme actuel fait subir au langage. La littérature et la poésie ne devraient-elles pas lutter au présent ?

Couverture Le poète du futur Sophie Coiffier

Editions Lanskine 

64 pages

Adrien

À propos Adrien

Passionné de poésie contemporaine et attaché à l'écriture sous toutes ses formes, engagée ou novatrice.

Vous aimerez aussi

Jean-Christophe Deveney Núria Tamarit Géante couverture

Núria Tamarit & Jean-Christophe Deveney – Géante

Alors que Jean parcourt la forêt comme de coutume pour y exercer son métier de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money