Accueil » Littérature Française » Spiridon Superstar – Philippe Jaenada
Spiridon Superstar Jaenada

Spiridon Superstar – Philippe Jaenada

Depuis quelques années, Philippe Jaenada a délaissé les romans personnels pour se consacrer aux faits-divers inspirés. Une fois encore, il choisit de relater l’histoire de Spiridon Louis, qui remporta le premier marathon officiel, et avec lui les premiers Jeux Olympiques modernes. À l’heure où les trente-et-unième Jeux d’été se finissent, Jaenada nous replonge dans la folie de Coubertin : ressusciter une compétition sportive qui comprenait courses en armure et grimper de poteau glissant.

On va maintenant connaître le nom du tout premier champion olympique moderne, puisque l’épreuve du triple saut débute. On se rend compte au dernier moment qu’on a oublié de fixer un petit point de règlement, différent selon les pays : faut-il sauter d’abord deux fois sur le même pied, comme à cloche-pied, ou bien sur un pied puis l’autre avant de s’élancer sur le sable ? Bon, chacun fait comme il veut et ça ira très bien. 

Avec drôlerie et digressions passionnantes, Jaenada nous conte en parallèle la vie de Spiridon Louis et l’histoire millénaire des Jeux. De la première édition, ordonnée par la Pythie de Delphes, au projet insensé de Coubertin. En passant par la mauvaise foi de Néron, l’impact du christianisme et la destruction des infrastructures antiques, on découvre que l’histoire a bien malmené les compétitions sportives qui nous semblent aujourd’hui si évidentes.

De son côté, Spiridon Louis naît et grandit paysan, accompagnant son père au marché au pas de course, faisant son service militaire et espérant épouser un jour la jolie Eleni. Il est bien loin des préoccupations sportives et patriotiques qui vont bientôt secouer son pays. Alors que les Jeux modernes se confirment, les Grecs veulent la victoire – finalement les Américains les feront déchanter. Deux disciplines en particulier ne peuvent pas leur échapper : le lancer de disque, immortalisé par les sculpteurs, et la course de Marathon, symbole mille fois revu de leur histoire. Outsider improbable et amateur parmi les amateurs, Spiridon va devenir le héros de tout un peuple.

Tout un pays, tout un peuple, toute une civilisation et son histoire n’ont qu’une date en tête : vendredi 10 avril 1896, le jour de la course de Marathon. Ca tombe bien, c’est demain. 

Spiridon, c’est le héros qui s’ignore, l’homme simple doté d’un talent incroyable. Tout au long du récit, on sent qu’il se laisse porter par les événements, sans réaliser l’importance de ce qu’il accomplit. Plein d’humour et pourtant très fourni en références, le texte de Jaenada nous emporte lui aussi dans cette course de deux heures cinquante-huit. Déconstruisant les mythes, moquant l’attitude  hautaine des grands athlètes qui ne gagnent rien, glissant des anecdotes sportives impensables à l’heure actuelle, Philippe Jaenada propose un court ouvrage qui donnera à tous l’envie de regarder les Jeux autrement. Une mention spéciale pour la jolie maquette qui sert le texte et la belle illustration de couverture de Christian de Metter. Que vous aimiez le sport, ou non ; l’histoire, ou pas ; tant que vous appréciez les retournements de situations, ce livre est fait pour vous.

Spiridon_Superstar JaenadaCollection Incipit,
168 pages,
Aurore

À propos Aurore

Vous aimerez aussi

Clotilde Escalle, Toute seule, Quidam éditeur

Clotilde Escalle, Toute seule

Avec Toute seule, son neuvième roman, Clotilde Escalle nous présente à nouveau des personnages en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money