Accueil » Fantasy/SF » Sylvain Neuvel – L’Examen

Sylvain Neuvel – L’Examen

Sylvain Neuvel commence a faire pas mal parler de lui depuis quelques années. Après une trilogie réussi, à savoir Les Dossiers Thémis, cet auteur de Science Fiction canadien a été nommé pour « Le sommeil des géants » (le tome 1 des dossiers) comme meilleur livre de science fiction en 2016 au « Goodreads choice award », ainsi qu’au prix Compton Crook et du combat des livres au Canada, en 2017.

Sylvain Neuvel a également été recruté avec Claire North et Cory Doctorow pour écrire sur la série anthologique de Charlie Brooker, à savoir Black Mirror. A la lecture de sa dernière novella « L’examen » on ne peut que saluer le choix ô combien judicieux de lui avoir confié une partie du projet, tant l’auteur se révèle pertinent et créatif dans les dystopies Ballardienne.

L’examen, c’est l’histoire d’Idir, un dentiste iranien immigré en Angleterre avec sa femme, une journaliste, et ses deux enfants. L’histoire se déroule dans le centre d’examen pour l’obtention de la citoyenneté britannique. Idir est à 25 questions de l’obtention de la citoyenneté pour sa famille et lui-même, et dans les faits tout devrait se dérouler sans encombre, cultivé, soucieux des détails et volontaire, Idir a toutes ses chances. Mais voilà, la vie n’est jamais comme on l’attend, et débarque un commando qui prend en otage les civils présents dans la centre d’examen. Pire, Par un jeu de circonstances plutôt malchanceux, Idir se retrouve impliqué bien malgré lui dans la prise d’otage lorsque le chef du commando exige de lui de choisir un civil à abattre toutes les quinze minutes pour faire avancer les négociations.

L’Examen aurait pu être un épisode de Black Mirror, ou un hommage à J.G Ballard tout les marqueurs du genre dystopique sont là, le rythme, le style, l’intention, la chute, Sylvain Neuvel coche toutes les cases. Mais malgré cette apparente facilité, l’auteur n’en n’oublie pas de proposer une histoire cohérente et pertinente, et ce court texte fonctionne parfaitement.

Dense, riche en dialogues, alternant les points de vu et offrant surtout deux lectures opposées à l’événement, l’Examen est une réussite autant dans le propos que dans le style.

Questionnant sur notre libre-arbitre et ce que nous sommes prêt à endurer pour acheter notre liberté, le texte de Sylvain Neuvel est un regard amer sur notre société aux dérives liberticides à l’heure des attestations en ligne et du fameux passeport de santé qui fait tant débat.

Court, dense, avec des dialogues ciselés, L’Examen est une proposition de dystopie contemporaine aux relents de réalité glaçante. Si vous êtes curieux, si vous aimez Black Mirror, ou l’univers de J.G Ballard, alors laissez-vous tenter, ce court texte est une réussite et l’on pari qu’il ne vous laissera pas indifférent après sa lecture.

Le livre de poche,
trad. Patrick Imbert,
128 pages,
Ted.

À propos Ted

Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Frank Herbert – Le Messie de Dune

Retour en terres d’Arrakis… Sortie en 1969 aux États-Unis, puis en 1972 en France dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money