Accueil » Littérature Américaine » Tom Robbins – Comme une grenouille sur son nénuphar
Tom Robbins - Une bien étrange attraction

Tom Robbins – Comme une grenouille sur son nénuphar

Tom Robbins - Une bien étrange attraction

Gwendolyn, jeune trader ambitieuse, mais sans réel talent, plante les actions boursières qui lui sont confiées la veille de Pâques. Commence alors pour elle un week-end assez atypique. Le singe de son petit ami, ancien singe kleptomane dressé pour cambrioler, disparaît. Un mystérieux « Broker » de retour de Tombouctou se met à tourner autour d’elle et sa meilleure amie, liseuse de tarot, disparaît également à son tour. Un éminent médecin Japonais débarque à Seattle pour parler d’un remède miracle pour soigner le cancer et une conférence se tient le même week-end et a pour sujet : « pourquoi les grenouilles disparaissent de la surface de la Terre ». Durant ce week-end de folie, Gwendolyn va devoir choisir entre son travail et l’appât du gain ou l’aventure et la liberté.

Cette fois ci Tom Robbins questionne sur l’origine de l’homme, du lien qu’entretien l’homme avec ses origines et les interprétations ethniques ou religieuses. Mais il nous parle aussi dans une critique acerbe du consumérisme américain, de sa machine implacable qui écrase tout y compris ses citoyens. Il nous parle également de Sirius, l’étoile la plus proche, des Nommos, Dogons et autres Folklores africains.

C’est toujours aussi fou, il part dans tous les sens et comme à chaque fois il est très intéressant. Les chapitres se découpent heure par heure et donnent du rythme à l’histoire qui se passe sur cinq jours. Il s’agit avec « Un parfum de Jitteburg » d’un de ses romans les plus abordables. Alors si vous aimez les romans d’aventures, qui ont ingéré au passage une encyclopédie et un recueil des meilleures blagues du monde ce livre est pour vous !

430 pages

Éditions Gallmeister

Ted

Réservez le !

À propos Ted

Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Paul Di Filippo – Un an dans la ville-rue

Retenez ce numéro, le 37. La trente septième publication de la collection « Une heure lumière » risque de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money