Accueil » Littérature Américaine » Tom Robbins – Féroces infirmes retour des pays chauds
Tom Robbins - Féroces infirmes retours des pays chauds
Tom Robbins - Féroces infirmes retours des pays chauds

Tom Robbins – Féroces infirmes retour des pays chauds

Tom Robbins - Féroces infirmes retours des pays chauds

Les auteurs américains peuvent se comparer aux drogues. Par exemple Jim DODGE pourrait être un puissant narcoleptique très raffiné qui donnerait des hallucinations 5 étoiles. William T. VOLLMANN un psychotrope qui fait voyager en nous envoyant loin très loin par delà les murs de la raison et du bon sens ou bien encore Thomas PYNCHON un énorme joint combiné avec du LSD par exemple.

Pour ce qui est de Tom ROBBINS nous dégustons une omelette de champignons hallucinogènes et euphorisants. En ouvrant un de ses romans tout est possible…

« Féroces infirmes retour des pays chauds » en est le parfait exemple : Switters, un agent de la CIA se rend en Amazonie pour libérer le perroquet de sa grand-mère (hackeuse informatique). Il se retrouve victime d’un sortilège après une soirée pleine de drogues avec un chaman. A partir de là T.ROBBINS entre dans son terrain de jeu, à savoir balancer des milliards d’infos à la seconde sans perdre le fil de l’histoire ou ennuyer le lecteur. En gros si vous vous demandez quel peut être le rapport entre un chaman, les pyramides, les prophéties de la vierge Fatima, la Syrie, le Vatican, et des nonnes militantes pour la contraception sur fond de comédie musicale de Broadway, alors ce livre est pour vous.

Certes il s’agit d’un pavé (638 pages) mais quel plaisir de lire un auteur aussi constant et intéressant qui depuis « une bien étrange attraction » ne fait que peaufiner son style. Car il y a vraiment un style T.ROBBINS, à savoir une histoire d’aventure, avec pêle-mêle dans un seau des faits historiques avérés, de vieilles légendes, des thèses philosophiques, des critiques sur les religions, des dialogues excellents et des passages épiques qui font passer votre prof de gym pour un pantouflard. Ah oui j’oublie les fous rires qui sont offerts avec le livre !

Alors si d’aventure en aventure votre libraire fétiche vous propose « féroces infirmes retour en pays chaud » foncez c’est le pied !

636 pages

Éditions Gallmeister

Ted

Réservez-le !

À propos Ted

Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Paul Di Filippo – Un an dans la ville-rue

Retenez ce numéro, le 37. La trente septième publication de la collection « Une heure lumière » risque de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money