Accueil » Actualité » Voyage au cœur du vivant

Voyage au cœur du vivant

Aujourd’hui je vous invite à un voyage au cœur du vivant et de la nature en compagnie de trois albums jeunesse merveilleux.

Arbristoires Laurent Azuelo Izou Aurélie Sureau
Recueil de portraits musicaux contant les légendes secrètes et merveilleuses de dix-sept variétés d’arbres, Arbristoires est un hommage sensible au monde du vivant. Érable, aubépine, chêne ou encore bouleau, les arbres communs qui peuplent nos régions et dont on a tendance à oublier la présence si vitale, sont ici célébrés et magnifiés en paroles poétiques, dessins vibrants et accords dansants.
Le botaniste Laurent Azuelos imagine à chacun une personnalité ou une fable mise en musique par Aurélie Sureau et habillée des couleurs profondes et envoûtantes des illustrations d’Izou. Le rendu final est un album qui étend ses racines et fait écho au plus profond de nous, un support protéiforme à la beauté saisissante, magnétique. 

Le livre s’achève notamment sur sa propre histoire, celle de son contenu, de comment des balades contées sur les chemins du parc des Sausset se sont métamorphosées en recueil. Porteur d’émerveillement, mais aussi d’espoir, Arbristoires est une ode au végétal et un énorme coup de cœur.

Arbristoires Laurent Azuelo Izou Aurélie Sureau couvertureArbristoires
De Laurent Azuelos, illustré par Izou, musique d’Aurélie Sureau
Éditions Didier jeunesse
48 pages

 

 

Bouille de lune, corps tout bleu et paire de trompes sur la tête, Pistil est une créature menant une vie paisible et routinière au cœur de son bois. Jamais iel n’en a franchi la lisière ni n’en a eu l’envie, se contentant de croquer les pommes tombées à terre et de dormir dans un nid douillet de feuilles mortes. Mais un jour voilà qu’il se réveille les pattes dans l’eau : la rivière a débordé de son lit et envahit toute sa chère forêt ! Iel y croise Croisant, un joli poisson aux écailles dorées qui lui propose de l’accompagner pour aller jusqu’à la mer, cette tanière dont on dit qu’elle est si vaste qu’il y aura bien de la place pour tous les deux !

Le Voyage de Pistil Marco PaschettaLes deux ami·es suivent donc le courant, l’un se laissant porter par le cours d’eau et l’autre trottant sur la rive. Au cours de leur périple, ils rencontrent des animaux qui se révéleront plus ou moins amicaux et surtout entendent parler d’une espèce énigmatique, capable d’emporter tous les arbres d’une forêt en une nuit ou encore de dresser un barrage immense et couleur de pluie en un clin d’œil…

Le Voyage de Pistil traite aussi bien d’amitié, d’entraide que d’écologie. Sans jamais être nommé, l’être humain est omniprésent, poussant les animaux à changer leurs habitudes ou bien à migrer. Son ombre plane, inquiète un peu. Cependant, l’auteur Marco Paschetta prend le parti de ne pas le diaboliser pour autant, se plaçant du point de vue d’une faune innocente qui trouve, pour l’instant, le moyen de s’adapter.

En filigrane de l’épopée des deux ami·es se dessine ainsi des interrogations et des enjeux important·es, porté·es par des images lumineuses et les bouilles craquantes des personnages tout en rondeur. En effet, cette bande dessinée jeunesse permet un éveil en douceur à la cause environnementale, en invitant les lecteurs et lectrices à prendre conscience au plus tôt de l’impact des constructions humaines sur le vivant.

Le Voyage de Pistil Marco Paschetta couvertureLe Voyage de Pistil
De Marco Paschetta, traduit de l’italien par Miriam Papo
Éditions Motus
64 pages

Un million d'huîtres au sommet de la montagne Alex Nogués Miren Asiaini Lora
En haut d’une montagne, un enfant et une adulte observent les roches qui les entourent. Et là surprise, le sol est jonché de coquilles d’huîtres par milliers ! Comment ont-elles bien pu arriver jusqu’ici ? En volant, en grimpant ?
À partir de ces mollusques issus tout droit de l’époque du Crétacé, le géologue Alex Nogués explique avec un vocabulaire accessible et des analogies imagées comment étudier l’histoire de la Terre. Des strates formant un arc-en-ciel coloré le long des roches en passant par les fossiles ou encore la danse des plaques tectoniques,
il conte comment le fond de la mer peut devenir le sommet d’une montagne et l’incroyable évolution de notre planète au fil des millénaires. Si la géologie peut sembler parfois rébarbative ou bien fastidieuse à appréhender, ici elle est abordée avec une simplicité presque poétique qui nous entraine tout droit dans l’univers passionnant de l’auteur. On découvre comment bouge et respire le sol sous nos pas, les trésors qu’il renferme et la mémoire des siècles écoulés qui s’y cachent.

Porté par des illustrations aux teintes minérales toutes douces et un brin rétro, ainsi que part une ne mise en page variée et ludique (planches anatomiques, dessin pleines pages, vinettes…) Un million d’huîtres au sommet de la montagne est un album captivant qui plaira aux petit·es comme aux plus grand·es !

Un million d'huîtres au sommet de la montagne Alex Nogués Miren Asiaini Lora couvertureUn million d’huîtres au sommet de la montagne
D’Alex Nogués, illustré par Miren Asiain
Les Éditions des éléphants
48 pages

 

 

 

 

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Fentanyl Flowers Émilien Chesnot

Émilien Chesnot – Fentanyl Flowers

On place trop souvent la pratique de la poésie en dehors de la réalité des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money