Accueil » Actualité » C’est la fête !

C’est la fête !

Au programme aujourd’hui : nuit blanche en compagnie d’un duo dont la soirée va prendre une tournure pour le moins inattendue, aventure au pays des monstres auprès d’une fillette qui n’a pas froid aux yeux et pour finir hymne célébrant les vents de tout bord ! Voici une sélection de livres jeunesse bourrés de fou rire, de mystères et de bonne humeur !

Alors que Millie et Catsou s’apprêtent à passer une bonne nuit pelotonné.es dans leurs lits, voilà qu’un vacarme pas possible les réveille en sursaut ! Pas de doute possible, cela provient de l’appartement du dessus, d’où s’échappent des discussions endiablées et les vibrations d’une musique lancée au volume maximum. Si Catsou sort immédiatement les griffes, Millie propose plutôt de monter pour demander gentiment de faire moins de bruit. Mais l’élégant individu qui leur ouvre la porte les invite immédiatement à rejoindre l’énorme fête qui se déroule en ce moment même. Ni une ni deux, Millie et Catsou se parent de leur plus jolie tenue et se lancent dans cette nuit de folie !


Marie Spénale (Heidi au printemps) sort sa plus belle palette de couleurs fluo et acidulées au fil d’Ultra Fiesta, une bande dessinée pétillante aux allures de cherche et trouve. En compagnie des deux ami·es, on déambule au cœur de cette soirée comme nulle autre pareille, on admire les invité·es chamarré·es et on s’amuse devant la foule de petits détails mignons qui défilent sous nos yeux. Composée de plusieurs histoires courtes à piocher au cœur d’une double page en plan large et aux éléments fourmillants de partout, cette aventure ludique s’affranchit de tout schéma préconçu ou ennuyeux. Derrière les teintes vibrantes et le flot de bonnes ondes qui déferlent à chaque page, l’autrice prend soin d’explorer également des thématiques plus pointues telles que la timidité ou encore l’importance de rester à l’écoute des besoins de chacun·es. Dans Ultra Fiesta, toutes et tous s’amusent comme iels le désirent dans un respect des différences bienveillant et joyeux, ainsi les plus introverti·es comme les plus extraverti·es peuvent choisir de parader lors d’un défilé, se déchainer sur la piste de danse ou profiter de la vue pour observer les étoiles tranquillement. 

Sous fond d’amitié et d’invitation surprise, la dernière BD de Marie Spénale regorge de gaieté, de néons et de personnages tous plus craquants les uns que les autres ! Un petit bijou que l’on peut picorer décide delà pour s’en prendre plein les mirettes ! 

Marie Spénale
Nathan
Collection Bande Déssinée 
48 pages

 

 

 

 

Habituée à se débrouiller par ses propres moyens, Suri vit cachée dans un camp de marchand·es ambulant·es depuis son plus jeune âge. Si le directeur ne la porte pas dans son cœur et souhaite chasser cette « souris » de ses quartiers, le reste des nomades l’aiment et la protègent. Mais par-dessus tout, la fillette se passionne pour les monstres dont elle connaît tous les us et coutumes ! Capable de reconnaître en coup d’œil un basilic frais d’un en putréfaction grâce à son absence de caroncule (c’est pointu !) elle n’a qu’un seul désir : celui de devenir dresseuse de monstres.

Alors que tout le campement attend avec impatience l’arrivée du prince, venu admirer et sûrement acheter une mystérieuse et dangereuse créature cachée dans une cage loin des regards, Suri tombe sur un objet au premier abord banal mais qui va l’entrainer dans une aventure pleine de rebondissements. En effet, la très jolie pelote de laine dorée qu’elle trouve sur un chemin semble convoitée par de sombres personnages, prêts à tout pour récupérer leur bien.

Premier tome de la série Chat perché intégralement réalisée pet Jo Rioux, La ficelle d’or place les premières pièces d’une épopée qui promet d’être rythmée et haute en couleur ! On s’attache immédiatement à Suri, jeune fille au caractère bien trempé, conteuse d’histoires hors pair et future dresseuse de monstres. L’autrice mêle des éléments dont certains sont empruntés à nos folklores et autres bestiaires traditionnels, et d’autres des composants tirés de sa propre imagination. C’est un nouveau monde qui se déploie alors, peuplé d’êtres aux allures étranges et souvent trompeuses. Ainsi, un simple garçon à l’air timide peut s’avérer être un dangereux Cat Sith aux longues moustaches et aux griffes acérées, tandis qu’un monstre emprisonné à l’ombre d’une cellule obscure cache en réalité un adorable compagnon d’aventure.

Dynamique et rythmé, peuplé de personnages charismatiques et fort d’une narration captivante, ce premier volume de Chat perché ouvre sur une odyssée promettant mystère et péripéties !

Jo Rioux
Traduit de l’anglais par Alice Delarbre
Éditions Rue de Sèvres
128 pages

 

 

 

 

On fait tout pour les retenir en public, on en a honte lorsqu’ils nous échappent par inadvertance, mais on sait aussi en rire jusqu’aux larmes… Il s’agit bien évidemment des prouts !


Ode aux flatulences mal aimées, La vie cachée des pets aborde avec humour ce sujet qui met parents et adultes tellement mal à l’aise. Écrit tout en rimes et ponctué d’une pointe de fine dérision, le texte signé Malin Klingenberg amusera à coup sûr petit·es et grand·es. Personne ne réchappe à ses vers malicieux : de la plus précieuse et très apprêtée bourgeoise à l’alpiniste en suspend sur sa falaise, tout le monde y passe !
Rehaussé par les illustrations piquantes d’Hanna Mander, ce court album recense notamment les légendes loufoques et rocambolesques des caisses les plus historiques, qui auraient bien mérité d’être médaillées ou célébrées pour leur courage et leur musicalité. 

Balade aussi drôle qu’improbable du point de vue de ces vents vite évacués et (trop) rapidement oubliés, La vie cachée des pets est un concentré pétaradant de poésie farfelue et d’humour joyeux !

Malin Klingenberg, illustré par Hanna Mander
Traduit du suédois par Aleksi Moine
Helvetiq
32 pages
Caroline

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Anna Milani, Géographies de steppes et de lisières, Cheyne éditeur, 2022.

Anna Milani, Géographies de steppes et de lisières.

« La question des limites avait été dépassée depuis longtemps. Les lieux n’étaient plus circonscrits, situables …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money