Accueil » Fantasy/SF » Féminisme et Science-Fiction : Les intergalactiques de Lyon 7eme édition
Les intergalactiques

Féminisme et Science-Fiction : Les intergalactiques de Lyon 7eme édition

Puisqu’il existe clairement une science fiction masculiniste, nous parlerons ici de la science fiction écrite par des femmes s’aventurant hors des sentiers battus. Loin de reproduire ou d’inverser les clichés virils des colons de l’espace musclés et des demoiselles en détresse, elle imagine de nouveaux modes de fonctionnement, anticipe une futur possible où le genre et la sexualité ne sont plus une oppression, et crée une science fiction résolument politique.

Un dernier livre avant la fin du monde s’associe ici avec le festival de cinéma et de littérature de science-fiction de Lyon, les intergalactiques, pour faire un dossier thématique autour du thème de l’édition 2018 : le féminisme.
Un panel non exhaustif de livres d’autrices présentes sur le salon, que nous avons aimé. Des romans qui questionnent, inventent et dénoncent, et ce toujours avec brio.

Le festival “Les intergalactiques” se déroule le week end du 21/22 avril 2018, à la MJC monplaisir à Lyon. Conférences, tables rondes, salon du livre, projections de films, salon du fanzine et de la sérigraphie, un festival riche de proposition. http://www.intergalactiques.net/

Catherine Dufour, Quand les dieux buvaient, Nestiveqnen, 2008

 « Hum. Je vous salue, gente princesse Peau d’Âne, risqua Aurore.
– Qui t’es, toi ? cracha Peau d’Âne. 
– Aurore de Bois Dormant.
Peau d’Âne la regarda, siffla doucement : 
– Je vois. A toi aussi, elles t’ont fait le coup du prince charmant.
– Et de la cabane en bois. 
– Et de la cabane en bois. 
– Qu’est ce que vous voulez, mes toutes belles ? piailla Pomme en levant ses petits bras au ciel. Les fées marraines travaillent depuis des millénaires sur la trame du Destin, fabriquant de longs plans de vie artistement ensorcelés ! Tout allait bien tant qu’on était seules sur le coup ! Mais depuis quelques siècles, tout ça s’est mis à grouiller de mages qui interpellent les étoiles, de sorciers qui pressurent le végétal, d’illusionnistes qui font tourner les apparences en bourrique, sans compter Dieu et le Diable, les deux Feignants Cosmiques ! »

    Étrange de commencer une liste d’œuvre de science fiction par un cycle qui ne l’est absolument pas. En effet, le cycle des dieux buveurs est résolument une œuvre de Fantasy, à part dans la production bien plus orienté SF de Catherine Dufour. Mais pour autant c’est une saga à ne manquer sous aucun prétexte et elle a sa place ici par bien des raisons. Imaginez mettre dans un shaker tout les contes de fées européens, le seigneur des anneaux et les annales du disque monde, une grande dose d’absurde et de jeux de mots de plus ou moins mauvais goût. Secouez jusqu’à en avoir mal au bras, puis servez, et vous aurez un aperçu des livres de Catherine Dufour. Ici, les fées viennent du bois de Boulogne, boivent de la bière de saucisson des marais, Peaux d’Âne pique le prince de Cendrillon, et le mauvais démon Bill Guette rode en quête de mauvais tours. Sous couvert de blagues et de situations absurdes, ici, les princesses ne se laissent pas sauver, les paysannes prennent leur destin en main, et les hommes fiers-à-bras sont souvent assez incapables. Cachés sous l’humour, les propos de Catherine Dufour tombent juste et créent une œuvre dense, volontiers labyrinthique mais profondément libératrice. On rigole, on voyage et surtout on échappe aux clichés oppressant, et c’est un vrai plaisir.

Blanche neige et les lance-missiles
Editions Nestiveqnen/livre de poche
608 pages

 Maria Galina L’organisation , Agullo, 2017

Ce que je te demande, c’est : pourquoi faudrait-il avoir pitié des gens ? Tout ce qu’ils font, ils le font eux-mêmes. Et à eux-mêmes. Ce sont les gens qui fabriquent leurs dieux, ainsi que leurs ennemis. Ce sont les gens qui font ça, rien que les gens et personne d’autre.

Pour la première fois de l’histoire du festival, nous avons l’honneur d’accueillir une écrivaine russe. Et pas n’importe laquelle. Maria Galina, écrivaine de science fiction, grande femme de lettre, biologiste, et traductrice notamment de Stephen King. Bien peu connue en France, elle est l’autrice de « L’organisation » publié aux éditions Agullo. Une sorte de dystopie à la russe dans un monde terriblement bureaucratique rappelant l’URSS, un roman alternant entre envolée fantastique et réalisme teinté de Science Fiction. Une autrice dont le roman est à découvrir, représentante de la nouvelle vague de science fiction russe, avec Anna Starobinet.

Une chronique plus longue de Hédia ici : https://www.undernierlivre.net/maria-galina-lorganisation/

L’organisation,
Editions Agullo/ 10-18
360 pages


Lizzie CrowdaggerUne autobiographie
transsexuelle (avec des vampires) , Dans nos histoires, 2014

« — J’ai conscience que, pour beaucoup de gens, je ne peux pas être une vraie lesbienne parce que je suis trans. Et j’avoue que j’ai du mal à imaginer qui pourrait tomber amoureuse d’une fille comme moi.

— Je vais te donner le même conseil qu’aux jeunes vampires qui viennent de subir leur transformation et qui ont une sale tendance à se lamenter sur le fait qu’ils sont des monstres et qu’on les regarde bizarrement : oui, c’est difficile au début, oui, les gens sont des connards, mais, non, je ne suis pas la bonne personne auprès de qui venir chercher du réconfort ou à qui déclamer des poèmes qui illustrent la douleur de ton âme tourmentée. Rassure-moi, tu n’écris pas de poèmes ?”

Difficile de mieux résumer le livre qu’avec un titre aussi percutant. « Une autobiographie transsexuelle (avec des vampires) », c’est un roman d’aventure d’une transsexuelle qui s’intègre dans un gang de lesbienne composé d’humaines, de sorcières, de vampires et de loups-garou, les Hell Butches. Dynamitant les clichés du genre, qu’il soit identitaire ou littéraire, ce court roman, frais et dynamique nous amène à nous questionner sur la place des transsexuelles dans la société, sur leurs problèmes d’acceptation, et le chemin parcouru d’une prise de conscience à l’acceptation de sa condition. Sur son site l’autrice nous dit: J’ai commencé à écrire pour créer les histoires que j’aurais bien aimé lire mais que je ne trouvais pas, ou trop peu. On y retrouve donc, en général, des choses comme des vampires, de la sorcellerie, des flingues et des explosions ; mais elles parlent aussi de féminisme, d’homosexualité, de transidentité, de lutte des classes, etc. Bref, des héroïnes lesbiennes, souvent un peu punks, qui font tout péter.. Le roman punk de la sélection, à lire avec délectation.

Une autobiographie transsexuelle (avec des vampires)
Editions dans nos histoires
270 pages


Danielle Martinogol, Les abîmes d’autremer, ActuSf, 2017

«  Mesdames et messieurs, j’en ai la confirmation. Le superbe vaisseau que vous apercevez et qui vient nous chercher est un vaisseau de la planète Autremer. Il est rarissime d’en voir un d’aussi près ! Autour de moi, tous les visages sont souriants et chacun se détend en poussant des cris de joie. »
Des hourras envahirent d’un coup le salon des Maguelonne et Mel dut commander la diminution du son.
« Nous sommes sauvés, criait une femme sur l’écran, c’est un Abîme, un Abîme… »
UNE Abîme, corrigea Mel tandis que Paul s’asseyait à ses côtés. Et pas n’importe laquelle, la nôtre, la meilleure, la grande Atan-koï ! »

Un roman dans la plus pure tradition Space opéra, mais cette fois destiné aux adolescent·e·s. Trois tomes, ayant chacun une époque différente, un cycle se déroulant sur plusieurs planètes, des voyages interstellaires, tout les éléments pour un roman fortement dépaysant. Et pour autant, se cache derrière une réflexion et une critique de notre société, ainsi qu’un message féministe et écologiste très affirmé. Sandiane Ravna et son père sont deux grand·e·s reporters pour la presse à scandale, en mission pour trouver ce que cachent les Abymes, ces mystérieux vaisseaux de la planète Autremer. Ielles s’apprètent à plonger dans une société où le rythme et la philosophie de vie leur est totalement étranger. Un peuple en adéquation avec son éco-système, respectueux de ses pairs…Ce qui est loin de convenir à leurs éthiques de journalistes. Suivez le personnage de Sandiane, cette jeune adolescente que l’on verra grandir et s’affirmer tout au long du roman, ses questionnements et ses aventures. Un roman à partir de 12 ans, tout en finesse et rempli d’aventures.

Les Abîmes d’Autremer
Editions Actusf / Naos
495 pages

 

Luvan, Susto, La volte, 2018

« Il faut se figurer Susto, utopie universaliste fondée en Antarctique par les réfugiés climatiques de tous horizons, comme un éventail de trente kilomètres de côté se dépliant du cap Crozier au mont Bird, dont l’anse se situe au pied septentrional du mont Erebus et dont chaque lamelle – ou épingle – est numérotée de 1 à 113. » (Deena Bonifacio, Susto racontée aux adolescents, cité dans Antarticades, Presses de Vaalbara) »

Susto, c’est un roman protéiforme. Un concept qui a pris la forme d’un livre. Avec une histoire, des mots qui parfois forment des phrases, parfois des onomatopées, ou juste des formes. Une histoire de futur glacé, au pied d’un volcan, de révolution et de société incroyablement composite. Susto, c’est aussi un travail de la forme, du style et du son incroyablement poussé. Un roman choral, où chaque voix emmène sa diction, son temps et son phrasé particulier. Il est difficile de plus en dire sans révéler l’étrangeté de cette œuvre. À découvrir, pour lire une des nouvelles voix de la littérature contemporaine.
Pour mieux découvrir
l’œuvre de Luvan, ici une chronique de Anne sur le recueil « Few of us » https://www.undernierlivre.net/few-of-us-luvan/

Susto
Editions la Volte
388 pages

À propos Paco

Paco
Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Jeff Vandermeer – Acceptation

Le problème d’écrire sur une suite, surtout un troisième volet après avoir écrit sur les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money