Accueil » Histoire » Inge Scholl – La rose blanche

Inge Scholl – La rose blanche

Inge Scholl - La Rose Blanche
Inge Scholl – La Rose Blanche

Printemps 1943.

La bataille de Stalingrad venait à peine de se terminer par la défaite des forces allemandes qu’à Munich on pouvait lire sur des affiches ceci :

«Ont été condamnés à mort pour haute trahison

Christophe Porbst, 24 ans.

Hans Scholl, 25 ans.

Sophie Scholl, 22 ans.»

Inge Scholl, sœur d’Hans et de Sophie, nous conte l’histoire invraisemblable et courageuse de trois étudiants condamnés à mort pour haute trahison envers leur propre pays. Ces trois jeunes-là, pourtant enrôlés dans la jeunesse hitlérienne, se rendront compte peu à peu de la réalité nazie et organiseront des résistances. Pendant que la folie d’Adolf Hitler pousse ses hommes à commettre des atrocités sans nom, des jeunes de son propre pays tentent d’élever malgré tout la morale de celui-ci. La plume biographique d’Inge est poignante et regorge d’émotions, vous entrerez dans son monde et comprendrez le geste désespéré d’une génération ayant ôté ses oeillières.

La vraie grandeur, écrit Inge Scholl, est dans doute dans cet obscur combat où, privés de l’enthousiasme des foules, quelques individus, mettant leur vie en jeu, défendent, absolument seuls, une cause autour d’eux méprisée.

156 Pages

Les Éditions de Minuit

Ludo

À propos Ludo

Fondateur, Webmaster

Vous aimerez aussi

René·e aux bois dormants Elene Usdin couverture

Elene Usdin – René·e aux bois dormants

Errant entre une mère très distante et des camarades qui le briment, René vit dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money