Accueil » Fantasy/SF » John meurt à la fin – David Wong

John meurt à la fin – David Wong

David et John sont inséparables, même s’ils ne se considèrent pas forcément comme amis. Ils fréquentent des gens louches, comme Robert Marley, le dealer jamaïcain, Jennifer Lopez (pas l’actrice-chanteuse mais presque) et bien d’autres encore. Ils font ensuite la connaissance de Molly, qui les mène sur le lieu d’un crime. Ah pardon, j’allais oublier: Molly est un chien! Ensuite ils découvrent de la drogue noire et épaisse baptisée sauce soja. Puis John meurt (pas encore à la fin je ne spoile pas!), guide David grâce aux dons de télépathe extralucide de Molly (oui, oui, toujours le chien!!), ils se font poursuivre par des policiers zombies et ensuite kidnapper par un des leurs, qui est devenu un zombie avant d’exploser après avoir créé un monstre à base de sauce soja solidifiée!

Un uppercut au menton. Un tour de grand-huit. Un ballon de foot à pleine vitesse dans le nez. Un coma éthylique. J’ai à peu près ressenti les mêmes sensations en vivant ces expériences qu’en lisant ce livre. Tout va vite, très vite! Ce livre ne s’arrête jamais, part dans tous les sens (on dirait une conversation entre Ted et Ludo). La folie de l’auteur n’a d’égal que son taux d’alcoolémie au moment où il imaginait certaines des scènes présentes dans le livre. L’histoire est dense – pour vous donner une idée, le résumé que j’ai donné couvre à peine le premier tiers du bouquin, et en édulcorant grandement.

Ce livre est sans aucun doute le truc le plus barré que j’ai eu l’occasion de croiser dans ma vie, et ce qui me choque le plus c’est que celui-ci a été adapté en film! Il devrait bientôt rejoindre ma vidéothèque. Bref si vous voulez partir pour un voyage dont vous ne reviendrez que définitivement changé (alors que moi tout va bien je ne vois pas ce que vous voulez dire mais je vous vois tous en train de me regarder d’abord alors arrêtez ou je vais fondre d’ailleurs ça commence arghhhrgg

couv-john-meurtEditions Super 8
Traduction: Charles BONNOT
607 pages

Jérémy

À propos Jérémy

Jérémy
Chronique/Co-Fondateur

Vous aimerez aussi

Clark Ashton Smith – Hyperborée & Poséidonis

Clark Ashton Smith est très probablement l’un des auteurs du magazine « Weird Tales » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money