Accueil » Essais » Laurent Vercueil – Neuro-Science-Fiction

Laurent Vercueil – Neuro-Science-Fiction

Étudier les cerveaux d’ailleurs et de demain, voici l’ambitieux projet de Neuro-Science-Fiction. Laurent Vercueil, neurologue, chercheur à l’Inserm et passionné de SF nous livre ici une réflexion éclairée et captivante. L’originalité de sa démarche tient au fait qu’il observe le cerveau et ses capacités tels qu’imaginés dans les œuvres de Science-Fiction. En confrontant cette cervelle imaginaire à des limites physiologiques, neurologiques ou éthiques réelles, l’auteur signe un ouvrage de vulgarisation scientifique autant qu’une analyse de thèmes classiques de la SF. Il y sera question d’extraterrestres bien sûr, de télépathie et de voyage dans le temps.

Au fil d’une quinzaine de courtes parties, Laurent Vercueil explore le cerveau et ses possibilités, réelles ou imaginées par les plus grand·e·s auteurices de SF. Ainsi, l’ouvrage s’ouvre sur l’épineuse question du cerveau extraterrestre. Avec HG Wells et sa Guerre des mondes, nous partons du postulat, souvent repris depuis, que le « martien » est d’une intelligence bien supérieure à la nôtre. Il serait également impitoyable avec les humains, et saurait garder un calme olympien tout en menant son funeste projet contre la Terre. Il convient cependant de se poser quelques questions, et d’examiner les faits à la lumière du savoir scientifique dont nous disposons.

Pourquoi, et comment, les aliens ont ils acquis de telles capacités ? A quoi ressemble leur cerveau pour être à ce point capable de contrôler si implacablement leurs émotions ? De quelles psychopathologies sont ils probablement atteints ? Mais d’abord, qu’est ce que l’intelligence ?

Dans un dialogue constant entre fictionnel et résultats de recherches, Neuro-Science-Fiction dresse un portrait détaillé du cerveau potentiel des extraterrestres. C’est l’occasion d’en apprendre davantage sur les études clés de la recherche en neurosciences. C’est aussi l’opportunité de construire des ponts avec notre propre fonctionnement psychologique, nos pathologies et les énigmes scientifiques qu’il reste à résoudre.

Des expériences de pensée proposées par Laurent Vercueil découlent aussi des réflexions philosophiques et éthiques. Car certains, justement, auraient du mal à faire la distinction en science et fiction …

Une seconde partie se concentre sur le cerveau humain et ce que la SF a prévu de lui faire endurer. Conditionner les fœtus pour en étendre l’intelligence. Accéder à des fonctions cérébrales dont nous n’avons aujourd’hui pas même conscience. Abolir le sommeil ou instrumentaliser les rêves. Placer, pourquoi pas, son cerveau dans une cuve et n’être plus qu’un pur esprit. Manipuler la mémoire d’autrui ou faire effacer ses propres mauvais souvenirs. Et bien entendu communiquer par télépathie.

Dans un magistral exercice de vulgarisation scientifique, Laurent Vercueil définit tous les obstacles physiologiques, neurologiques, psychologique ou éthiques auxquels se heurterait la SF si elle entrait en collision avec notre monde. Pourtant, la Science Fiction a souvent, à sa manière, anticipé l’avenir avec acuité. Peut-être en est-il de même quant à notre cerveau humain et ses possibilités futures. C’est dans ce fascinant exercice d’anticipation que nous entraîne Neuro-Science-Fiction.

Laurent Vercueil, Neuro-Science-Fiction, Le Bélial'

Paru le 15 septembre 2022 aux éditions du Bélial’,

dans la collection Parallaxe (dont l’objet, précisément, est d’adopter le point de vue de la SF pour décaler notre perception du monde).

Préface de Lionel Naccache.

Couverture et illustrations de Cédric Bucaille.

288 pages.

Amélie

À propos Amélie

Bibliophage et souris de bibliothèque depuis 1989.

Vous aimerez aussi

Adrien Party – Vampirologie

Il a ça dans le sang et sa monographie est à la hauteur de son …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money