Accueil » Actualité » Marius Loris Rodionoff – Objections
Objections Marius Loris Rodionoff

Marius Loris Rodionoff – Objections

Après Procès-verbaux paru dans la collection Al dante, Marius Loris Rodionoff revient avec un livre dans cette même veine objectiviste, où il ne fait que retranscrire la réalité des institutions judiciaires. Dans Objections, nous assistons à des scènes ordinaires de la justice, celle des comparutions immédiates où le temps presse et où se réalise des jugements loin de la clairvoyance dont la justice se réclame. Le processus de ce livre est simple. D’un côté, nous avons le descriptif de la séance avec les faits commis par l’accusé et de l’autre une biographie. Cette méthode d’écriture nous incite à inscrire la personne qui comparaît devant le juge dans notre humanité, faisant partie de notre communauté. Marius Loris Rodionoff ne dit pas ce qu’il pense, il rétablit les faits auxquels il a assisté dans les Tribunaux de Grande Instance à Lille, à Paris et à Alençon entre 2015 et 2019.

Comme le note Nathalie Quintane dans la préface, une retranscription n’est pas purement « objective ». Marius Loris Rodionoff a un but quand il écrit ses scènes ordinaires de la justice. Nous nous en apercevons durant la lecture où nous sommes saisis par la violence des comparutions immédiates. Les peines émises sont disproportionnées par rapport au fait, le vécu est nié et les faiblesses condamnées. La justice qui est représentée dans Objections est insoutenable et indéfendable. C’est une justice qui ne prend pas la mesure des vies, de chaque histoire des prévenus qui n’ont aucune échappatoire. Le titre du livre de Marius Loris Rodionoff peut se comprendre en deux temps : Objections dans l’objectivité retranscrite dans les pages et Objections à cette justice étouffante et absurde.

Ce que retranscrit Marius Loris Rodionoff dans Objections est une justice qui gomme la complexité, que les faits soient minimes ou plus lourds comme parfois des agressions sexistes. Il n’y a pas chez Marius Loris Rodionoff la volonté de transformer les personnes jugées en personnes non-coupables. Cela est bien plus complexe qu’un simple constat d’injustice. Nous lisons dans ce livre une justice à bout de souffle, incapable de mesurer la lourdeur de son mécanisme. Elle est le fruit d’un sabotage minutieux réalisé par de trop longues années de décisions néo-libérales et autoritaires. Objections est un livre triste où se trouve toute la grande misère judiciaire autant dans son exagération que dans ses lacunes.

La poésie de Marius Loris Rodionoff s’affirme ici comme résolument active. L’aspect radicalement objectif ne doit pas faire oublier le travail du poète qui retranscrit en choisissant les termes et les agencements. Objections est un travail précis et subtil, car le constat amer que la lecture provoquera est le résultat de cette écriture choisie. Elle est assez nette pour ne pas faire manifeste et assez souple pour accoler à la réalité de la justice française. Marius Loris Rodionoff ne fait pas de la poésie un espace déconnecté où seule la langue se réfléchit. Il utilise son écriture pour raconter l’agonie d’une institution dans une époque soumise à l’autoritarisme néo-libéral. Il utilise l’écriture pour dresser des constats et préparer nos objections contre cette société intolérable.

 

Éditions AmsterdamObjections Marius Loris Rodionoff

168p

Adrien

À propos Adrien

Passionné de poésie contemporaine et attaché à l'écriture sous toutes ses formes, engagée ou novatrice.

Vous aimerez aussi

autobiographie du rouge Anne Carson

Anne Carson – Autobiographie du rouge

Autobiographie du rouge d’Anne Carson est un roman en vers d’une rare intensité, traitant de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money