Accueil » Actualité » Mystères et bande dessinées
Mystères et bandes dessinées

Mystères et bande dessinées

Célèbre héroïne créée par Yvan Pommaux, Marion Duval n’a cessé de résoudre des mystères du haut de ses 9 ans. Ultime volet de la série, La couleur des secrets nous entraîne à la poursuite de John Simington, un illustre peintre qui s’est subitement évaporé sans laisser de traces il y a des années de cela. 

Pour son dernier périple, Marion rejoint sa mère qui travaille sur une exposition à Saint-Aubin-les-Bains, cité thermale aux rues désertes et au succès fané. Artiste indépendante et reconnue, Line a également convié auprès d’elle deux de ses amies : Nancy, spécialiste passionnée de l’œuvre inachevée de John Simington ainsi qu’Emma et son fils Éloi, dont l’histoire familiale semble étrangement reliée au passé de la ville. Ensemble, les deux enfants vont partir à la découverte de ce nouveau lieu insolite, arpentant les couloirs pleins de courants d’air des thermes abandonnés et se heurtant à des secrets enfouis sous la poussière du temps qui s’écoule. Yvan Pommaux Marion Duval

Petit à petit, Marion et Éloi se taquinent puis s’apprivoisent, jusqu’à former un duo complémentaire débordant de malice. C’est ainsi que les deux détectives en herbe vont rencontrer un misanthrope préférant la compagnie des chats à celle des humains, débusquer 3m50 de curieux espions et percer les énigmes nimbant Saint-Aubain-les-Bains. Les différents personnages ont tous un rôle à jouer dans cette intrigue pleine de rebondissements, se découvrant des liens inattendus les uns avec les autres jusqu’au démêlement final. Car il semblerait bien que toutes et tous possèdent ses propres silences et non-dits bien gardés, dont les résonnances se télescopent et entrent en écho, créant une toile commune remplie de sens.

Au travers de cet album, Yvan Pommaux se réapproprie la destinée de sa jeune héroïne, en croquant de sa ligne claire si reconnaissable sa dernière enquête. On sent toute la tendresse qu’il lui porte, notamment dans la manière dont il lui offre un avenir plein de possibilités et de nouvelles aventures, laissant une porte entrouverte à l’imagination des lecteurs et lectrices qui ont suivi depuis tant d’années cette fillette pétillante au caractère bien trempé.
Ce huis clos au décor atypique m’a replongée en enfance, à l’époque où je lisais les péripéties de Marion Duval prépubliées dans le magazine Astrapi. Un album à la saveur d’une madeleine de Proust, qui ravira petits et grands !

Yvan Pommaux Marion Duval couverture

Marion Duval, La couleur des secrets
Yvan Pommaux
Bayard, collection BD Kids
56 pages

 

 

 

 

 

La tranquille ville de Cherbourg est de nouveau en proie à une affaire bien singulière… Alors que des migrants et migrantes sont logé·es dans le majestueux Hôtel Atlantico en attendant de pouvoir partir en direction du Nouveau Monde, il semblerait que des individus mal attentionnés profitent de leur vulnérabilité pour monter un sombre trafic de faussaires. Mais le service du contre-espionnage veille et les jumeaux Côme et Pacôme Glacère sont sur le coup ! Afin de mettre la main sur le réseau de malfrats, ils sont prêts à tout, allant jusqu’à infiltrer le personnel du bâtiment aux côtés de la perspicace Julienne. Très vite, Pacôme dirige ses soupçons vers une troupe de théâtre amateur menée par des chiffonniers, dont la sympathie masque selon lui un jeu bien trouble. Cependant, Côme et Julienne sont moins borné·es et ne savent outrepasser leurs préjugés et leur flair pourrait bien les aider à lever le voile sur toute cette affaire…New Cherbourg stories Pierre Gabus Romuald Reutimann

Réalisé à quatre mains par Pierre Gabus au scénario et Romuald au dessin, la série New Cherbourg Stories nous plonge une ambiance rétro en prenant pour décor cette ville du Cotentin pendant les années 30-40. Sous fond de tournoi de boxe, de photographie amateur et de trafic de faux papiers, ce troisième volume s’inspire de faits réels en s’appuyant sur la vague migratoire qui a marqué cette époque, tout donnant un vibrant hommages à ces hommes et femmes qui ont subi un intense déracinement dans l’espoir de trouver une vie meilleure aux États-Unis.
Des liens se forment entre les différents protagonistes, dont les vies évoluent en parallèle et parfois se croisent et se superposent. Ainsi, un boxeur d’élite s’avère posséder une sensibilité artistique unique et une vieille dame se remémore sa rencontre avec la mer…
Ces destins filés apportent une véritable profondeur au récit, auxquels s’ajoutent des décors soignés, dont les bâtiments sont toujours visibles de nos jours dans les rues cherbourgeoises. Quelques éléments singuliers et même quasi surnaturels ponctuent ce vaudeville haut en couleur, notamment les danses de Saint-Elme, aussi rares qu’inexplicables, mais surtout l’étrange pouvoir de pétrification que détiennent les jumeaux Glacère et dont l’origine pourrait bien être dévoilée dans le prochain tome !

New Cherbourg stories Pierre Gabus Romuald Reutimann couverture

New Cherbourg Stories, Hôtel Atlantico
Pierre Gabuset Romuald Reutimann
Casterman

À propos Caroline

Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

autobiographie du rouge Anne Carson

Anne Carson – Autobiographie du rouge

Autobiographie du rouge d’Anne Carson est un roman en vers d’une rare intensité, traitant de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money