Accueil » Archives par catégories

Archives par catégories

Robert McCammon – Zephyr, Alabama

Robert McCammon Zephyr Alabama couverture

L’imagination sans limites de Cory, glissant entre réalité et fantastique, nous happe. Autour de lui gravitent une sorcière accompagnée d’un Homme-Lune, un poisson légendaire à la gueule immense, un cowboy pro de la gâchette et une diablesse en culottes courtes. On vole accroché·es à ses ailes, nous heurtant au goût métallique et froid du deuil, nous régalons avec lui de tarte au potiron et nous inquiétons en chœur pour les nuits blanches et les eaux noires. On se rappelle, on ressent. La féérie et l'enchantement sont là.

Lire la suite »

Michael McDowell – Katie

Couverture Michael McDowell Katie

Il s'agit d'une véritable cavale gothique, où les heureux concours de circonstances et les hasards sinistres se succèdent avec une frénésie qui nous happe, tandis que la roue du destin entraine les personnages dans sa ronde infernale. 

Lire la suite »

Jean-François Beauchemin – Le Vent léger

couverture Jean-François Beauchemin Le Vent léger

On retrouve dans ce livre l’amour inconditionnel de l’auteur pour la nature et le cœur des hommes, pour les liens fraternels qui inventent leur propre langage, pour les paisibles et tendres fantômes, pour la vie qui s’égraine et s’envole, portée par le vent léger.

Lire la suite »

John Herdman – Imelda

Imelda John Herdman

C’est ainsi que se crée un jeu de miroir labyrinthique entre les lignes aux envolées lyriques pitoyables du premier et celles nimbées de mensonges malsains du second, où une parade de reflets déformés par la rivalité se fait écho.

Lire la suite »

Voyages intérieurs

Qui sommes nous, nous autres individus, êtres sensibles parfois engloutis par des vagues d'émotions ? Introspection et vulgarisation sont au programme pour tenter de démêler tout cela, avec le roman graphique et autobiographique Sur le bout des doigts et Émotive, une BD de développement personnel bienveillante et bourrée d'humour. 

Lire la suite »

Kevin Chen – Ghost Town

On pourrait dire que ce roman se déroule au final comme l’existence, sans début ni fin, jalonné de rencontres et sillonné de regrets. On se laisse porter par le ressac des mots de Kevin Chen, sous lequel affleurent la quête de liberté, la peur du rejet, les traumas latents, mais également l’amour et ses facettes les plus éclatantes ou les plus terribles.

Lire la suite »

Anna Dubosc – Koumiko

Sobrement intitulé Koumiko, ce roman d’Anna Dubosc saisit et rassemble les fragments d’une pensée qui s’effrite. Son verbe est rapide, frontal, d’une honnêteté sans fard qui percute et où se fait ressentir l’urgence d’immortaliser l’entièreté disloquée de sa mère, sa présence parfois contraire à tout ce qu’elle a toujours incarné.

Lire la suite »

Alice Ceresa – Bambine

En disposant les fillettes au cœur de son récit, elle dresse le portrait sans fard d’un corps domestique commun, bouffi de dictats préconçus et de désillusion. Avec un recul extrêmement analytique où l’on sent poindre une ironie farouche, elle dissèque avec flegme le quotidien cloisonné de ces deux protagonistes, de leur petite enfance à leur adolescence.

Lire la suite »

Jean-François Beauchemin – Le Roitelet

Un écrivain explore l’orée de sa vieillesse tout en profitant de la foule de bonheurs simples jalonnant son existence. Auprès de sa femme Livia, du chat Lennon et du chien Pablo, il s’occupe de son jardin, converse avec les fantômes des êtres chéris, et s’adonne à de longues promenades dans la campagne environnante lorsqu’il n’écrit pas au creux du secret d’un carnet. 

Lire la suite »

Bénédicte Heim – L’Inamour

Parfois, Constantin peut s’échapper et laisser vagabonder son esprit, à l’abri entre les branches d’un arbre, sous la tranquille surveillance de sa sœur Mano. La douce Mano, qui dévore pour remplir le vide de son cœur, elle aussi victime du climat despotique sévissant jusqu’au plus profond d’elle-même. 

Lire la suite »

Hai-Anh & Pauline Guitton : Sống

Song Hain-Anh Pauline Guitton couverture

Lorsque Hai-Anh écoute sa mère lui conter son adolescence, le mot Sống s’impose naturellement à elle. Ici, ce terme signifiant « vivant », « en vie » célèbre le cheminement personnel parcouru, accueille des êtres qui se racontent, se comprennent au-delà des discours et s’apprivoisent.

Lire la suite »

Christine Van Acker – Le peuple d’ici bas

Christine Van Acker Le peuple d'ici bas, Christine Brisset une femme ordinaire couverture

"C’est ainsi que je le comprends, c’est comme cela qu’on me le raconte, c’est ce que je lis." Le peuple d’ici-bas : portrait de Christine Brisset, femme ordinaire ayant œuvré corps et âme dans un esprit de désobéissance solidaire et merveilleux.

Lire la suite »

Jirô Taniguchi – Le Journal de mon père

Le journal de mon père Jirô Taniguchi couverture

Entrant dans l’intimité du chagrin et des souvenirs avec respect et délicatesse, Jirô Taniguichi dresse ainsi le portrait d’une relation muette malmenée par les non-dits, mais avant tout marquée d’un immense amour.

Lire la suite »

Mystères et bande dessinées

Mystères et bandes dessinées

Alors que Marion Duval vagabondent au cœur de thermes abandonnés, les frères Glacère démantibulent un trafic de faux papiers dans le Cherbourg des années 30. La couleur des secrets et Hôtel Atlantico, aux éditions Bayard et Casterman.

Lire la suite »

Alexandre Fontaine Rousseau & Cathon – Les cousines vampires

Alexandre Fontaine Rousseau Cathon Les cousines vampires

Camille file à toute vitesse à bord de sa décapotable, impatiente de retrouver sa cousine Frédérique qu’elle n’a pas revue depuis des années. Les souvenirs des étés passés ensemble défilent dans sa mémoire, au même rythme que les paysages escarpés avalés par le bolide. Lorsqu’elle s’arrête au village voisin pour demander son chemin, la jeune femme ne prête pas attention …

Lire la suite »

Tim – Canevas

Tim Canevas couverture

Chaque tout est composé d’une multitude d’éléments n’ayant pas toujours conscience du rôle qu’ils jouent. Une peinture n’est autre qu’un travail de touches picturales qui n’ont pas de sens dans leur individualité de même qu’un corps est l’œuvre de milliers de cellules fonctionna en complémentarité. Le terme canevas s’emploie pour désigner une trame, un ensemble de points formant un tout. …

Lire la suite »

Powered by keepvid themefull earn money