Accueil » Actualité » Thomas Giraud – Avec Bas Jan Ader
Avec Bas Jan Ader Thomas Giraud

Thomas Giraud – Avec Bas Jan Ader

De livre en livre, Thomas Giraud dévoile les vies de personnalités habitant différemment la vie. L’écrivain y cherche une spécificité, l’espace pour y accoler ses phrases subtiles. Si on lit Thomas Giraud depuis 2016, on peut se dire que chaque roman touche au plus sensible de la présence des êtres. De l’enfance d’Élisée Reclus à l’utopie échouée de Victor Considerant en passant par le silence de Jackson C. Frank, il creuse et interroge des êtres n’ayant pas forcément réussi une immortalité glorieuse. Son livre Avec Bas Jan Ader, sortie en 2021, éclaire au mieux sa quête littéraire : questionner dans une vie ce qui produit une présence, ce qui est la sève de l’existence, ce « pourquoi » qui laisse parfois sur le carreau ou transporte jusqu’à l’ultime disparition. La lecture d’Avec Bas Jan Ader confirmera la subtilité exacerbée de l’écrivain, qui n’a jamais autant approché l’équilibre ultime entre ses mots et la vie du personnage évoqué.

Bas Jan Ader aura donc eu une vie attachée aux fantômes. Son travail artistique est une suite de recherche pour sonder sa propre existence. L’artiste cherchait dans ses chutes bien plus que du sensationnalisme ou du gag, il guettait ce qui produisait ce balancement entre la présence et la disparition. En s’attachant au fil des pages à décrire la disparition de Bas Jan Ader, Thomas Giraud creuse une relation particulière avec cette figure. Elle en devient même une abstraction où les mots de l’écrivain épousent parfaitement cette fuite d’un être rattaché au fantôme du père. Cette ultime œuvre de l’artiste néerlandais ne sera jamais achevée, la traversée de l’Atlantique dans un petit bateau nommé Ocean Wave lui coûtera la vie. Thomas Giraud décrit la vie de l’artiste avec justesse, comme une certaine prudence, pour faire de Bas Jan Ader l’image parfaite de ce que l’écrivain a toujours guetté chez l’autre.

Thomas Giraud semble plus que jamais relié à l’être qu’il décrit. Le simple fait que la narration se fait par le tutoiement de son personnage, mais aussi l’apparition inédite du « je » incite à penser que ce livre n’est pas simplement la suite des portraits proposés depuis 2016. Bas Jan Ader chez Thomas Giraud est bien plus qu’un simple artiste contemporain que certain-e connaisse et admire, mais qui reste une figure méconnue du grand public. Plus que jamais, il n’est absolument pas utile de connaître Bas Jan Ader pour lire ce livre ou même de croire en son existence. L’essentiel de ce roman consiste justement à laisser transparaître chez ce personnage l’idée même d’une présence fugace où l’existence est hantée par des fantômes. Le livre peut aussi se voir comme l’histoire d’un ou de plusieurs fantômes. Le Bas Jan Ader de Thomas Giraud est cette figure longiligne où la présence signale aussi bien une absence qu’une fuite.

 

Éditions La contre alléeAvec Bas Jan Ader Thomas Giraud

192p

Adrien

À propos Adrien

Passionné de poésie contemporaine et attaché à l'écriture sous toutes ses formes, engagée ou novatrice.

Vous aimerez aussi

Objections Marius Loris Rodionoff

Marius Loris Rodionoff – Objections

Après Procès-verbaux paru dans la collection Al dante, Marius Loris Rodionoff revient avec un livre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money