Accueil » Littérature Américaine » William T. Vollmann – Le grand partout

William T. Vollmann – Le grand partout

William T. Vollmann - Le grand partoutWilliam T. Vollmann en clochard céleste, où l’expérience du vécu. Le Hobo dans toute sa légende et sa crasse. Il nous gratifie d’un essai sur l’univers de ces voyageurs clandestins se déplaçant dans les wagons de trains de marchandises, de gare en gare, resquillant les agents de sécurité ou la police. Ce besoin vital des grandes plaines américaines, comme si un virus les obligeait à lutter contre l’immobilisme. Mais le Grand partout c’est également une puissante analyse du spectre du Hobo à travers la littérature américaine contemporaine. London, Twain, Kerouac, Thoreau, Hemingway, Wolfe, tous passent sous la loupe du « professeur » Vollmann. De grands moments de misère et quelques moments de grâce ponctuent son essai, son vécu apporte une véritable valeur ajoutée et confère un réalisme mordant à son livre.

Je terminerai par cette citation qui révèle assez bien la mentalité d’un Hobo :

“Qui peut me comprendre? Je prends les trains de marchandises persuadé que je peux me faire confiance, que je mérite qu’on me fasse confiance, même pour me transformer, au gré des circonstances, en un casse-cou imbécile – et après tout, si je meurs à cause de ma propre sottise, ce ne sera pas pire que de mourir tranquillement dans mon lit.”

240 pages

Éditions Actes Sud

Ted

Réservez-le !

À propos Ted

Fondateur, Chroniqueur

Vous aimerez aussi

Tom Drury – Le Ruisseau Noir

Au rayon de la littérature américaine contemporaine, et à l’instar d’un Paul Beatty dans un registre différent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money