Accueil » Comics » Abélard – Dillies & Hautière

Abélard – Dillies & Hautière

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » »

Abélard vit depuis toujours dans le marais. Entouré de ses amis, il pêche, joue aux cartes et discute de la vie comme elle passe. Jeune oiseau naïf, il ne peut s’empêcher de s’interroger sur le monde au-delà de l’étang, malgré les récits de certains de ses compagnons lui assurant qu’il n’y a qu’ici pour la belle vie. Un beau matin, alors que ça ne mord pas beaucoup et qu’il s’éloigne pour aller gratter les cordes de sa mandoline, il croise, perdu sur l’eau, un groupe de jeunes citadins venu profiter du calme et de la beauté de la campagne russe.Parmi eux la belle Épilie qui, d’un regard, lui chavire le cœur. Le petit oisillon, qui ne connaissait de la vie que les moments partagés avec ses amis et la quiétude d’un paradis suranné, se retrouve happé par des sentiments inconnus jusqu’alors. Gentiment moqué par l’un des camarades de la belle, qui rit de la fleur des champs qu’Abélard a cueilli, il voudrait, pour Épilie, décrocher la Lune ou tout le moins lui cueillir un bouquet d’étoiles. La chance semble lui sourire lorsqu’un de ses amis lit dans le journal que deux américains ont inventé une machine qui vole. Ni une ni deux, Abélard décide de quitter les alentours familiers de son marais pour la lointaine et mystérieuse Amérique, afin de rapporter à Épilie un cadeau digne d’elle et de l’amour qu’il lui porte.

« Chaque illusion perdue est une vérité trouvée » »

Baluchon sur l’épaule, c’est le cœur vaillant et l’âme bien trop pure qu’Abélard entreprend son périple. Accompagné seulement par son instrument et son fidèle chapeau, qui lui fait don journalier d’une maxime qui guide ses actions et son vécu, il fera toute sorte de rencontres, les meilleures comme les pires, et devra faire face à tout ce à quoi il n’a jamais été confronté dans son marais intemporel et protégé du reste du monde. La bonté et la camaraderie côtoieront la violence, le racisme et la fourberie, parsemant son voyage d’embûches et mettant en péril sa réussite.

« L’homme est un apprenti, la douleur est son maître »

Aves des dessins d’apparence simple et naïve, et pourtant emplis de poésie, et une histoire riche et poignante, Dillies et Hautière vont vous chambouler l’esprit et vous briser le cœur devant tant de beauté et de déchirement. Abélard part pour un voyage initiatique qui va mettre à mal toutes ses croyances et ses maigres connaissances du monde qui l’entoure mais va laisser derrière lui, auprès de ses compagnons d(‘in)fortune une traînée de poussière d’étoiles qui apportera une lueur d’espoir et de tendresse dans ce monde malade.

Abélard est une petite malle aux trésors qui ne s’épuise jamais et laissera l’empreinte de son trait bien longtemps dans la tête et le cœur.

abelard-bd-Dargaud
2 tomes

Marcelline

À propos Marcelline

Chroniqueuse/Co-Fondatrice

Vous aimerez aussi

Núria Tamarit Des éclats de diamant couverture

Núria Tamarit – Des éclats de diamants

Poussée par sa mère qui souhaite que sa fille s’intègre plus et soit moins plongée dans les livres, Mar rejoint un club féminin de basketball un peu à contrecœur. Les premiers temps, malgré la présence de sa meilleure amie Xuls, elle ne se sent pas vraiment à sa place au milieu de ce groupe déjà très soudé et a autant de mal à se joindre à leurs discussions animées qu’à rattraper leurs puissantes passes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money