Accueil » Actualité » Eleni Sikelianos – L’Horloge au corps
L'Horloge au corps Eleni Sikelianos

Eleni Sikelianos – L’Horloge au corps

Avant ce livre, il y a l’expérience de la maternité qui enlève à la poète « toute forme de langage » et des croquis dessinés dans un carnet. Mais il y a aussi avant toute la biologie et notamment la pensée du biomathématicien D’Arcy Wentworth Thompson. Avant ce livre, il y a donc l’expérimentation du temps, les cellules qui se forment et l’ensemble des ressentis d’un corps face à la temporalité. Dans L’Horloge au corps, paru récemment dans une sublime traduction de Béatrice Trottignon aux Éditions Joca Seria, Eleni Sikelianos retranscrit l’expérimentation de son corps face aux temps et l’apprentissage de la maternité. L’écriture se loge au plus proche du vécu, et retranscrit ce qui produit du sens dans la relation d’une femme et de son corps enceint. Les notions du corps et du temps s’accolent facilement, chacune évoluant l’une dans l’autre avec la même souplesse et élasticité.

Ce que propose Eleni Sikelianos avec ce Body Clock subtilement traduit en français par L’Horloge au corps est une expérience, une écriture travaillant le rapport corporel dans toute la multitude du monde. On ne trouve pas simplement de la poésie ou sinon celle-ci englobe la biologie et le vécu universel comme le plus intime. L’Horloge au corps en devient un livre ouvrant une porte sur des choses aussi complexes que la durée d’une cellule ou encore la peur de la perte du bébé. C’est dans ce va et vient entre différentes échelles que se déploie la beauté du langage ainsi retrouvée par Eleni Sikelianos. L’écriture se fait vacillante et charnelle qui dévoile des images puissantes s’inscrivant dans la mémoire des lecteurices. C’est sans doute parce qu’Eleni Sikelianos expérimente pour elle-même que ce livre parlera de manière forte à chacun-e d’entre nous.

La poésie que l’on trouve dans L’Horloge au corps n’est pas une posture, ne fanfaronne pas pour dire ce qu’elle est. Elle est par la propre expérimentation de son autrice et se partage par la lecture sans volonté de s’établir avec rigidité. Ce qui anime son écriture est sa grande mobilité, comme des vagues venant lécher le corps de celleux qui iront s’y immerger. Les questions soulevées par Eleni Sikelianos lui appartiennent, mais se transmettent plus facilement qu’un texte de science ou de philosophie. Le temps de la maternité vient cristalliser tout un rapport à soi-même et à autrui. La poète réussit à en saisir son aspect le plus complexe, cette étrange dimension d’un corps en dehors et à la fois mené par la temporalité.

Les croquis qu’Eleni Sikelianos a réalisés en premier lieu durant sa grossesse sont présents de manière très brute dans les pages du livre. Ils témoignent des différentes étapes de L’Horloge au corps comme si ce projet comportait une multitude de temporalités s’effeuillant par grappes. Il ne faut pas oublier également que le livre publié par les Éditions Joca Seria est une traduction et se lit à travers le prisme du délicat travail de restitution de Béatrice Trottignon par les lecteurices francophones. S’il y a un bien un lieu où le temps se diffracte en plusieurs faisceaux, ce sont les livres de poésie traduits d’une langue à une autre. L’expérience de la lecture du livre d’Eleni Sikelianos permettra bien plus qu’une simple réduction du temps, mais une approche de notre altérité dans nos temps respectifs.

 

Éditions Joca SeriaL'Horloge au corps Eleni Sikelianos

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Béatrice Trottignon

166p

Adrien

À propos Adrien

Passionné de poésie contemporaine et attaché à l'écriture sous toutes ses formes, engagée ou novatrice.

Vous aimerez aussi

Dominique Quélen Quélen = enqulé

Dominique Quélen – quélen = enqulé

De quélen = enqulé de Dominique Quélen, il ne faut pas retenir ce titre outrancier …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money