Accueil » Actualité » La Diplomate _ Lucy Fricke
Couverture du roman La diplomate de Lucy Fricke publé par Le Quartanier en 2023

La Diplomate _ Lucy Fricke

Lucy Fricke est une auteure allemande qui a publié deux romans, Les occasions manquées et La Diplomate qui ont rencontré un vif succès en Allemagne. En France elle n’est pas connue du grand public et son dernier roman a été publié aux éditions québécoises Le quartanier.

Et c’est bien dommage, non pas que Le Quartanier ait eu la présence d’esprit de le faire traduire par Isabelle Liber, mais que La Diplomate ne lui ait pas valu plus de reconnaissance.

Car Lucy Fricke est une auteure qui a un ton, un style et une personnalité très reconnaissables. Son écriture a quelque chose de fondamentalement accueillant et de sincère ce qui, nous semble-t-il, n’est pas si fréquent et pourtant très positif.

En effet, la lecture de La Diplomate donne lieu à une véritable rencontre : avec un style, avec un univers et avec un personnage principal, Friederike, pour qui on finit inévitablement par avoir beaucoup d’affection.

Commençons par le style.

La Diplomate ou chroniques en HD

La façon dont Lucy Fricke nous raconte l’histoire de Fred a quelque chose d’absolument jouissif. C’est très vivant, très personnel, très abouti. Il est indéniable que l’auteure de La Diplomate est une conteuse hors pair. Elle distille suspens, humour, tension, douceur, action, rêveries dans une parfaite mesure et fait preuve de beaucoup d’ingéniosité dans la construction de ses « scènes ».

Le rythme est irréprochable et les personnages sont très travaillés. De fait ils apparaissent très normaux, et ils le sont, mais la façon dont elle les fait évoluer leur donne beaucoup de reliefs. Il est facile de les imaginer, de visualiser les décors, de se représenter leurs attitude et gestes.

Tout est très dynamique et Lucy Fricke ne se perd pas dans les méandres psychologiques de ses personnages. Elle n’en a pas besoin pour leur donner de la substance.

Il vaut mieux en rire qu’en pleurer

Ce qui fait aussi la différence, c’est que c’est une lecture pendant laquelle on rit de bon cœur. Il y a beaucoup d’autodérision et le ton qui est tout le temps railleur tend aussi à être celui de la confidence.

En cela parler de texte accueillant nous paraît pertinent.

J’ajouterais que les dialogues sont d’une qualité supérieure, très spontanés, intelligents volontairement suspendus, tronqués ou à double sens. Une qualité rare.

Le portrait de Fred _ femme d’action au caractère bien trempé, dans la fleur de l’âge, excessivement indépendante d’après elle, mais un peu romantique quand même, lucide sans être cynique, fine et pince sans rire _ se dessine à travers ses échanges avec les autres protagonistes. C’est une façon très naturelle et bienvenue de la donner à découvrir.

– Mais dès que ce sera public, nous n’aurons plus aucune marge de manœuvre, ai-je fulminé. Le seul paramètre qui compte alors, c’est la face, pas la tienne, imprimée sur des t-shirts bas de gamme, mais la sienne. Celle qui lui est impossible de perdre. A partir du moment où l’affaire est publique, il ne peut plus céder, et alors, adieu la diplomatie.

– Se pourrait-il qu’on ait déjà eu cette conversation ? a demandé David sans se laisser impressionner.

– Se pourrait il que tu ne nous fasses pas confiance ?

Ma fuite habituelle dans le pluriel, dans la fonction, le Ministère, le gouvernement. Quand ça me chantait, je n’étais qu’un pays.

De Montevideo à Istanbul, les coulisses de la diplomatie à l’européenne

Pour ceux qui ne connaîtraient pas ou peu le monde des « relations étrangères », La Diplomate offre une virée très intéressante dans le monde de la diplomatie européenne. On y découvre ses enjeux ses rigidités et ses particularités. On découvre aussi le métier de diplomate et ce qui en fait un métier essentiel mais difficile et notamment parce qu’il est, en tout cas en France mais en Allemagne aussi visiblement, mis à mal par les nouvelles façons qu’ont les pays d’interagir entre eux et le fait par ailleurs que la diplomatie n’est plus le fer de lance des États européens.

La grande partie de l’intrigue se déroulant en Turquie, le lecteur “voyage” et il se retrouve en même temps que Fred en prise avec la corruption des administrations et de la justice. On touche alors du doigt le caractère vicieux du pouvoir et le désespoir qui accompagne les situations inextricables.

Avec La Diplomate, Lucy Fricke nous livre une histoire haute en couleurs, riche en émotions et en situations comiques, se déroulant dans les coulisses de la diplomatie européenne en Turquie. Elle nous rappelle que le plus important c’est de savoir raconter une histoire et d’y prendre plaisir !

Couverture du roman La diplomate de Lucy Fricke publé par Le Quartanier en 2023La Diplomate

Lucy Fricke

Traduit de l’allemand par Isabelle Liber

Le quartanier // 288 pages

Marisol

À propos Marisol

Vous aimerez aussi

Daniel Moyano – La trille du diable

Figure atypique de la littérature d’Argentine, Daniel Moyano a laissé derrière lui sept romans et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money