Accueil » Fantasy/SF » Scènes Du Deuxième Etage – Mark Deniz

Scènes Du Deuxième Etage – Mark Deniz

Scenes From The Second Storey (Scènes du deuxième étage, en français) est un recueil de treize nouvelles tout à fait original, publié en 2010.

Tout commença avec Mark Deniz et sa fascination pour l’album de God Machine. En écoutant Scenes From The Second Storey, le tout premier album du groupe, Mark Deniz eut l’idée d’inviter des auteurs australiens à écrire chacun une nouvelle inspirée par une chanson qui leur avait été attribuée. Le tout est compilé dans le recueil dans l’ordre des chansons de l’album.

Les auteurs en question sont tous des maîtres de la littérature d’horreur australienne : Cat Sparks, Kirstyn McDermott, Trent Jamieson, Robert Hood, pour n’en citer qu’une poignée, sont tous reconnus pour leur capacité à horrifier les lecteurs. Dans Scenes From The Second Storey, ils s’unissent dans une terrifiante mosaïque.

De nombreux auteurs donnent une place cruciale à la musique dans leurs oeuvres. L’exercice du recueil consiste à explorer le lien entre chanson et nouvelle. Chaque auteur explique son processus de création dans une postface et les méthodes sont très diverses et toutes passionnantes : certains ont travaillé avec les paroles, d’autres les ont ignorées pour se concentrer sur l’ambiance et d’autres encore ont décidé de prendre la chanson à contrepied pour créer une nouvelle tout à fait différente.

Malgré l’unité de l’album, les nouvelles sont toutes très variées par leurs thèmes et leurs formes. Le lecteur découvre au fil de sa lecture l’histoire d’un assassin, écrite comme un jeu vidéo ;  l’histoire d’une communauté possédée par le son du vent dans le désert, un pasteur fou et des mort-vivants ; l’histoire d’un robot dans une fusée qui se prend d’amitié pour une jeune passagère…

Toutes les nouvelles ne se déroulent pas en Australie, mais l’influence du continent se respire à chaque page (à moins que ce ne soit uniquement l’odeur du livre…) Du désert aux grandes villes anonymes, le lecteur fait un voyage dans les différents paysages que l’Australie a à offrir et frissonne lorsqu’il découvre ce qu’il y a derrière le glaçage des rêves exotiques proposés par les agences de voyage. Le voyage est également spirituel : les nouvelles qui n’ont pas l’Australie pour cadre sont imprégnées par les questions qui tourmentent les auteurs : comment concilier deux visions du monde ? Comment répondre à la violence ? Comment suivre ses rêves dans une société qui demande la conformité la plus totale ?

Ces questions, le lecteur les a déjà posées et les auteurs essayent de les présenter derrière des allégories qui sentent l’influence du gothique victorien dont on aurait tiré les lourds rideaux pour lui apporter une lumière tout à fait moderne, tout à fait australienne. Beaucoup de critiques littéraires placent la fin du mouvement gothique (celui du XIXième siècle anglais) à la sortie du film Dracula de Francis Ford Coppola alors qu’il s’agit en réalité du rebondissement de ce mouvement vers le XXIième siècle. Scenes From The Second Storey et ses nouvelles inquiétantes prouvent que le gothique, quoique transformé pour s’adapter aux temps nouveaux, est encore bien en vie (si j’ose dire)

Pour ne prendre qu’un exemple : dans la nouvelle « She Said » de Kirstyn McDermott, le peintre aspire métaphoriquement l’énergie vitale de sa compagne qui lui sert de Muse. Plus la peinture d’un paysage sombre et apocalyptique prend forme, plus sa compagne s’affaiblit… La nouvelle s’inscrit directement dans la lignée du « Portrait Ovale » de Poe et du Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde. La nouvelle n’est néanmoins pas un calque du thème vu et revu du tableau tuant la Muse : plus la jeune femme s’affaiblit, plus sa laideur repousse l’artiste qui s’en va trouver une autre Muse sans vraiment regarder en arrière.

Les thèmes sont anciens : la violence, la science incontrôlée, la folie et l’usage de drogues peuvent aussi bien être trouvés dans « It’s All Over » de L.J. Hayward que dans Frankenstein de Mary Shelley. Cependant, les treize auteurs australiens redonnent vie à ces thèmes de façon tout à fait moderne.

En somme, Scenes From The Second Storey est le zombie de la littérature gothique anglaise.

scenes_mb

édité par Amanda Pillar et Pete Kempshall
Morrìgan Books
239 pages

Anne-Victoire

À propos Anne-Victoire

Anne-Victoire
Chroniqueuse

Vous aimerez aussi

Marina Skalova Nadège Abadie – Silence d’exils

Pour se rendre compte de l’importance de Silence d’exils, il faut aller voir la fin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by keepvid themefull earn money